142. Uta

3 minutes de lecture

[Drogue] [Alcool]

Une fois Stevens de parti, Uta replongea la tête dans son téléphone sans rien dire, son visage était fermé et froid, encore une réaction plus fort que lui. Si les gens ne connaissaient pas toute la complexité de la bipolarité, ils auraient juste pu voir un homme grognon, mais son irritabilité partant dans les extrêmes était un des nombreux symptômes. Il était à la fois énervé et fou de rage et pas seulement à cause de Léo, il s’en voulait presque de s’être énervé pour ça, mais c’était plus fort que lui.

Alors quand il vit un Léo tout pâle bégayant, son cœur se serra. Mais il ne bougea pas, pas même lorsque son rouquin courut dans la salle de bain. Il ne bougeait pas, tout se bousculait dans sa tête. S’en voulant, mais la rage lui déchirait le cœur, il devrait peut-être lui en parler… Que Zac le menaçait ? Non, Léo avait déjà trop de problèmes comme ça pour en rajouter avec une vidéo qui aurait sûrement pu le traumatiser et le dégoûté de lui. Il inspira, se levant et prit trois bières directement, alla sur le balcon et s’assit contre la vitre, il décapsula les trois et bu cul sec la première bière puis s’alluma une clope, les mains beaucoup plus tremblantes.

Il regarda son portable, relisant chaque SMS échangé avec Zac, regardant de nouveau cette vidéo qui le dégoûtait. Il ne regrettait pas cette soirée, mais n’aurait jamais dû accepter d’être filmé, à ce moment-là il devait être dans une phase euphorique. Ahh, que son esprit était compliqué comme ses humeurs à l’extrême, il pouvait parfois accumuler connerie sur connerie. Léo n’avait pas besoin de ça… Il tira deux bouffées sur sa clope et bu la deuxième bière à moitié. Oui, là il ressemblait à sa mère, préférant picoler que d’affronter ses soucis. Il soupira, se demandant ce que faisait Léo, il devait sûrement se morfondre dans sa chambre, voire faire une crise ? Peut-être pas.

Le jeune homme faisait tourner son téléphone dans sa main, la clope au bec et la bière dans l’autre main, il posa son téléphone entre ses cuisses et termina sa bière. Il reprit son téléphone et enleva la coque, c’était sa cachette entre le téléphone et la coque noire, un petit sachet avec trois cachets blanc. Il les avait toujours sur lui, et les avait caché de son oncle quand il était jeune, réussissant à s’en procurer de temps en temps. Il sorti un cachet en le fixant un long moment avant de décider de le mettre dans sa bouche et de l’avaler avec une gorgée de bière. Replanquant alors le reste dans son téléphone. Il mit son téléphone dans sa poche et tira sur sa cigarette, au bout de quelques minutes les effets se faisait sentir, ses pupilles se dilatèrent ce qui donnait une impression que ses yeux étaient presque entièrement noir. Il se détendait enfin, il sorti la petite boite de lentilles qu’il avait toujours sur lui et les retira, quand il était défoncé elles le gênait. Il finit sa dernière bière, il se releva et en prit alors trois autres avant de revenir sur le balcon les boire en fumant. Il se sentait tellement mieux, tellement plus calme, il eu soudain envie d’aller se blottir contre Léo.

Venant de terminer sa dernière bière, il se releva en tanguant dangereusement puis rentra dans l’appartement, laissant les cadavres derrière lui, les bières artisanales étant beaucoup plus forte que les autres. Il se dirigea vers la chambre de son rouquin, frappa pour se manifester et entra sans un mot, s’approchant alors du lit, il se mit à genoux à côté de celui-ci et laissa tomber sa tête sur le lit. Uta sentait fort la bière et était complètement déchiré.

- Pardon mon Léo… Ch’ui qu’un pauvre con… Je te mérite pas !

Il fut alors parcourut d’un spasme de sanglot assez violant.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0