275. Léo

2 minutes de lecture

Le rouquin sursauta alors que son démon venait de bondir. Le rouquin avait les yeux aussi ronds que des soucoupes, ne comprenant rien de ce qu’il se passait. Il ne connaissait pas ce genre de célébration, et avait mis au moins deux bonnes minutes pour comprendre. En plus, le bruit du bouchon l’avait mit en alerte, pensant qu’Edgar allait bondir dans un coin de la cour. Heureusement, il se détendit en apercevant Glad’ et les autres.

- Pas assez fière pour tirer ta petite larme ! Dommage je l’aurais bien encadrée pour le salon cette gueule ! Mais va-y fait toi plaisir. Je referais pas ce type de tronche avant longtemps. C’était… Juste pour toi et Stevens !

Juste avant que tout le monde arrivent vers eux, et que Léo eu comprit ce qu’il se passait, il avait rougit tomate fortement, vraiment gêné. Se grattant l’arrière de la tête, ne sachant pas ou se mettre avec tous ses compliments. S’il ne se faisait pas violence, il se serrait sûrement caché derrière son rideau de cheveux, qu’il détachait d’ailleurs. Les ayant tressés pour le trajet. En parlant d’Edgar, le rouquin avait brièvement parlé de sa rencontre avec lui à son parrain. C’était compliqué pour lui d’aborder le sujet, mais si fallait qu’il le prévienne.

Ramenant soudain ses pensées à la fête, alors que Prompto venait vers lui pour lui parler. Ce mec était vraiment sympathique. Et dès fois, Léo devait s’avouer qu’il était un peu jaloux de leur relation. Ce n’était pas la même que celle qu’il avait avec Uta. En même temps ce n’était pas le même lien. Et en soit, Léo n’avait pas d’ami. Uta était son copain, il pouvait tout lui dire, mais ce n’était pas sensiblement la même chose. Glad’, c’était un ami, et un parrain, il n’avait pas vraiment le même âge, et du coup, ses confidences étaient tout de même plus sérieuses. D’un côté, le rouquin espéré rencontrer quelqu’un de son âge pour pouvoir nouer quelque chose de similaire. Pour se sentir entièrement « normal ». Il avait un peu l’étiquette d’asocial, et même s’il devait faire attention avec sa phobie d’être touché, il en avait marre. Avalant sa salive bruyamment, riant aux dires du blond, il serra son poing, perplexe. Qu’est-ce qu’il avait envie de lui serrer la main. Merde !

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2121
1498
2006
1182
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0