208. Uta

3 minutes de lecture

En milieu de soirée Glad’ et Prompto débarquèrent alors dans la pièce d’Uta alors qu’il était en pause. Celui-ci se retourna leur lançant un regard noir, il avait retiré ses lentilles tellement ça le brûlait, Promto grognait en voyant ses yeux éclatés.

[Prompto] « T’es sérieux Uta ! Tu recommences à prendre cette merde ? Putain mec, tu m’avais promis que t’en avait plus ! »

-T’es pas mon père à ce que je sache, je t’emmerde.

Prompto lui, s’énervait rapidement tel un chihuahua face au facteur, Glad’ lui explosa et c’était tellement rare de voir un Glad’ énervé surtout contre Uta, qu’il adorait.

[Glad’] « Sale petit merdeux ! Je te conseils de ravaler ta fierté à la con, Léo est pas venu ce soir et je devine bien que c’est à cause de ta gueule de con ! T’es capable de faire sourire les gens, mais là je crois que tu lui a arraché le coeur ! »

- Et tu crois pas que lui m’a arraché le coeur ? Merde, j’ai l’impression de faire un pas en avant avec lui et dix en arrière.

Uta se releva de son siège, des larmes de colère commençant à monter à ses yeux et il tremblait de tout son corps. Prompto lui avait pâli face au tatoueur qui poussait sa gueulante et face au désespoir de Uta.

- J’ai éclaté la gueule d’un mec pour lui dans la rue, j’ai failli le tuer à coups de poings, juste parce que c’était un ancien bourreau de Léo. Et quand on est rentrés dans l’appart, il m’a demandé de le frapper ! Mais putain, il aurait pu me demander le le prendre dans ses bras, de le rassurer, de le consoler. Mais nah, il voulait que je lui foute une tarte ! Je me suis explosé les mains à cause de cette histoire et Léo n’a pas vu que j’essayais de faire ça pour lui ! Il s’est cloisonné dans sa peur et finalement je vaux que dalle face à ses phobies ! À croire que finalement j’ai aucun impact sur lui, il aurait pu avancer comme ça avec un autre mec ça aurait été pareil !

Glad se détendit, Uta se confiait à eux et finalement ce n’était pas vraiment une colère contre Léo mais contre son impuissance face à ce que traversait le rouquin. Uta aimait tellement Léo que de ne pas réussir a l’aider comme il faut l’avait fait sortir de ses gonds.

[Glad’] « Écoute Uta, Léo a pas mal morflé et je pense que tu es au courant, mais l’avancée que tu as faite avec lui est déjà immense. Ça se fera pas en un jour, c’est un travail sur plus d’une année avec lui. »

- Mais ça me tue d’être aussi impuissant comme ça !

[Glad’] « Sans toi ce soir ce mec l’aurait malmené et Léo serait sûrement en PLS actuellement, là il doit y être mais pas pour la même raison ! Il a peur de te perdre à cause de ça, alors tu veux l’aider ? Vas le rassurer et explique lui pourquoi tu es aussi en colère ! »

Le brun baissa la tête, quelques larmes coulant sur ses joues. Alors il attrapa ses affaires et bondit en avant pour courir hors du bar, laissant ainsi Glad’ et Prompto en plan mais ses deux derniers avaient comprit la manoeuvre. Il courut alors à en perdre son souffle jusqu’au bus, arrivant à l’appartement il constata que Léo n’était pas là. Il sortit toute trombe courant dans tout les sens dans la ville avec l’espoir de le retrouver. Au bout de trente minutes de course folle, à buffler et à transpirer comme pas possible, au détour d’une rue il vit cette magnifique chevelure de feu si particulière qu’il aimait tant. Il continua de courir en sa direction pour arrêter sa course à quelques mètres de lui.

- L…Léo… aaaa… Attends !

Il soufflait très fort n’en pouvant plus. Il vint s’adosser contre un arbre pour ne pas s’écrouler, ses jambes tremblantes sous l’effort qu’il venait de fournir. Ça se voyait clairement qu’il était moitié à l’agonie.

- Léo… Pardon !

Il s’écroula au sol, s’adossant contre l’arbre à bout de souffle, ses jambes ne le soutenant plus, son regard suppliant était tourné vers son amant.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0