237. Léo

2 minutes de lecture

[Nudité] [Relation sexuelle consentie]

Alors qu’Uta vint embrasser le bout de son gland, le plaisir de Léo fut si intense qu’il commençait à lui faire mal. Quelle sensation étrange que de sentir ses boules dans la bouche de celui-ci. Il n’avait jamais expérimenté ça, mais waouh, il adorait. Il gémissait encore plus. Agrippant cette fois des pans larges de la couette du lit. S’en était trop quand son intimité fut titillée. Il haletait violemment, se contrôlant de toute sa hargne pour rester allongé, les yeux fermés. Pour ne pas écouter son envie de dominer Uta. Aujourd’hui, c’était lui. Et bien qu’il veuille que ça soit souvent, voir tout le temps lui, vu qu’il aimait bien trop ce lâché prise de soumission envers lui. Sauf que dès fois, il avait lui aussi ce besoin de contrôle. Même s’il savait pertinemment qu’Uta n’était pas méchant, qu’il l’aimait. C’était plaisant de voir son petit visage rouge de gêne. À l’évocation du type de torture, il était tellement tendu qu’il criait presque tellement il faisait son possible pour se retenir. Se trémoussant avec une lenteur extrême sur le lit pour éviter de se débattre violemment pour essayer de ne pas monter tout de suite dans les tours.

- Je sais tout ça ! Je sais que tu me feras pas de mal !… Et d’après toi… Pourquoi est-ce que l’attache… Sexuelle m’attire ?… Avant toi ça ne serait pas arrivé ! Idem pour le marcel tout à l’heure !… Il faut juste un peu de temps à mon corps pour s’habituer… !

Quand Uta posa le « jouet » sur son corps… Autant sur le téton, que sur son ventre, son gland, ou ses couilles… Son corps entier se mit à trembler fébrilement d’excitation profonde. Le rouquin gémissant gravement. Quand celui-ci entra en lui, ce fut presque comme un début de soulagement. Poussant un petit râle court, mais ça ne dura pas, car il gémit de plus belle, et bien plus fort, son corps tremblant encore d’excitation. Son sexe ainsi de suite dans la bouche de son amant ne fit qu’une bouchée de son envie de se retenir.

- Excuse-moi… ! Je… ! Je peux plus… Tenir… !

Il déversa alors toute son excitation sans arriver à se retenir dans la gorge d’Uta. La tête sur le côté, complètement honteux, se mordant la lèvre en gémissant longuement d’un plaisir langoureux.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0