Explications (3)

5 minutes de lecture

Point de vue d'Anéon :

J'avais enfin fini de raconter mon souvenir. S'il restait encore des questions, elles ne franchirent la bouche des deux jeunes filles. Titania hochait même la tête avec compréhension.

  • Il est vrai que le Pacte de Sang est, avec celui de la déesse de la vérité, l'un des serments les plus puissants. Il permet même, en certaines circonstances, et donc dans ton cas, de lier sa vie à un autre. Vit-il toujours ?

Oui.

  • Oui, dit simultanément Soraya.

J'ai été plus que surpris qu'elle soit d'accord avec moi. Cela me rappela d'ailleurs ce que je devais lui demander.

À mon tour maintenant. Comment savais-tu que ce dragon était Regis ? Tu avais une chance sur cinq, et tu avais l'air sûr de toi en plus.

  • Tout simplement parce que nous nous sommes rencontrés il y a quelques semaines, durant ma perte de conscience dans l'éboulement des galeries souterraines naines.

Hein ?! Mais...

  • Je crois que mon Esprit* est entré dans ton âme*. C'était la seconde fois que cela m'arrivait, et j'ai comme l'impression que c'était ça.

Sans que je sois au courant ?

  • On dirait bien. Je ne voulais pas, mais j'y suis entrée. Je n'étais pas la seule, ajouta-t-elle de justesse avec une mine beaucoup plus sombre. Pendant que je cherchais un moyen de sortir, un homme étrange m'a attrapé et m'a forcé à franchir une sorte de porte. Il me demandait de le conduire à une chose... ou une personne... je n'en sais toujours rien.

Cette nouvelle apporta un froid sur nous. Pour moi, savoir qu'un étranger avait pénétré mon âme ne me réjouissait guère. C'était même effrayant. L'âme était le lieu où se créait l'Esprit, ainsi que là où se tenait les deux Élements Primordiaux et Énergies Primordiales. Pouvoir y pénétrer était alors efficace dans divers circonstances.

Pourrait-ce être le danger auquel Regis voulait me protéger ? réfléchis-je sérieusement pour moi-même. Et puis, que cherchait-il ?

Jusqu'à présent, je n'avais constater aucun changement en moi. L'intrus ne devait donc plus être un soucis. Tout de même...

  • Soraya, l'appela alors soudainement Titania, les sourcils froncés. Je ne veux pas te faire une leçon, mais tu aurais dû nous le dire beaucoup plus tôt ! Ce que tu as vu n'est absolument pas à prendre à la légère. Pénétrer une âme peut être incroyablement mauvais.
  • Je m'en excuse, mais avec tout ce qui s'est passé, j'oubliais continuellement de vous le dire.
  • Anéon, nous devons nous dépêcher d'aller à Yggdrasil, continua Titania. Je suis désolée, mais nous devons profiter de ta forme actuelle pour aller plus vite. Je suis pratiquement certaine que cet individu a forcé Soraya à le rejoindre dans ton âme pour je ne sais quelle raison. On ne peut même pas être garanti qu'il soit parti. Il faut en être sûr.

Attend, veux-tu que nous laissions tomber les marchands ? protestai-je avec agacement.

  • Expliquons leur les raisons qui nous poussent à faire cela, ils devront comprendre ! insista-t-elle en amplifiant de colère sa Présence déjà tumultueuse. Anéon, c'est très grave ce qui s'est passé ! Tu n'imagines pas les conséquences d'un tel acte ! On pourrait chercher à te détruire, te manipuler, prendre ton pouvoir, changer qui tu es ! Il faut que nous voyons vite le dieu Oberon !
  • Le dieu Oberon ? demanda avec de grands yeux Soraya. On parle bien du dieu de la nature ? Il est en Yggdrasil ?
  • Exacte. Il pourrait comprendre ce qui se passe. Je pense aussi qu'il serait en mesure de te révéler ce que tu dois faire pour lutter contre les menaces de ce monde, et que ce soit la raison du pourquoi Lyrhana t'a demandé de le rejoindre.

J'hésitai toujours. Oui, j'avais conscience de ce qui se passait, mais laisser tomber ceux qui nous avait aider ne me plaisait vraiment pas.

  • Anéon, dis moi ce qui s'est passé avec le Béhémoth, me demanda alors Soraya.

Pourquoi veux-tu savoir ? Nous ne parlions pas de ça.

  • Les Béhémoths sont normalement les protecteurs de la terre. Si on ne fait rien pour les offenser ou mettre en danger le lieu qu'ils gardent, ils resteront calme. Maintenant, que s'est-il passé ?

... Je vous attendais à l'arbre, comme j'avais promis. Puis, j'ai senti une énorme Présence se déployer tout près d'ici. Mais elle était agitée, furieuse, et son intensité était irrégulière. Tellement que je m'en sentais mal. J'étais un peu inquiet de ça, surtout que vous veniez, alors j'ai décidé d'aller voir. J'ai fini par apercevoir le Béhémoth. Il s'agitait, comme souffrant de l'intérieur. Et lorsqu'il m'a vu, il a chargé sans raison. Je n'avais pourtant rien fait de mal. J'étais même resté à couvert par précaution. Mais il savait où me trouver. Et cette attaque n'avait pas pour but de seulement me chasser d'ici : je pouvais voir qu'il voulait me tuer.

  • Alors ce n'est pas normal, conclut Soraya en se levant pour me faire face, déterminée. Je n'en mettrais pas ma main à couper, mais je sens qu'il s'agissait d'un message de nos poursuivants.

Nous réfléchîmes à ces paroles. Le pire était que je trouvais ça parfaitement logique. Le comportement du Béhémoth n'était pas dans le but de protéger son territoire. Je n'avais rien fait qui pourrait être interpréter comme une menace, c'était une certitude.

  • Les marchands sont en danger avec nous, reprit Soraya. Nous ne pouvons pas nous permettre de risquer un nouvel avertissement. Ils veulent que nous progressions plus vite.

C'est un piège.

  • Sans aucun doute, mais je ne souhaite pas les mêler à ce qui se passe. Vous devez penser comme moi, non ?

Je lui donnais raison, en même temps que Titania.

  • C'est décidé alors. Maintenant, il faut le dire à Johnatan, et récupérer nos affaires. Ensuite, direction Maurial pour Rosa et Port-Réjouit.

Tu veux réelleement que l'on emmène Rosa avec nous ?

  • Je tiendrais ma promesse. De plus, je suis convaincue que son aide nous sera plus que bénéfique. Sans parler qu'elle m'a prévenu de nous traquer si nous ne la prenions pas.

Je ris un peu en me souvenant de ça. Mais j'accordais néanmoins qu'avoir à nos côtés cette farouche guerrière était plus que nécessaire. Nous n'avions plus revu de Déchu, mais depuis quelques temps, les rumeurs de leurs attaques dans les villes et villages à l'est se répétaient de plus en plus. Cela ne m'étonnerait pas d'en revoir sous peu.

Ok alors. Mais, maintenant, il faut savoir qui ira au village. Moi, je ne peux pas pour plusieurs raisons, en plus de la barrière qui m'empêchera d'approcher. Je n'ai pas non plus envie d'être attaqué par erreur.

  • Bien sûr Anéon, me sourit Soraya. Si tu pouvais juste me déposer à la bordure de la forêt, je pourrais...
  • Inutile, je m'en occuperais pour vous ! nous stoppa alors la voix plus que familière d'Onélo'ria, toute proche de nous.

*Esprit : projection spirituel de l'énergie vitale d'un être vivant.
* âme : le sanctuaire de l'Esprit où repose tout de lui.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 11 versions.

Recommandations

Ange S SecretGarden
Comme tout le monde, j'ai ma propre vision, définition de ce monde qu'est la soumission/domination.

Aujourd'hui, j'ai décidé de vous faire entrer dans mon monde durant une journée entière, afin de vous faire découvrir qui je suis et la vie que je mène.

Je me présente, Taryn, une jeune femme soumise aux désirs sadiques soient-ils de Son Maitre.

Je vous souhaite la bienvenue dans mon univers.
71
87
77
40
Johane
La planète nous explique ce qu'elle ressent face aux actions de l'humanité.
3
1
0
1
Défi
Aloysius May


1 : Le big-bang


L’univers est en perpétuelle expansion. Les galaxies s’éloignent les unes des autres, repoussant toujours plus loin les limites de l’univers. Le temps est linéaire : il est né avec la matière et il semble qu’il ne s’arrêtera jamais. Du moins c’est ce que tout le monde croit sans s’en apercevoir.
Jean-Daniel en tout cas s’en soucie peu : le big-bang, la naissance et l’expansion de l’univers tout ça ne le regarde pas. Tout juste est-ce bon pour les scientifiques et quelques illuminés fans de métaphysique ou de science-fiction.
Il se prépare comme à son habitude pour aller au travail. Il déguste une tartine qu’il plonge dans son café, et il pense à la journée qui l’attend. Aujourd’hui, décide-t-il, il ira à pied. Cela le changera. Il fait beau, il faut en profiter. Il enfile donc sa plus belle chemise puis le pantalon qu’il a repassé la veille, et il sort de chez lui. Sur la route qui le mène à son travail, il rencontre une jeune femme. Il la trouve belle, hésite à lui parler, mais y renonce finalement par timidité, et poursuit son chemin.
Il aide ensuite une vieille dame à traverser la rue. Il éprouve soudain une impression de déjà-vu qu’il ne peut expliquer. Mais alors qu’il est presque arrivé deux choses qu’il n’avait pas prévues se produisent.
Tandis qu’il traverse avec légèreté, la première chose est cette voiture qui perd le contrôle et qui va le percuter, lorsque le second événement se produit : l’univers a terminé son expansion. Le big-bang a pris fin, laissant sa place big- crunch. L’univers se rétracte, et le temps avec lui cesse d’aller de l’avant pour revenir sur ses pas, de ce moment charnière où Jean Daniel allait se faire écraser jusqu’aux origines des temps…


2 : Le big-crunch
Daniel-Jean voit une voiture qui s’éloigne de lui. Il marche à reculons, il veut s’étonner de ce nouveau paradigme temporel mais il n’a pas le temps d’y penser. Il aide la vieille dame à reculer sur le passage clouté. À peine se dit-il, dans un instant de fulgurance, que cette impression de déjà-vu était due à ce mouvement de l’univers, que déjà il a honte de sa timidité. Puis il revoit cette femme dont il sait pertinemment qu’il ne lui adressera pas la parole, et continue de marcher à reculons jusqu’à chez lui. Il enlève d’abord son pantalon puis sa chemise. Le café disparaît devant lui, et de plein qu’il était dans la cafetière il se vide. Il prépare ensuite le café toujours à l’envers puis va se coucher. Sa vie va continuer à défiler de cette manière jusqu’au jour de sa naissance, tandis que l’univers se rétracte inéluctablement jusqu’au moment de son apparition.
3
5
2
2

Vous aimez lire Dragon Fire ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0