Spectre

5 minutes de lecture

Point de vue d'Anéon :

Je reculai prudemment face à cette apparition que je jugeai pour le moins... inquiétante. Et peut-être aussi la nervosité que je sentai actuellement provenir de Yin en le voyant flotter et nous faire barrage me poussait à prendre mes distances.

  • Heu, Yin ? Tu peux me dire exactement ce qu'est un Spectre ? Parce que j'ai comme l'impression que ce n'est pas celui de type mânes* ou monstres fantômatiques, ceux dont j'ai déjà entendu parlé.

Eh bien, ce genre de Spectre apparait lorsqu'une Ombre consomme une quantité élevée d'énergie Primordiale, de n'importe quelle sorte. Et, pour préciser au cas où, ils sont incroyablement rares, car ils ne vivent principalement que dans le monde spirituel... et très dangereux.

Le Spectre saisit à deux mains sa faux, puis sans que je ne le prévois, il disparut subitement après un moment de flou dans l'obscurité.

  • Dangereux comment ? continuai-je en fixant attentivement les environs, sentant qu'il allait apparaître pour me prendre par surprise

Un Spectre est un être familier du monde spirituel. Il est dans son élément. En tant que tel, il peut comme à l'instant se fondre dans cette dimension, user d'illusions pour te tromper... et blesser sévèrement ta projection. Au point d'endommager irrémédiablement ton Esprit.

  • Génial, marmonai-je en me retournant pour vérifier qu'il n'y ait pas de danger. Dis-moi au moins qu'il n'est pas invulnérable.

Non, il ne l'est pas. Seulement, il est difficile à vaincre car, comme j'ai dit, il maîtrise cet espace pour créer des illusions. Alors tu pourrais tout aussi bien frapper un leurre, et te retrouver fauché par le vrai qui se cachait dans les parages.

  • Merci Yin pour cette précision.

Tu m'as demandé s'il était invincible, et je t'ai répondu !

  • Tout en rajoutant qu'il n'était pas nécessaire pour lui d'être visible pour créer une image de lui !

Tu préfères rester ignorant de ses techniques ?!

  • Tu me donnes surtout l'impression que je ne peux pas le battre !

Je senti Yin sur le point de protester, mais je captais, soudainement et inexplicablement, une étrange vibration proche de moi. C'était difficile à décrire : presque comme si un aimant m'attirait en émettant des vibrements aussi bien audibles que perceptibles pour l'ensemble de mon corps. Et cette sensation, loin d'être agréable, me tendit. Alors que je me demandai ce que cela pouvait bien être en commençant à me retourner, j'entendis Yin crier :

Baisse-toi !

J'obéis sans attendre, à temps pour éviter une lame de faux qui passa juste au-dessus de ma tête, bien que je vis quelques mèches tomber. Derrière moi, vers ma gauche. Lorsque je regardai là d'où venait la lame, je pus voir le Spectre qui me dominait de sa taille. Sans attendre, je fondis sur lui et le poignardai. Je n'eus aucune surprise de le voir disparaître au même moment et, alors que je lui refis face, disparut complétement. Un leurre. Heureusement, j'avais prévu cette ruse. D'autres vibrations apparurent. Je parais de justesse la source du danger en plaçant ma lame le long de mon côté gauche, là où je les avais senties. Elle m'évita ainsi à ce que je vois mon corps séparé au niveau du torse. L'arme du Spectre était apparue dans une déchirure ovale rouge sombre puis, n'étant pas parvenue à m'atteindre, rentra à l'intérieur, ce qui la referma.

  • Merci pour m'avoir prévenu.

Pour reprendre ce que je disais, il n'est pas impossible de reconnaître ou non un leurre. Lorsque le Spectre en créé un, tu entends comme une sorte de vibration dans l'air. C'est un bon indicateur pour t'avertir que tu ne te bats pas avec le vrai. Elles peuvent aussi te mettre en garde de son apparition. Tu arriveras à les différencier, car elles sont plus fortes que celles des leurres. Tes capacités spirituelles, qui sont assez élevées, te permettent de les ressentir. J'ai juste fait en sorte de les débloquer étant donné que l'on affronte un tel monstre, même s'il aurait été préférable que tu les découvres par tes propres moyens.

  • Tu as vraiment fait ça ? m'étonnai-je en ne me souvenant pas avoir ressenti le moindre changement en moi.

Notre connexion l'a permis. Mais je me dois de t'avertir : ton corps réel risque d'avoir une ou deux répercussions à cause de ça. Ne t'étonne donc pas de voir certaines choses par moments.

  • Wow, wow, attend un peu ! Voir quoi ? demandai-je avec un peu de panique.

Cependant, Yin ne put me répondre, alors qu'à nouveau, je sentis d'autres vibrations à l'avant. Un nouveau double du vrai se forma, et il se rua vers moi. Je l'attendis venir, l'épée bien ancrée dans ma main droite, et je déviai deux frappes qu'il m'asséna simultanément de gauche à droite. Alors que je m'apprêtai à risposter, je senti de nouvelles vibrations, mais plus intenses, derrière mon dos. Devinant par les explications de Yin que c'était lui, j'esquivais par la gauche, et vis de nouveau la faux apparaître, pour trancher à ma place le leurre qui était venu pour une nouvelle attaque. Cette fois, le véritable Spectre sortit de sa cachette, comprenant sans doute qu'il lui faudra plus que des leurres pour m'avoir. Ce qui n'était pas forcément une bonne nouvelle.

  • Et maintenant Yin ? demandai-je à l'Esprit, espérant qu'elle comprenne pourquoi le Spectre se risquait à apparaître.

... Je ne sais pas trop. Reste prudent, fut sa seule recommandation après un court temps de réflexion.

Apparement, elle non plus n'était pas plus avancée. Quant au Spectre, il me fixa encore quelques secondes, puis pointa sa faux sur moi. En remarquant que ses tatouages se mirent à briller, je me mis en garde et attendis son prochain mouvement. Je sentis à nouveau d'autres vibrations et, l'un après l'autre, six clones du Spectre apparurent pour complétement m'encercler. Puis, de concert, ils se jetèrent tous sur moi, faux relevées. Incapable de tous les contrer, je sautai pour les éviter. Alors que je les vis s'arrêter en-dessous de moi pour m'observer, je sentis sans comprendre la Présence confuse de Soraya s'étendre jusqu'à moi pour m'atteindre avec maladresse. Par réflexe, je regardai la prisonnière des chaînes me fixer faiblement, mais où je parvenai à lire une grande inquiétude. Je formais un lien télépathique entre elle et moi, afin d'écouter ce qu'elle voulait me dire.

Pas moi Anéon, regarde le Spectre ! m'avertit-elle avec urgence.

Je fis ce qu'elle me dit, et vis alors avec horreur que le Spectre avait ouvert sa bouche, où je pouvais voir une puissante lueur violette s'y développer. Je venais de me faire avoir ! Alors que je compris tout juste ce qui était en train de se passer, un faisceau d'énergie jaillit de lui et couvrit très vite la distance qui nous séparait

Anéon, bloque vite et prépare toi de toutes tes forces à l'impact ! m'ordonna la princesse.

Fais ce qu'elle te dit ! rajouta immédiatement Yin.

J'exécutai sans discuter sa demande, plaçai devant moi l'épée horizontalement pour me protéger, et pris avec Yin l'attaque de plein fouet qui nous engloutit lorsqu'elle explosa.

*mânes : ce sont les restes d'un vivant, visibles comme des sphères de lumière transparentes pour des êtres avec des capacités spirituelles développées. Il y serait possible pour certains de voir une image de l'être décédé. Certains scientifiques travaillant dans ce domaine pensent qu'elles seraient issues des dernières émotions les plus puissantes du trépassé avant de mourir.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 28 versions.

Recommandations

Défi
cornelie
En réponse au défi de Chuck Mac Cracker. Conversation vidéo, chapitre 3.
10
52
17
2
Marie Smorta


Une image
J’ai toujours voulu te dire
J’ai toujours voulu
« Tu es semblable au vent, à la tempête
Gouttes de pluie dans tes yeux quand tu te calmes un peu »
Je voulais t’écrire
Ça se bouscule dans ma tête
Ça fait beaucoup de bruit et réveille beaucoup de choses
Tout me dérange
Pourtant
Tu sais, c’est difficile de se dire que les choses continuent d’avancer. C’est difficile de se rendre compte qu’on ne peut pas se souvenir de tout. C’est dérangeant quand on essaye de contrôler ce qui ne peut plus l’être.
C’est triste quand on se rappelle d’avoir vécu

________________________________________________________________________________________________________

Je rapporte tout à l’amour, constamment.
Comme si c’était ce qui importait le plus.
C’est juste que j’ai été profondément blessée, pas que par toi mais aussi de la société.
Ce sont des choses qui arrivent, j’imagine.
Tant de cicatrices qui ne demandent qu’à se rouvrir inlassablement.

Ça fait mal, n’est ce pas ?
3
5
3
1
Défi
Naomie

    "-Ravi de faire votre connaissance, moi c'est Edgard mais vous pouvez m'appeler Ed. Je suis pizzaiolo.

     -Enchantée, moi c'est Jane. Je suis lycéenne."
Wow, y'a un rat dans la pizza de Ed, c'est énorme!

    "-Ahah c'est marrant le rat dans la pizza...mais vous êtes une licorne?!
     -Eh ouais, la classe hein? J'ai une idée géniale...j'ai un bolide-d'enfer-pas-piqué-des-hannetons dans l'avion. Tu veux l'essayer?
Waouh! C'est trop bien toutes ces couleurs, en plus Ed change de couleur et de forme, il est bleu, gros, rouge, c'est trop drôle. Putain! Le top du top.
    "-Comment ton avion est arrivé ici sans faire de bruit, il est trop fort!
     -C'est plutôt nous qui sommes arrivés à côté de l'avion sans faire de bruit. Chut, il risque de se réveiller."
Putain les marches de l'avion sont en guépard. Merde y'en a un qui me regarde, je dis quoi?
    "-Tout ceci n'a aucun rapport avec Gisèle! Demande à Ed, c'est à Christen qu'il faut s'en prendre, c'est elle qui a balancé de l'eau sur le ciel. Je l'ai vue...je l'ai vue de mes propres yeux! Croooois-moooii!"
Ses yeux se sont retournés et de la lumière en sort...on dirait des minis concerts à l'intérieur! C'est vraaaaaiiiiiment troooooop trop bien! Je me sens tellement...bien.
    "-Jane! Viens voir mon bolide-d'enfer-pas-piqué-des-hannetons...
     -Putain!! Elle est trop cool ta balançoire. Je peux faire un tour?
     -Bien-sûr que oui."
Elle est confortable...mais c'est encore le guépard. Il est trop drôle.
Merde! Ca a disparu, Ed, le guépard, l'avion et la balançoire. Et j'ai un de ces mal de tête, c'est horrible.
    "-Elle était puissante, hein? Je t'avais prévenue, aller je te l'offre pour cette fois."
2
1
0
1

Vous aimez lire Dragon Fire ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0