300. Uta

2 minutes de lecture

Glad' était tranquille à l’horizontal sur son canapé, récupérant un peu avant d’aller au travail. C’est à ce moment-là qu’il reçut un appel de son filleul, d’abord ne comprenant absolument pas avant que la connexion entre ses neurones se fasse. Il bondit du canapé, s’équipa rapidement et sorti de chez lui bondissant sur son Indian, ne mettant alors pas très longtemps à quitter sa propriété. Ce n’était pas habituel du comportement d'Uta, et il aimait vraiment Léo. Un simple procès ne lui ferait pas prendre ce genre de décision. Étant équipé d’un kit main libre vocale dans son casque il appela Erick.

[Glad'] « Salut Erick, tu es avec ton frère ? Non, tu sais ou il peut être ?... Il vient d’envoyer un sms bizarre à son copain et il est même pas rentré après le procès ! Oui va à cette adresse: 3 rue des Coniles. On s’y rejoint on pourra essayer de comprendre et de lire ce fameux sms. Je suis sur la route, j’y suis dans cinq minutes. »

Il raccrocha arrivant à l’appartement faisant vrombir son moteur et montant les marches quatre à quatre pour débouler dans l’appartement face à ce spectacle qui le fit sortir de ses gonds. Il choppa Edgar d’une main et le plaqua violemment au sol, le maintenant immobile en clefs de bras un genou dans son dos. D’une voix étonnamment calme il s’adressa au rouquin :

[Glad'] « Léo, secoues-toi ! M’oblige pas à te coller une beigne ! Retire tes putains de bracelet et file-les moi pour que je l’attache ! »

Le moteur d’une voiture de sport rugit dans la rue et en quelques minutes Erick apparu dans l’embrasure de la porte.

[Erick] « C’est qui lui ? »

[Glad'] « Un connard, faudrait que tu fasse le nécessaire pour qu’il ne s’approche plus de Léo ! »

[Erick] « Un rapport avec Uta ? »

[Glad'] « Il est étrangement apparu après que Léo ai reçu le sms de rupture alors c’est possible ! » [Erick] « Okay alors petite merde, si tu veux pas te retrouver enfermé dans la prison la plus malfamée de France, dit nous ce que tu sais. »

Le pauvre Léo avait presque été snobé par Erick mais celui-ci tourna la tête vers lui et lui sourit gentiment comme pouvait le faire son petit frère.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
63
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2121
1498
2006
1182
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0