115. Léo

2 minutes de lecture

[Relation sexuelle consentie]

Au fur et à mesure qu’Uta le regardait, Léo se rendit compte que son membre gonflait. Le plaisir montant une seconde fois en lui. C’était tellement plaisant de le contrôler, de contrôler quelqu’un. Il avait enfin pu inverser la place qu’il avait toujours eu. Et bizarrement, l’envie de frapper ne vint pas. Il avait eu peur, qu’une rage monte en lui, que le fait d’avoir le contrôle sur quelqu’un lui donnerait envie de se venger, mais non. Ce n’était pas ça qu’il voulait. Il savait pertinemment qu’il perdrait le contrôle si un des gardiens se trouvait là. Mais ici, c’était Uta et ça, c’était génial. Le voir jouir, honteux au possible et totalement esclave de ses pulsions alors qu’il se mettait à bouger ses hanches pour l’accompagner fit jouir le rouquin. À la fin de cette génialissime partie de jambes en l’air, Léo enlaça amoureusement le garçon, l’embrassant un peu partout.

Le lendemain, Léo avait amené en « cadeau » des bières artisanales à son Maître d’apprentissage. Pour se

faire pardonner d’être parti. Les deux journées se passèrent assez bien. Même si Léo avait un peu, cette

angoisse en arrière-plan de son esprit, de croiser le Baron. Finalement, jeudi arriva. Le rouquin savait très

bien que ça allait être un jour difficile pour Uta et resta alors collé à lui. Il n’avait pas honte de s’afficher, simplement, il laissait à Uta le rythme, ne voulant pas lui forcer la main. À la fin des cours, ils rentrèrent. Le rouquin proposa au démon de prendre une douche ensemble. Pour le calmer, l’aider à se détendre et lui donner toute l’énergie qu’il pouvait. Sachant très bien que le contact avec le brun sous une douche chaude pouvait l’exciter, il essaya de n’être que tendresse, même s’il devait frustrer son amant. Justement, gardant cette énergie pour après le travail. Après l’effort, le réconfort disait certains, non ? C’était l’heure de partir, ils firent le chemin ensemble, mais dans le bus, et jusqu’au bar, il stoppa le contact avec Uta, ne voulant pas tomber sur Zac à un coin de rue et déclencher une bagarre ou autre… Pour le bien d’Uta, et simplement pour lui. Car il ne voulait pas que Léo se batte.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0