183. Léo

3 minutes de lecture

Attrapant sa pinte entre ses doigts, les collant alors au verre froid de condensation pour que ses mains refroidissent, il les plaça ensuite sur ses cicatrices, poussant un tout petit gémissement, mêlant douleur et plaisir du froid. Éclatant alors d’un rire presque enfantin.

- Oh mais je te vois déjà plus que comme un collègue ! Haha…

Son regard se voila à nouveau, prenant enfin la bière il en bu longuement avant de la reposer.

- Tu ne me forces à rien. C’est moi qui me force exprès. Je préfère tout déballer d’un coup maintenant, pour ensuite, parler plus tard plus en détails de certaines choses. Simplement. Et puis, généralement, c’était comme ça que se passait mes premiers rendez-vous avec des responsables. J’ai l’habitude, mais là au moins, je n’ai pas un couteau métaphorique sous la gorge.

Fermant et ouvrant ses poings de plus en plus doucement, ses cicatrices le brûlant de plus en plus. Elles allaient s’ouvrirent bien plus rapidement qu’il ne le pensait. Faisant signe au barman, il lui demanda un rouleau de sopalin avec la plus grande gentillesse malgré ses bras tremblant un petit peu. Prenant deux feuilles encore liées ensemble, les roulant en boudins, il les enroula autour d’un de ses poignets, et les attacha, faisant pareil avec le second poignet. Voilà, ça devrait suffire le temps qu’il rentre chez lui, au cas où elles s’ouvraient.

- Mes parents étaient des junkies. Ils étaient négligents avec moi. Je n’allais pas tout le temps à l’école, je mangeais peu. Ma mère, pour je ne sais quelle raison était jalouse de mes cheveux. Trouvant toujours une excuse pour me punir. M’enfermer à la cave, dans le noir… Et me couper les cheveux sans ménagement. Puis un jour… Ils sont morts. J’étais à la cave, et apparemment j’ai attendu trois jours avant que les pompiers débarquent et me trouve. J’ai été placé en orphelinat. Sauf qu’un gamin se moquait de moi… Et là… Je sais pas… J’avais plein de rage que j’avais enfoui… J’étais même pas au courant, tu vois… Là, j’ai éclaté… Je lui ai sauté dessus… Et l’ai roué de coups… Jusqu’à ce qu’il ne bouge plus… Résultat… Il est mort. Et moi, j’ai quitté l’orphelinat pour être jugé et placé dans une sorte de centre de redressement… Sauf que celui-là c’est un peu un expérimental. « Voir si la violence des jeunes, par les adultes peut les ramener sur le droit chemin »… Connerie… Je comprends pas comment l’État Australien a pu faire passer cette demande d’expérimentation, sérieux…

Reprenant son souffle doucement, sa voix commençait à se casser, devenant plus tremblante, mais ça se voyait dans son regard, qu’il voulait continuer.

- Et donc… Qui dit violence contre violence… Dit enfer… Un véritable enfer. Attaché, par des chaînes !… Des putains de chaînes !… Battu, brûlé, et j’en passe… Avec en plus de ça un psy’ qui te prend plus pour un cobaye qu’autre chose… Il avait beau me prescrire des calmants pour chevaux… Je lui ai déjà dit que ça marchait pas sur pour organisme… Bah il s’en foutait. Et puis j’ai rencontré Stevens, le juge en charge de mon dossier… Un mec adorable qui a tout fait pour m’aider… Je me suis mis à être moins agressive en sa présence, et à ce moment là, on a pu chercher une solution pour me faire sortir d’ici… J’étais agressif de nature qu’avec les gardiens… Mais j’ai pris sur moi pour monter le dossier, avec un projet de vie et tout… Je voulais être bien loin de ce pays de merde… Et ça a marché… Seuls problèmes qui m’ont suivi ? Mes phobies, mes crises de colère… La seule certitude ? Je pète pas un câble pour n’importe quoi…

Annotations

Recommandations

Mweerie Mwee
Une jeune princesse doit faire face à une régence qui perdure. Unique Héritière elle se bat afin d'instaurer son règne. Aidée d'un conseillé farfelue ancien premier ministre elle va devoir faire face à de nombreuses trahison et des complots. Une seule question la tourmente: Va-t-elle pouvoir reprendre sa place?
14
4
2
150
Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
41
5
22
63
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0