318. Uta

2 minutes de lecture

C'était vraiment plaisant ce petit moment tendre, voir les cheveux de son amant autour de lui... Faisait ressortir la pâleur de sa peau. Lui et Léo avait vraiment morflés de ses quatre jours loin l'un de l'autre, mais une chose était sûr, cela avait encore plus renforcé leur amour. C'était encore plus tendre encore plus proche, plus intense. Le baron avait au final réussit à faire l'effet totalement inverse de ce qu'il voulait réaliser, peut-être au final cela avait quelque chose de positif.

- Tu crois... Que tu pourrais me le faire dès demain ? À moins que j'ai aussi des bleus jusque dans le dos ! Ou... J'ai une machine... Dans une mallette dans mon placard, comme j'ai changé celle du taff y a pas longtemps, du coup j'ai gardé la vieille ici. Même si c'est pas ta machine... Tu crois que ça te gênerais ? Après... La douche.

Sa voix était timide et il avait baissé les yeux, il venait de passer quatre jours à souffrir, mais il voulait sentir la brûlure des aiguilles sur sa peau. Il voulait que Léo "marque son territoire" il voulait le sentir dessiner sur sa peau, sentir ses doigts caresser les cicatrices nouvelles du tatouage. Il avait complètement rougit à cette demande, un peu comme un enfant qui faisait un petit caprice. C'était idiot de vouloir se précipiter ainsi mais il le désirait très hardiment, il se retourna vivement pour se retrouver face à son homme l'entourant alors de ses bras cachant son visage dans son torse.

- C'est... Juste un peu trop pressant... Pardon je veux pas te forcer !

Il était de plus en plus gêné au point ou il rompit le contact pour s'écarter et aller allumer l'eau pour qu'elle chauffe un peu, il voulait une douche un peu chaude. Il avait vraiment un soucis avec la température de l'eau ne sachant vraiment pas sur quel pied danser. Il retira rapidement son pantalon pour filer sous l'eau qui coulait. Pourquoi était-il aussi gêné c'était idiot surtout devant son rouquin, il n'arrivait pas à se retourner pour le regarder. Merde ses émotions faisait des siennes encore une fois et il arrivait encore moins à les contrôler. L'eau ruisselait doucement sur sa peau laissant des petits chemin humides, ses cheveux humides prenait une légère teinte grisâtre plus foncé.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0