214. Uta

2 minutes de lecture

Le baron sourit de satisfaction, face à ce que lui répondait l'homme.

[Maxwell] « Le contrôle que j'ai sur mon neveu tient plus du sang, il ne pourra jamais lutter contre ça alors que votre pantin, lui petit à petit semble s'échapper de vos griffes. Lorsque vous irez mieux, je vous inviterais... À venir faire un tour dans mon bar, celui ou travail Léo, je ferais en sorte qu’Uta ne soit pas présent, ce soir-là. Je compte sur vous pour le détruire complètement, que même Uta n'arrive pas à le ramasser ! S'il est jugé inapte par le conseil, il va devoir revenir au centre et cela contre son gré ! »

Le baron se fichait complètement des méthodes utilisées, même si Léo venait à tuer Edgar, ça ne ferait qu'appuyer son plan et il quittera la France.

C'était vendredi midi, Uta et Léo étaient rentrés des cours du matin, et le brun commençait à tourner de façon nerveuse dans l'appartement ne tenant pas vraiment en place. Il n'aimait pas rendre visite à sa mère, elle exerçait encore sur lui une certaine autorité. D'un simple regard elle le soumettait ou le faisait taire, au téléphone il avait plus de courage, mais croiser le regard de cette femme était insoutenable pour lui. Alors sans crier garde il se jeta au cou de Léo, enfouissant son visage dans son cou.

- Je tiens à te prévenir... Je risque de faire une crise d'angoisse dès qu'on sera rentré après ! Elle me fait encore tellement flipper, mais c'est ma mère et j'arrive pas à la laisser croupir là-bas !

Il soupira bruyamment dans l’oreille de son amant, avant de le lâcher, il regarda l’heure, il était temps d’y aller. Dans le bus, Uta tenait la main de Léo, regardant par la fenêtre et se mordillant nerveusement le pouce. Arrivé à la prison, les contrôles fait et les cartes d’identités déposées, les gardiens amenèrent les deux garçons dans une pièce isolée et les invitèrent à s’asseoir sur les deux chaises présente. Quelques minutes plus tard, des hommes amenèrent une femme avec une longue chevelure blanche, pieds et poings lier par des chaînes. Ils la firent s’asseoir et l’attachèrent alors sur la barre qui se trouvait à l’extrémité de la table. Elle fit alors un magnifique sourire aux deux garçons alors qu’Uta baissa directement la tête.

[Mère] « Bonjour Uta, j’aurai tellement voulut te prendre dans mes bras, mais ils ont peur que je te crève un oeil, ça fait pourtant quatorze ans. C’est ton petit-ami ? Enchanté, jeune homme ! »

Elle parlait avec une voix extrêmement douce et chaleureuse, il y avait tout de même dans le timbre de sa voix quelque chose d’autoritaire et de raffiné. La baronne posa ses yeux vert sur Léo, attendrit, maternel. Elle ne donnait absolument pas l’impression d’avoir été une femme alcoolique et violente, en prison elle n’avait pas bu une seule goutte d’alcool, mais était enfermé à vie pour tentative de meurtre… Sur son frère.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0