266. Uta

3 minutes de lecture

Un sourire satisfait était sur le visage du baron, pendant qu’Uta se crispait de tout son corps à s’en faire mal à chaque muscles, le petit regard de son amant n’avait pas suffit à le détendre. La scène qui se déroula semblait hors du temps, comme le jeune homme voyait flou il n’arrivait pas à voir le visage de son amant ni même celui de son bourreau. Les paroles de l’homme amplifiait à chaque instants sa colère, sentant petit à petit monter la rage qui l’avait animé l’autre fois dans la rue.

Jusqu’à l’évocation du tatouage et son prénom qui semblait claquer dans la bouche de cet homme lui donna presque la nausée. Maxwell, lui, avait ses yeux amusés, vagabondant sur chaque individu, mais lorsque la nuque du rouquin fut dévoîlé, tout son sang ne fit qu’un tour. Devenant pâle comme un linge, une fureur inexplicable et violente montait en lui, grondant comme un tsunami. Il se leva, devant s’appuyer sur sa canne tellement la colère était violente, il avait envie d’attraper cette tignasse rouge et de lui trancher la gorge. Uta était à lui, il lui appartenait, c’était sa chose, son neveu… Son fils. Jamais il ne le céderait à quiconque et encore moins à un attardé mental tel que ce Léo. Déjà il était inadmissible qu’il ait daigné être son colocataire, alors qu’il ose tatouer son prénom sur sa peau infecte. Son oeil était devenu noir et sa colère grondait sourdement, il tremblait de toute part, se tenant péniblement debout avec sa canne. Il fallait qu’il agisse, il voulait anéantir ce rouquin, le réduire en bouillie, lui briser son âme en mille morceaux, même si pour cela… Il ferait souffrit son Uta. Un plan nâquit dans sa tête, quelque chose qu’il regretterait sûrement, mais qui rendrait son neveu docile et briserait ce roux. Il allait passer la ligne, regardant le couple s’en aller, il marcha péniblement vers Edgar, sa voix grave tremblante de rage.

[Maxwell] « J’ai un plan pour les éloigner l’un de l’autre, quelque chose qui tournera à votre avantage. Si j’ai bien compris, un rejet de la part d’Uta le briserait… Alors Uta disparaîtra le temps qu’il faut. J’ai un procès dans un mois, passé ce délai… Vous pourrez aller voir Léo, il sera seul… Et sûrement anéanti. »

Un rire sadique sorti de sa gorge, tel un fou psychopathe, un rire puissant. Il pivota et retourna s’asseoir, croisant les jambes pour ensuite attraper son verre de whisky.

[Maxwell] « Vous voulez boire quelque chose, mon cher associé ? »

Uta tremblait, à la limite de la crise de nerf, fou de rage. Si Léo ne lui avait pas pris la main il aurait sauté à la gorge de cet homme, il l’aurait frappé jusqu’à ce que plus aucun os ne craque sous ses doigts. Il détestait son oncle, d’une force sans nom, quand il était plus jeune il le voyait comme un héros, mais en grandissant on comprend le vrai visage des autres. Le trajet fut extrêmement silencieux, il contenait sa colère avec force, essayant de se calmer, tenant tendrement la main de son amant pour ne pas lui faire paraître. Arrivé à l’appartement, la porte passée, Uta vint plaquer Léo contre le mur et l’embrassa tendrement, fougueusement et avec un amour puissant. Il s’écarta, passant ses bras autours de son cou en posant son front contre celui de son rouquin.

- Je suis désolé… Vraiment… Plus jamais je ne te confronterais à mon oncle. Cet enfoiré essayera de trouver un moyen de nous éloigner l’un de l’autre. Tu en penses quoi, qu’après les études on s’enfuit tout les deux à l’autre bout du pays ? On refait une vie rien que tout les deux, loin de tout ça, moi je suis prêt à tout abandonner pour toi !

Ses yeux étaient embrumés, presque larmoyant, sa voix tremblante d’émotion. Avec ses larmesn ses yeux le brûlait atrocement, mais il ne pouvait pas le contrôler, ce qu’il disait était sincère et il pensait vraiment partir avec Léo. S’éloigner de tout ça le plus possible et surtout oublier son passé et sa famille de fou.

- Je veux surtout pas être séparé de toi, à n’importe quel prix ! Je pourrais absolument tout sacrifier pour rester près de toi !

Annotations

Recommandations

Mweerie Mwee
Une jeune princesse doit faire face à une régence qui perdure. Unique Héritière elle se bat afin d'instaurer son règne. Aidée d'un conseillé farfelue ancien premier ministre elle va devoir faire face à de nombreuses trahison et des complots. Une seule question la tourmente: Va-t-elle pouvoir reprendre sa place?
14
4
2
150
Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
41
5
22
63
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0