218. Uta

2 minutes de lecture

La femme ria de ce petit rire cristallin qui ressemblait étrangement à celui d'Uta, à vrai dire pas mal de mimiques de cette femme se retrouvait sur le visage du brun. Elle stoppa son petit rire d'un coup pour fixer le rouquin de son regard transperçant.

[Mère] « Tu as l'air normal à première vue, mais je paris que tu dois être quelqu'un de maso’ pour sortir avec Uta ou complètement aveugle ! Ou simplement que tu l'as pas encore trouvé dans la baignoire, les veines ouvertes ou des cachets plein le ventre ! »

Uta vient abattre son poing sur la table, elle recommençait, tout comme son oncle son visage d'ange n'était qu'un masque pour cacher le diable qu'elle était.

- Ça suffit ! Tais-toi ! Tu n'as pas à lui dire ce genre de choses !

[Mère] « Oh, ne te vexe pas. Après tout, je ne fais que relater la vérité, ah... Tu ne lui as pas dis ! Que tu avais des tendances suicidaires ? »

- Fermes ta gueule, j'ai changé depuis le temps !

[Mère] « D'après Maxwell, ta dernière tentative est en date d'il y a à peine quatre mois... »

- Ça suffit ! Et tu t'étonnes que je passe plus te voir si tu me rabâches toutes mes erreurs ! J'en ai ras-le-bol ! Tu te contenteras des appels, si je les accepte maintenant !

Il se leva et fit un signe de tête aux gardes qui vinrent tout de suite chercher sa mère. Elle commença à grogner de mécontentement et se mis à pleurer en hurlant, essayant vainement de s'excuser puis se remettant à hurler en insultant son fils de tous les noms. Uta était pâle comme un linge, il ne pensait vraiment pas que sa mère aurait une crise aussi facilement et il s'en voulait d'avoir demandé à Léo de venir avec lui et qu’il avait dû subir ce spectacle.

- Pardon Léo, je pensais pas qu’elle aurait une crise, on rentre maintenant...

En sortant dehors pour aller prendre le bus, une berline noire s’arrêta juste devant les deux garçons, le baron descendit alors en s’approchant de son neveu, le dominant facilement d’une tête. Il y avait un mélange de colère et de pitié dans son oeil humain. Il fixait son neveu sans rien dire, à vrai dire il attendait à ce qu’Uta fasse une crise pour le consoler. Sauf que le brun, même s’il était extrêmement pâle contenait sa crise avec force, reculant d’un pas pour venir prendre la main de Léo. À ce moment-là, l’expression du baron passa en pure colère et il regardait Léo avec rage, son oeil luisant de cette couleur noire.

[Maxwell] « Tu n’es pas très reconnaissant Uta ! »

- Reconnaissant de quoi ? Que tu essayes de me pourrir la vie plus que ma mère ? Elle te fait flipper et tu lui racontes quand même mes conneries !

[Maxwell] « Elle reste ta mère, elle doit savoir ! »

- Sauf qu’elle l’utilise contre moi, tu sais bien. Sur ce, peut-être à ce soir !

Il entraîna Léo avec lui en direction du bus, sur le trajet il ne dit absolument rien, tenant la main de son amant, la tête basse. Arrivé à l’appartement, il fila sur le balcon pour s’allumer une clope, les mains tremblantes, il maîtrisait sa crise d’angoisse très fortement, mais il fallait qu’il se calme rapidement.

- Ch’ui désolé Léo… Ils sont tous tarés dans ma famille ! Je voulais que tu en apprennes un peu plus sur moi en t’amenant avec moi. Mais je t’ai offert un spectacle déplorable et tu dois sûrement te poser plus de questions qu’avant !

Annotations

Recommandations

Mweerie Mwee
Une jeune princesse doit faire face à une régence qui perdure. Unique Héritière elle se bat afin d'instaurer son règne. Aidée d'un conseillé farfelue ancien premier ministre elle va devoir faire face à de nombreuses trahison et des complots. Une seule question la tourmente: Va-t-elle pouvoir reprendre sa place?
14
4
2
150
Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
41
5
22
63
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0