212. Uta

2 minutes de lecture

Uta appréciait les petites papouilles de son homme et assimilait ses paroles. Tout les deux finalement avaient du chemin à parcourir. Tout les deux abîmés par leur passé, finalement ils s’étaient bien trouvé l’un et l’autre. Léo avait tapé dans le mille, son oncle avait une influence non négligeable sur lui et ses crises, mais Léo avait réussi à calmer une angoisse violente du jeune homme que seul son oncle arrivait jusqu’à présent à calmer. Il fallait que tout les deux arrive à se détacher de leur passé pour pouvoir avancer pleinement ensemble. Et surtout Uta devait régler son problème d’alcool et de drogue, car il filait rapidement sur le même chemin que sa mère.

- Pas besoin de me… Porter. Soutiens-moi, ça suffira. Ça m’apprendra à pas faire de sport… Faut que je travaille mon endurance !

Oui peut-être qu’il devait se mettre au footing, ça lui ferait pas de mal, surtout qu’il avait tendance à vite prendre du bide quand il faisait rien, et là il sentait petit à petit ses abdos disparaître. Arrivé à l’appartement, Léo l’aida à aller sur le canapé, Uta l’agrippa pour qu’il s’assoit avec lui. Il sentait le sommeil l’attaquer violemment sauf qu’il voulait demander quelque chose à Léo.

- Vendredi aprem’… Je vais aller voir ma mère à la prison de la région, tu voudrais pas venir avec moi ?…

Sauf qu’il n’eut pas le temps d’entendre la réponse de son amant qu’il sombra tout de suite dans le sommeil, s’écroulant à moitié sur l’épaule de son rouquin.

Le baron lui… Était arrivé à l’hôpital privé du mouvement, il parcourait les couloirs de sa démarche assurée, faisant claquer sa canne sur le sol. Il était énervé, il fallait absolument qu’il trouve une solution pour qu’Uta revienne vers lui. Il entra dans le chambre 502 sans frapper. Un homme recouvert de bandages sur la figure s’éveilla à son entrée. Le baron se plaça alors au pied de son lit, face à lui et le fixa de son oeil vert.

[Maxwell] « Bonjour, je m’appelle Maxwell Liarko, je suis l’oncle d’Uta, le jeune abruti qui vous a explosé le visage. Je pense que nous avons un intérêt commun tout les deux ! Nous voulons que Léo quitte la France pour revenir en Australie, dans votre centre ! Moi je veux qu’il s’éloigne de mon neveu, et vous êtes l’un des points faible de Léo, alors j’aimerai conclure un marché avec vous !

Le baron parlait en anglais, il le parlait très bien sans accent français, d’une voix calme et posée, il ne cherchait pas à impressionner l’homme hospitalisé, mais vraiment à s’allier avec lui.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0