315. Léo

2 minutes de lecture

Ah… Sentir son démon au creux de son cou était tellement agréable. Comme si tout était redevenu comme avant. Enfin, oui, mais pas vraiment. Quelque chose avait changé, il en avait l’impression. Peut-être qu’il se trompait, mais il fallait laisser le temps passer, et voir ce qui allait se passer.

- Oui, excuse-moi. C’était la première fois. Et la dernière. Mon cerveau était totalement retourné. Je n’arrivais plus à réagir.

Léo n’arrivait pas à quitter des yeux son amant. L’observant dans les moindres détails. Chaque partie de son corps, chaque mouvement, chaque parole. Il ne voulait pas en perdre une miette. Son absence lui avait tellement coûté. Réceptionnant son paquet, lui aussi s’alluma une clope. Fumer à nouveau en sa présence était indispensable pour qu’il se sente bien. L’odeur de la cigarette et d’Uta étaient essentielles pour lui.

- D’accord, on aura qu’à te mettre un poste de travail près de moi. Glad’ va pouvoir jaser.

Il se mit alors à rire. Mais alors que son amant lui reparla de son tatouage, Léo écarquilla les yeux. Prit d’un élan incontrôlé, il alla prendre un couteau dans la cuisine, coupant d’un coup sec, le regard perplexe, sa mèche de cheveux brûlé. Se retrouvant avec un mini épie sur son front. Il ne la jeta pas pour autant. Prenant son calepin à dessins sur la grande table à manger. Arrachant sans scrupule les trois dernières pages. Celles qu’il avait griffonnées, sans âme, pendant ses quatre jours. Mettant en boule le papier avec à l’intérieur sa mèche de cheveux. Pour enfin jeter le tout à la poubelle. Revenant vers son démon. Le baisé d’Uta lui fit l’enlacer doucement, caressant le dos du garçon.

- Oui, je veux… Je ne veux que ça… Rapidement, s’il te plaît… Ça m’obnubile… J’ai tellement envie de poser mes aiguilles… Mes dessins sur toi…

Finalement, il se mit à rire encore une fois.

- C’est vrai qu’avec ton look… Maintenant tu as plus la gueule d’un fantôme qu’un démon ! Haha ! On s’en fout que ça jacte, ça va être marrant de voir la tronche des footeux.

Sauf qu’il arrêta de rire d’un coup. Merde alors… Comment il allait faire pour se séparer d’Uta pendant quelques minutes, pour une simple douche ?… Il savait qu’il n’allait pas y arriver. Il devait se réhabituer à le laisser seul, et à ne pas… Faire une crise de panique alors que lui-même n’était plus en présence de son démon. Il baissa les yeux, se triturant ses doigts et ses cheveux.

- Euh… Uta… On pourrait… Se doucher ensemble ?…

Léo venait de s’en rendre compte. Autant il voulait protéger à tout prix son amant, autant… Il était devenu dépendant à ce mec. Déjà que sa peau contre lui était addictive pour le roux… Maintenant, il n’arrivait plus à être séparé de lui. Il devait vite travailler sur ça pour ne pas l’étouffer et le faire fuir. Il n’avait pas touché à sa bière depuis qu’il lui avait tendu. Il n’avait pas soif de ça pour le moment.

Annotations

Recommandations

Mweerie Mwee
Une jeune princesse doit faire face à une régence qui perdure. Unique Héritière elle se bat afin d'instaurer son règne. Aidée d'un conseillé farfelue ancien premier ministre elle va devoir faire face à de nombreuses trahison et des complots. Une seule question la tourmente: Va-t-elle pouvoir reprendre sa place?
14
4
2
150
Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
41
5
22
63
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0