301. Léo

2 minutes de lecture

La mèche de Léo était à moitié grillée quand Glad’ débarqua. Toujours dans sa torpeur, il n’avait pas compris ce qu’il se passait. En entendant la gueulante de son parrain, il reprit alors ses esprits. Complètement déphasé, il trouva les clés sur la table pour se retirer ses larges menottes pour les mettre aux poignets d’Edgar sans un mot. Erick entra alors à son tour. Léo ne comprenait rien à rien. Les yeux écarquillés, les cheveux ébouriffés tel un chat surprit. Qu’est-ce qu’il foutait la ? Ah oui, c’était lui qui avait dit à Glad’ de l’appeler. Mais il ne pensait pas qu’il viendrait à l’appartement. Le saluant de la tête et en silence, il se leva après avoir attaché Edgar, pour prendre une boite de premier secours. Ses cicatrices s’étaient réouvertes. Eh bien cette fois, comme à son habitude, il désinfecta ses deux poignets, après avoir épongé le sang, pour enfin s’enrouler les poignets ; la ou ses tatouages en forme de bracelets larges reliés à des chaînes ; avec des bandages. Laissant sa mèche de cheveux brûlé de côté, il n’était pas prêt pour s’en occuper. Revenant alors vers Edgar qui était assis par terre, les mains liées avec les bracelets qui avaient encore un peu de sang de Léo. Regardant son bourreau de ses yeux pleins de rage. Contrairement à d’habitude, il ne tremblait pas, comme s’il était sur le point d’éclater. Se baissant à son niveau, il positionna sa Rangers au niveau des couilles de son « gardien ». Se mettant alors à grogner, le même type de grognement qu’il avait eu avec César, il appuya sa chaussure sur l’appareil de l’homme alors que celui-ci se mit à rire grassement. Son rire s’étouffa avec un gémissement de douleur.

- U… ta… !

C’était le seul mot que sa gorge voulait bien qu’il prononce. Puis, quelques secondes plus tard, il retira sa chaussure. Edgar s’arrêta de rire et regarda Erick dans les yeux.

[Edgar] « Vous ne vous en doutez pas ? Après tout, ce type aux cheveux blancs là… Il semble avoir un sérieux problème avec ton petit chien mon pauvre Léo… Qu’est-ce que tu vas faire pour récupérer celui qui fait battre ton coeur ? Tu vas te suicider directe quand tu seras qu’il ne pourra plus revenir vers toi…! Je te connais assez pour savoir ça… Sinon, pourquoi tu aurais tatoué son nom avec un symbole d’appropriation ? D’accord, je jette l’éponge, tu n’es plus à moi… Haha… Mais le jeu en valait bien la chandelle. »

Voilà, ça y était, son corps se mit à trembler, sa rage allait prendre le dessus. L’image de l’oncle d’Uta lui apparut. Pour palier à sa rage, il alla dans sa chambre, et frappa, sans prévenir, dans son mur. Il était très fort et venait de faire un trou d’au moins dix centimètres de longueur. Enfin calmé, il revint dans le salon, reprenant la trousse pour se soigner les phalanges. Puis attrapa son téléphone pour montrer le sms qu’il avait reçu, toujours sans dire un mot.

Annotations

Recommandations

Mweerie Mwee
Une jeune princesse doit faire face à une régence qui perdure. Unique Héritière elle se bat afin d'instaurer son règne. Aidée d'un conseillé farfelue ancien premier ministre elle va devoir faire face à de nombreuses trahison et des complots. Une seule question la tourmente: Va-t-elle pouvoir reprendre sa place?
14
4
2
150
Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
41
5
22
63
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0