109. Léo

2 minutes de lecture

[Relation sexuelle consentie]

- Alors c’est moi… Qui fixerais les limites… Quand je n’en pourrais plus… Ou quand j’aimerais que ça devienne un peu plus… Calme… D’accord ?…

Le rouquin se laissant alors faire, à nouveau par son démon. Il était friand de se faire manipuler sous les caresses d’Uta. N’arrivant vraiment pas à comprendre le pourquoi se faire manipuler lui faisait autant de bien. Peut-être car c’était la fin de la douleur pour lui ? Le centre était du passé et avoir confiance en quelqu’un, c’était juste exceptionnellement bon… Se retrouvant à quatre pattes sur le lit, il se mit à rougir de plaisir, bandant relativement fort. La sensation de la langue d’Uta remontant le long de son dos le fit frémir. Son corps tremblant doucement.

- Je… J’aime… Vraiment quand tu… Es sur ce tatouage là… Il me fait… Penser à toi…

Sentant le lubrifiant sur son petit orifice serré, il gémit un peu à cause de la froideur de la chose. Puis, la sensation de la langue chaude l’apaisa, gémissant à nouveau, mais plus calmement. Après avoir enfoncé ses doigts, Uta se dépêcha d’entrer en lui. Cela alla très vite, le lubrifiant aidant, il ne senti pas grand-chose. Il avait même l’impression qu’Uta n’était pas entré en entier, alors que si. S’en rendant vraiment compte quand il commença des vas et viens. Son corps se crispa alors pendant les culbutes. C’était un plaisir qu’il apprenait encore à découvrir. C’était encore plus intense, vu que le démon utilisait une main pour le masturber et une autre pour titiller ses tétons. Tellement sensible au niveau de la poitrine, le garçon lançait des gémissements aigus, tremblant à chaque coups de reins. Rien que le fait d’effleurer ses tétons le faisait durcir. Il sentait monter en lui le plaisir alors qu’Uta venait en lui. Le garçon était rouge tomate et haletait de plus en plus. Pour finalement, lui aussi venir. Se crispant dans un râle aigu. À la fin de cela, il continua à haleter, son esprit totalement ailleurs, essayant de revenir sur terre. Léo se disait que rien qu’en caressant sa poitrine, il aurait pu jouir. Est-ce que cette rapidité gênerait Uta ?

Finalement, il attrapa un des bras du démon pour le sentir contre lui.

- Je… Je ne sais pas faire… Pour l’instant… Mais tu pourras me montrer… Je… Je… Désoler… Je vais un peu vite… Je suis trop sensible… Je crois…

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
63
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2121
1498
2006
1182
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0