Démons du passé (2)

4 minutes de lecture

Keen’an attendit. Pas après pas, l’ombre s’agrandit et Axan sortit de la pénombre. Le mage le reconnut et modélisa une arme avec l’eau à sa disposition. Le liquide se souleva et atterrit dans les mains de l’Exilé sous la forme d’une faux à la lame recouverte de glace. Il décrivit un arc de cercle d’un ample mouvement de bras et s’arrêta à quelques centimètres de la nuque du nouveau venu.

— Que veux-tu ?

Vyrian se souvenait particulièrement d’Axan. Il ne l’avait vu qu’une fois lors de l’affrontement du mage et de l’hybride contre les Altériens, mais l’homme lui avait fait une forte impression en gardant son calme et en tentant d’éclaircir la situation.

Mère s’imposa alors à l’esprit du biologiste.

— Vous ne devez pas oublier que s’il a pu agir objectivement c’est parce qu'une grave blessure l'a dépourvu d’émotions.

— Son calme reste admirable. Que lui est-il arrivé ?

— Une erreur de jeunesse. Il a voulu apprendre un sort d’un niveau supérieur au sien la veille de la Cérémonie, pour se démarquer lors des épreuves. Mais ne le maîtrisant pas, il en a perdu le contrôle. Pour le sauver, son Psycho s’est manifesté sans qu’il ne l’ait au préalable invoqué. Cette créature a la capacité de tempérer les émotions et sentiments de son dresseur. Mais n’ayant pas été invoquée, elle les a intégralement absorbés, laissant Axan insensible. Le jeune homme s’est évanouit et le Psyko est parti chercher Dungal qui l'a soigné.

Après plusieurs mois, le jeune homme a pu recouvrer toutes ses capacités, mais Dungal n'a rien pu faire pour ses émotions. Suite à cela, Axan a libéré la créature de son emprise pour la remercier et partit en voyage. Il a exploré le Monde Mythique pendant plusieurs années, dans le but de raviver ses émotions perdues, mais son état ne s'est pas amélioré. Il est revenu à Alteryx en tant que conseiller de Dallan sur recommandation de Dungal. L’ermite s’était attaché à lui et estimait ses connaissances des autres villages, son sens de l’analyse et son pragmatisme. Observer le monde avait fait de lui un fin analyste. Vous pouvez voir de temps en temps une salamandre lui courir le long du bras, il s’agit de son Psyko, malgré l’accident et le retour à la liberté de la créature, ils sont restés proches.

— À votre avis a-t-il trahi Dallan pour se ranger dans le camp le plus favorable ou espionne-t-il Faric ?

— Difficile à dire.

Le scientifique observa l’Altérien répondre d’une voix posée, sa gorge se reflétant sur la lame de glace.

— Je souhaite t’accompagner.

De leur côté Keenan et Pitchi n’avaient pas oublié l’accueil que leur avaient réservé les Altériens. La Textys planait au-dessus du mage prête à donner l’attaque. Quant à l’Exilé, son ton trahissait sa méfiance.

— Pourquoi ?

Axan ne s’offusqua pas de l’attitude du mage et lui répondit.

— Parce que j’en ai envie …

— Et tu crois que je vais te laisser faire ce qu’il te plaît ?

L’Altérien bascula sa tête en arrière. Keen’an voulut retirer son arme, mais alors que la nuque d’Axan aurait dû être tranchée nette, la faux disparut et l’homme lui sourit. La mage fixait ses mains vides.

— Comment avez-vous fait ça ?

— Je n’ai pas eu grand-chose à faire, tu n’es pas au mieux de ta forme. Pour matérialiser cette arme au plus vite, tu t’es servi de tes émotions pour améliorer la création de l’arme. Les mages s’en servent en dernier recours quand ils se sentent trop faibles pour puiser autant d'énergie que nécessaire dans la magie environnementale. La colère augmente la vitesse de modélisation. Je n’ai eu qu’à supprimer ce sentiment et ton arme a disparu par la même occasion.

— C’est impossible. Pour pouvoir faire une telle chose, il faudrait que tu puisses ignorer tes propres émotions pour ressentir pleinement celles des autres et ne pas être influencé par ton propre ressenti.

— C'est ce qui explique pourquoi j’en suis capable.

— T'es décidément pas normal. Si tu es avec Faric, pourquoi t'être t’interposé ?

— Parce que les autres ont commis une erreur, la peur altérait leur raisonnement.

— C’est Faric qui t’envoie ?

— Non, je souhaite juste découvrir la vérité. J'ai beaucoup voyagé et j’ai une meilleure connaissance de l’environnement que toi, tu iras donc plus vite en ma compagnie. Ta protégée retrouvera ainsi plus rapidement sa liberté et Yomi pourra prendre sa revanche.

— Sa revanche ? Contre qui ?

— Faric.

— Je lui souhaite bien du courage.

Le mage passa sa main sur ses bandages de fortune.

— Elle n'en manque pas.

— Peu importe, tu ne peux pas venir avec moi.

— Je connais les conditions fixées par Faric, tout comme je sais que les Visionnaires te surveillent. En m’exposant à tes côtés, j'informe le maire de notre partenariat.

Pitchi, jusque-là immobile, vint se poser sur le bras tendu d'Axan. Keen'an la regarda de longues secondes, puis vint placer son bras face à celui de l'Altérien. La Textys voltigea autour de leurs poignets scellant leur alliance dans une trainée enflammée.

Annotations

Recommandations

Ana F.
Née sous le célèbre chapiteau du Cirque des Chimères, une petite fille en mal de liberté voit ses rêves d'évasion se réaliser au péril de la vie de ses proches.

Escortée de deux jeunes hommes peu friands d'aventure, elle devra traverser la moitié du continent par ses propres moyens pour espérer revoir ceux et celles qui ont toujours compter pour elle.

[EN COURS]
429
627
2734
211
Mylène Ormerod
Haru n’est rien, rien qu’un loup soumis au cœur d’une meute cruelle.
Chaque jour est une souffrance, il survit à peine et n’a rien qui le rende heureux à part Lena, cette femme mystérieuse qu’il admire chaque soir.
Il fait tout ce qu’il peut pour satisfaire sa famille, mais sa différence le met à part.
Puis tout bascule du jour au lendemain, il commet l’irréparable, se retrouve acculé et la sentence est levée, il sera exécuté. Lui qui n'aspirait qu'à vivre libre.
L’épée brandie au-dessus de sa tête, le prince est venu lui-même appliquer le jugement.
Haru n’a même plus la force de riposter. L’épée est sur le point de le décapiter.
Mourra-t-il véritablement sans avoir jamais vécu ? Abandonnera-t-il cette vie unique qui est la sienne ?
651
134
562
251
Cornedor
LIVRE I - MAGIE D'ARTISAN

[Terminé - publication prévue prochainement]

Blanche et Cornélia n'ont guère l'étoffe des héroïnes. Elles sont fauchées, hirsutes, dorment en pyjama girafe et cohabitent vaillamment avec Greg, leur chat galeux mangeur de patates.

Mais lorsqu'elles rencontrent un jeune sans-abri par hasard, leur vie devient soudain beaucoup plus palpitante. Pourquoi leur offre-t-il ces masques somptueux ? Dans quel but leur confie-t-il un étrange colis ?
Bientôt, leur quotidien déraille pour de bon. Un autre monde colonise le leur : une dimension mystérieuse emplie de tarasques, de dragons orchidées et de lièvres ailés.

Et à cette faune improbable s'ajoutent deux inconnus aussi louches que séduisants, qui manœuvrent dans l'ombre...



[Fantastique / mythologie / humour] - Ceci est la 2e version de Masques & Monstres.
1439
2419
2468
404

Vous aimez lire Neru ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0