28. Uta

3 minutes de lecture

Uta observa le jeune homme se lever pour aller dans la cuisine, il comprit très bien ce qu’il faisait, c’était un peu radical mais la décision était bonne. Il lui sourit quand il lui parla, sa voix était cassée mais c’était tellement compréhensible. Il resta à côté de lui jusqu’à ce qu’il ferme les yeux, puis sans un bruit sortit de la chambre laissant la porte entrouverte. Il fila dans sa propre chambre pour prendre son ordinateur portable et alla dans la cuisine. Il posa son ordinateur sur le canapé et par curiosité ressorti la boîte de médocs de la poubelle. Il regarda le nom des produits qu’il s’injectait dans les veines. De puissants calmants, plus puissant que ceux qu’il avait eu. Il grimaça et remit la boîte dans la poubelle. Il prit une bière dans le frigo et s’installa en tailleur sur le canapé, la bière posée par terre et l’ordinateur sur les genoux. Il cherchait tout les effets secondaires à un sevrage brusque de ce genre de calmant… Sauf que Léo avait déjà tout les symptômes cités… De toute façon il fallait bien en passer par là. Il soupira et prit son téléphone, il envoya alors un message à son oncle :

Hey ! J’ai trouvé un mec plus esquinté que moi… J’aimerais l’aider !’

Il remit son portable dans sa poche et bu une gorgée de bière. Il se souvint alors qu’il n’avait pas mangé ce soir, il se leva et alla dans la cuisine, préparât un repas des plus basique, des bolognaises. Il ne voulait vraiment pas se prendre la tête. Il en préparat deux parts au cas où Léo se réveillerait avec la faim. Il mangea son plat rapidement et son téléphone bipa.

‘Salut mon démon ! Tu sais dans quoi tu t’engage ? Si tu fais une crise tu ne pourras pas l’aider !’

Il répondit tout de suite :

‘

J’ai pas fais de crise depuis plus d’un an… C’est bon maintenant. Sinon tu crois que je pourrais demander aux avocats du mouvement de l’aider ? Je crois que son psy’ est un grand malade.’

Bip :


’Bien sûr ! Prend soin de toi aussi !’

Il remit son portable dans sa poche. Il eu une envie soudaine de fumer une clope, il porta alors son pouce à la bouche, nerveusement. Il chercha partout pour voir si Léo n’avait pas oublié un paquet. Bingo, dans un tiroir. Il se faufila jusqu’à la fenêtre et l’ouvrit pour allumer fébrilement cette clope dont il avait temps envie, la bière dans l’autre main. Le vent frais soufflait dans ses cheveux lui donnant un sentiment de bienfaisance. Il l’a finit rapidement puis retrouvant sur son ordi’ n’oubliant pas de reprendre une bière au passage. Bip :

Hey Jack m’a dit que tu étais malade, tu veux pas que je vienne m’occuper de toi ? Genre, je ferais le docteur !’

C’était un message de son plan cul régulier avec un humour bien lourd, il soupira :

Non, j’ai pas besoin que tu me mettes ton thermomètre dans le cul… Merci !’

Il rangea son téléphone et pianota sur l’ordi’, cherchant les nouvelles tendances de pose d’implants et zieutant les articles de mouvement Évolutionniste. La nuit risquerait d’être longue, mais demain ça irait mieux. Il faudra vraiment qu’il aille bosser, surtout que son oncle serait là demain soir. Il se demanda s’il ne devait pas demander à Léo de l’accompagner. Après tout peut-être que l’univers de l’Évolutionnisme lui plairait et ça lui permettrait de le surveiller. Sauf qu’une crise dans le bar, à tabasser un mec, ça ne serait pas top. Il se mordilla alors le pouce de nouveau.

Annotations

Recommandations

Lunar.Writer
Alex Omega est un jeune oméga suicidaire qui à déjà fait d'innombrables tentatives, à la veille de son 17ème anniversaire, il va enfin savoir qui vas être son alpha pour lequel ses parents l'ont fait devenir ce qu'il est aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'il se passerait s'il se rebellait enfin face aux tortures qu'il a vécu ?

⚠️Ce livre comporte des insultes et des scènes très cru réservé aux adultes (il y a aussi des mentions de viol mais très peu je vous rassure)☢️
38
5
22
59
Asa No
En montant en selle pour récupérer un bijou qui aurait pu trahir sa présence dans une maison de plaisir, Lunixa ne se serait jamais doutée que cette nuit se finirait de la sorte.
Droguée avec Magdalena par un étrange Lathos insensible aux pouvoirs de la Liseuse et aidé par le patron de la maison, la jeune Princesse sombre dans l'inconscience sans avoir la moindre idée de ce qui les attend à leur réveil.

Avec l'arrivée des Illiosimeriens, Kalor ne tarde pas à se rendre compte de la disparition de sa femme. Dans tous ses états, il se tourne vers la seule personne qu'il estime coupable d'un tel méfait.

Mais comment réagira-t-il en découvrant que le responsable n'est pas forcément celui auquel il croit ?


Ce tome est le troisième de la série Les Héritiers.
Vous pouvez trouver le tome 1, Les Héritiers - La prisonnière de l'hiver, ici :
https://www.scribay.com/text/72154902/les-heritiers---la-prisonniere-de-l-hiver

Attention : scènes sensibles et violentes
2117
1498
2006
1178
Mila-Andovie
Laïka se réveille dans un milieu qui lui est totalement inconnu, qui plus est fantastique. Arbres bleu, fauves énormes et insectes en tout genre, elle est loin de se douter que tout ce qui l'entoure est bien réel et que huit ans la sépare de son ancienne vie.

L'Île. Ils ont atterri sur l'Île. Alors au milieu de ce village qui semble paisible, Laïka compte bien comprendre ce qui est arrivé à son frère et quelle est la cause de son propre accident amnésique.
17
7
27
106

Vous aimez lire Reiko . ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0