Annonce urgente sur le livre l'âge d'or des dieux

Moins d'une minute de lecture

J'ai décidé, à la fin de la publication de tous mes tomes, de nommer cette saga " Exoria ". Pour éviter de vous destabiliser, je reporte la modification du titre à la toute fin. Mais, lorsque j'aurais fini l'écriture de la saga, elle portera le titre d'Exoria.

Pourquoi Exoria ? Ce nom a un lien directe avec l'histoire et sera au centre de tout. Je n'en dis pas plus, mais il commencera à apparaître vers la fin du tome et sera par la suite omniprésent. C'était seulement un message d'alerte pour vous, afin de vous y retrouver.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

ChihuahuaBlack
Shanna Aguanieve est une étudiante totalement dissipée, qui se bat et qui ne porte que peu d'attention à son avenir. Luna est son exact opposée. Bonne élève, elle cherche toujours à en apprendre plus sur la psychologie humaine. Et alors qu'elle arrive au Lycée, son nouveau sujet d'étude est tout trouvé : la fameuse chef des délinquants...
1
0
0
84
Défi
el Sorio 2
un portrait chinois sur moi
5
1
9
1
Défi
Jérôme S

L'extase! L'extase totale! Imaginez vous cela? Je sortais du théatre et la piece "la machine infernale" de Cocteau m'avait ravi le coeur. Celui ci palpitait et battait la chamade.Bien que de nature timide naturellement , j'allais vers n'importe qui dire n'importe quoi! Je me sentais légé comme une plume et je courrais par les rues. "Le pavé du roi!" m'écriais-je et je bondissais comme un lunatique.
N'allez pas croire que je suis fou. Je suis simplement un être comblé.
 Par l'amour! J'allais voir ma promise et rien au monde n'eu pu me rendre plus heureux.
Je toquais a la porte. Je poussais le loquet.
Merde! Elle était entre deux gars qui la draguait ostensiblement. Je fus saisi d'une fureur sans pareil: je soulevais une chaise et la balançais sur les deux types. Ils détalèrent au taquet. Et je fut pris d'un dégout monumental pour cette petite catin .
Je pleurais beaucoup les jours suivants. Mon désespoir s'accrut de jour en jour et je tombais dans une mélancolie profonde comme cette chère Emma Bovary.
Pauvres âmes blessées! ayez pitié seigneur!Mais rien n'y fit.Mes prières étaient vaines.Un matin je pris mon revolver dans le tiroir de mon secrétaire. J'allais en finir .Mon état d'esprit à ce moment fut innéfable,inavouable même!
Japprochais l'arme de ma tempe.
C'était fini.

Jérôme S.....
1
1
0
1

Vous aimez lire Dragon Fire ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0