180. Uta

2 minutes de lecture

Glad' pâlit, mince sa blague avait encore une fois été un peu trop loin. Il va vraiment falloir qu’il se modère avec ce genre de conneries, déjà qu’il avait provoqué une crise à cause de ses petites taquineries, là son filleul semblait vouloir viré de l’oeil encore une fois.

[Glad’] « Hey, je plaisante hein, je vais pas te présenter à tout le monde ! J’ai parlé avec Stevens, il m’a briffé sur certaines choses de ton expérience passée quelque peu chaotique et même Uta nous avait bien dit qu’on ne devait surtout pas te toucher, le premier jour que tu es venu ! Alors serrer la main de tous le monde, je te demanderais pas de le faire. Ici les gens sont habitués à ce que j’amène des filleuls avec des cas plus ou moins durs ! Alors si tu te sens capable de leur parler, ils t’écouteront, mais ils te laisseront tranquille tant que tu ne vas pas vers eux ! »

Le motard lui sourit chaleureusement, il voulait le mettre en confiance avant toute chose. Son but premier était d’accompagner Léo dans une démarche de socialisation douce, petit à petit, à force de côtoyer des gens. Même être en simple présence comme dans le bar, il espérait que le garçon s’ouvre un peu plus au monde.

[Glad’] « Déjà… Je sais qu’avec Uta tu acceptes son contact. Moi tu acceptes ma compagnie, mais on va déjà travailler sur notre confiance à tout les deux. Je voudrais pouvoir te serrer la main sans que tu n’ais envie de vomir, ça serait déjà un bon point ! Petit à petit, on essayera avec les tatoueurs du taff, tu les cotoient déjà tous les jours, mais petit à petit je vais te demander de t’ouvrir un peu à eux pour t’en faire plus des amis que des collègues. Ensuite en verra pour le Club ! Mais par contre tu me suivras en rasso’, voir des choses nouvelles, prendre l’air et tout ça te fera peut-être prendre des couleurs ça serait pas mal ! Je suis là pour t’aider avant tout et j’ai absolument pas de méthode barbare. Si c’est trop pour toi, tu me dis et on arrête. On recommencera plus tard ! Ça sera à ton rythme ! »

Il bu une gorgée de sa bière et ne retint pas un rot monumental, applaudit par tout le bar.

[Glad’] « Hum... Bon il va falloir que tu me parles un peu de toi et de ce que tu attends vraiment de notre échange ! »

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0