59. Léo

2 minutes de lecture

La voix de Glad’ sonnait creux dans sa tête. Creux certes, mais au fur et à mesure qu’il parlait, les trous de son esprit se bouchaient. Ce mec était en train très exactement de lui expliquer ce qu’il se passait dans sa petite tête de merdeux asocial.

Doucement, petit à petit, son corps arrêta de trembler. Ses mains relâchant ses pauvres cheveux roux et il releva lentement la tête. Redevenue claire, mais des larmes toujours coulantes sur ses joues, il regardait son « nouveau patron ».

- M’okay… P’être… Mais… J’ai pas l’habitude… Je connais que la rage, la haine et la colère… C’est… Trop rapide… Trop… d’un coup…

C’est vrai que les sentiments qu’il éprouvait pour Uta lui était arrivé en pleine face, pas si progressivement que ça. C’était trop rapide pour son coeur et pour sa tête. Et bien qu’il le savait, il n'avait qu’une envie, c’était de sentir Uta contre lui.

Soudainement, son téléphone portable vibra, ce qui le fit sursauter, ne s’attendant pas à ça. Il se releva rapidement, pour prendre le petit téléphone à clapet rouge dans la poche arrière de son jean. Il fit un signe de la main pour s’excuser, car il devait vraiment répondre. C’était Stevens. Il débloqua le clapet, ce qui fit bouger ses deux petits porte-clés. Un Stitch et un Hamster Glouton. Il s’éloigna de quelques pas.

- Ouai, Stevens ? Des news ?…

[Stevens] « Oui Léo ! C’est génial ce qui arrive ! Tu n’as pas l’obligation de voir un psy’ ! Cet idiot rentre demain au bercail pour revenir pratiquer au Centre ! »

- Super… Et moi… J’ai trouvé un apprentissage… J’ai juste à signer et me pointer lundi…

[Stevens] « Bravo, gamin ! Ah… Par contre, la condition pour pas voir le psy’, c’est de te trouver une sorte de tuteur… De parrain… Tu sais, un peu comme je faisais avec toi à l’époque... »

Il regarda alors en direction du Glad’.

- Ah… Merde… Mais je connais personne qui peut… assumer ça…

[Stevens] « Bon écoute ! Je réfléchis et toi aussi, et on se rappelle mardi pour voir ok ? »

- Ouai… Ouai…

Il raccrocha. Sachant pertinemment que les tatoueurs avaient sûrement entendu une grande partie de la conversation. Habituellement, ça lui faisait ni-chaud ni-froid que les autres entendent ses conversations, mais là… Un petit peu. Vu sa crise et vu qu’il avait directement pensé à Glad’ pour le rôle en question… Mais ça, il allait bien y réfléchir. Il s’avança à nouveau vers lui.

- Hum… Merci pour… Pour l’aide la… Je… Je penses que je vais rentrer, sauf si tu as encore… « besoin de moi ». Je viendrais lundi comme prévu…

Oui, il avait décidé de rentrer seul, il avait bien fait attention à la route et n’avait pas envie d’attendre son ami. Il avait besoin d’être seul un moment.

-----

NOTE DE L'AUTEUR:

Hey bien… Mes amis, quelle soirée mouvementée ! Autant pour Léo, Uta et même Glad', le pauvre !

Annotations

Recommandations

Mweerie Mwee
Une jeune princesse doit faire face à une régence qui perdure. Unique Héritière elle se bat afin d'instaurer son règne. Aidée d'un conseillé farfelue ancien premier ministre elle va devoir faire face à de nombreuses trahison et des complots. Une seule question la tourmente: Va-t-elle pouvoir reprendre sa place?
14
4
2
150
Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
41
5
22
63
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
120

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0