93. Léo

2 minutes de lecture

Alors que Léo venait à peine de s’asseoir, Glad’ lui fit entrevoir son caractère de curieux. Donc lui ne faisait pas partie du mouvement. Comme le reste des tatoueurs, juste pour là pour travailler. Après, il pouvait parfaitement comprendre que travailler pour des gens pareils devait éveiller les curiosités. Mais bon.

- Désoler Glad’, j’en fais pas partie et même si je savais un truc… J’ai pas vraiment envie de m’attirer d’emmerdes. J’en ai déjà trop qui me poursuivent.

C’est alors que le baron se dirigea vers eux. Une sueur froide dévala le dos du rouquin, qui se crispa instantanément, refoulant toute émotion de son visage. Il se fermait complètement à cette personne. En même temps, vu le bonhomme, c’était pas évident d’avoir de la sympathie pour lui en le voyant pour la première fois de loin. À contrecœur, il suivit le baron en silence. Qu’allait-il se passer ? Et si Léo finissait par perdre le contrôle ? Qu’est-ce que Uta allait penser de lui ? Il savait qu’il était proche de son oncle… Il resta debout dans la pièce, sans faire attention à ce qui l’entourait.

- Je ne connaissais pas ce mec avant de l’entendre débarquer chez moi… D’ailleurs je n’ai ni eu… Eu… Le temps d’intervenir… Ni le temps de voir son visage… Je n’ai pas entendu tout de suite ce qu’il se passait…

Et voilà que sa gorge si capricieuse refaisait des siennes. Il commençait doucement à haleter, à force de parler. C’est alors qu’il croisa la pupille rougeâtre du baron. Il se rappela nettement ce qu’il lui avait dit dans les toilettes la dernière fois… Ce qui le fit fermer son point gauche pour essayer de se contenir. Sauf qu’entre les menaces de la dernière fois et ce qu’il s’était passer avec ce Zac, dans son appartement, à quelques mètres de lui, sans qu’il ne s’en rende compte. C’était trop. Ça le rendait malade que Zac ait embrassé Uta et surtout ai réussi à trouver son adresse… Il l’avait sûrement suivit. Pour contenir la rage montante à cause de ses deux facteurs, il serra son poing si fort que celui-ci se mit à trembler et à lui faire de plus en plus mal. Il lui répondit, haletant, la voix tremblante d’une rage contenue avec ardeur :

- Mais… Si je le vois en ville… Et qu’Uta n’est pas présent… Je risque fortement de le tuer…

Ce n’était pas pour le baron qu’il avait dit ça. Son regard ne fixait plus l’homme aux cheveux blancs. Il fixait un point invisible, pour essayer de se calmer, de ne pas taper une crise dans ce bureau et surtout ne pas essayer de s’en prendre au baron, pour Uta. Simplement pour lui. Auparavant, aux vus de la phrase qu’il lui avait dites aux toilettes… Il l’aurait fracassé. Bon, après, même si il savait qu’il avait peu de chance face à lui, c’était sa rage qui parlait, pas lui. Le besoin de taper. Il fallait qu’il se calme, mais c’était mal parti…

Annotations

Recommandations

Mweerie Mwee
Une jeune princesse doit faire face à une régence qui perdure. Unique Héritière elle se bat afin d'instaurer son règne. Aidée d'un conseillé farfelue ancien premier ministre elle va devoir faire face à de nombreuses trahison et des complots. Une seule question la tourmente: Va-t-elle pouvoir reprendre sa place?
14
4
2
150
Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
41
5
22
63
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0