Pourparlers (1)

4 minutes de lecture

Une fois sa lecture terminée, l’onglet disparut et une notification apparut. Une mise à jour venait d’être effectuée. Vyrian pouvait à présent accéder à une petite icône qui lui permettrait d’accéder à des renseignements sur les individus qui interagissaient sous ses yeux. Il l’essaya sur Pitchi. L’écran s’assombrit et une capture de l’image de la petite créature apparut avec une rapide présentation.

« Nom : Pitchi

Espèce : Textys

Caractéristiques : Les Textys sont des créatures mythiques capables de changer de consistance. Elles peuvent prendre l’apparence de la brume, de l'eau, du feu, du métal, du bois, du vent ou de la terre. Elles sont également capables de devenir invisibles et intangibles ainsi que de modifier leur gabarit.

Ces créatures sont moins répandues que leurs cousines, les Picriins. Leurs mues permettent de renforcer la magie. Ce qui en fait des compagnons très recherchés par les Mysticiens. De plus, elles ne se contentent pas d’augmenter la puissance magique, elles peuvent aussi doter une personne d’un pouvoir supplémentaire. En effet, ces petites créatures ont la faculté d’évaluer le potentiel magique d’une personne et de lui donner le pouvoir lui correspondant le plus. Elles définissent également leur apparence selon les aptitudes et le comportement de leur partenaire afin d’améliorer leur partenariat.

Sociabilité : Il est impossible de comprendre un Textys si l’on n’a pas assisté à sa naissance et grandi en sa compagnie. Il s’agit d’un engagement à vie. Lorsque celui-ci est rompu, la créature meurt de solitude. Bien que très sociable, elles ne peuvent être comprises que par leur partenaire. Quant à ce-dernier, sa magie lui devient inaccessible. Il est difficile de maintenir un tel lien, les Picriins étant connues pour être jalouses, possessives et rancunières. »

Vyrian regarda Pitchi d’un œil nouveau. Il comprenait mieux la nonchalance avec laquelle Keen’an l’avait grondée. Si leur lien avait perduré, leur entente devait être puissante.

Le chercheur fut tenté d’utiliser cette nouvelle fonctionnalité sur les autres membres du convoi, mais l’approche de l’enceinte du village d’Alteryx l’en dissuada. Il préférait rester concentré sur les événements, ferma l’icône et reporta son attention sur le convoi.

Intrigués, les habitants ne tardèrent pas à s’agglutiner à l’entrée du village. À l’approche de Feyna, les pierres de bénédictions s’activèrent et la lueur bleutée qui les animaient s’obscurcit. Vyrian se remémora les informations que lui avait transmises Mère à son arrivée dans le Monde Mythique. Les pierres de bénédiction protégeaient le village. Lorsqu’une personne se présentait et ne possédait pas de marque de naissance, elle n’était pas reconnue par le système qui adoptait une attitude défensive.

L’hybride parut s’en rendre compte, mais trop tard. Elle venait tout juste de franchir le seuil du village, que des rayons d’énergie l’assommèrent. Keen’an observa, interdit, le corps de la jeune femme s’effondrer. Vyrian regarda l’hybride, sidéré. Mère avait beau l’avoir prévenu, il ne s’était pas attendu à une telle défense.

Les habitants poussèrent un hoquet de surprise et s’écartèrent devant Faric. L’homme avait recouvré la santé. Seule sa main bandée rappelait son altercation avec Xam. Arrivé à proximité de Feyna, il interrogea Ywan.

— Que m’apportez-vous là ?

— La Fusionnée, monsieur le maire.

Faric regarda longuement le corps inanimé de Feyna avant de répondre à Ywan. 

— Très bien, bon boulot, emmenez-la aux cachots et allez vous reposer.

Sans plus attendre, les villageois se retirèrent. Il ne restait plus que Pitchi et Keen’an face au maire. Ce dernier s’adressa au mage.

— Tiens, donc ! Marre d’être en cavale ? Tu es venu te rendre ?

— Non, je suis venue la disculper.

— Vraiment ? Alors que tu as fui lorsque tu avais la possibilité de t’expliquer ?

— Cette histoire ne concerne en rien Alteryx.

— Il est vrai, elle concerne l’ensemble des habitants du Monde Mythique. Accomplir une bonne action ne te disculpera pas du meurtre dont tu es accusé.

— Ce sont des menaces ?

— Une simple vérité.

— Quoiqu’il en soit, vous ne pouvez rien contre moi. Depuis la cérémonie, Alteryx est au centre de toutes les discussions et a perdu le soutien des autres contrées. Vous êtes tenu responsables de la disparition des participants. De plus, si vous comptiez prévenir la Confrérie de ma présence, vous n’auriez rien à y gagner, vous n’êtes qu’un imposteur et vous le savez, les érudits auraient tôt fait de révéler l’imposture et vous de croupir en cellule.

— Ça c’est à moi d’en juger, tout comme du sort de ta protégée.

Pitchi bondit de l'épaule de Keen'an sur laquelle elle était assise et fondit sur le politicien. Le mage l'attrapa en vol et Faric rit devant la Textys gigotant dans la main de son partenaire. 

— Tu as quelque chose à y redire ?

Keen'an libéra Pitchi avec précaution, tout en la surveillant du coin de l'oeil. Il la perdit de vue lorsqu'elle s'installa sur le sommet de son crâne et entreprit de tresser ses cheveux, se faisant ainsi un tapis douillet. Le mage fronça à plusieurs reprises les sourcils visiblement gêné par l'activité de sa collègue, mais ne quitta pas des yeux le manipulateur, avant de s'adresser à lui d'une voix d'où perçait son irritation. 

— Vous faîtes erreur. Nous sommes innocents et vous ne tarderez pas à la libérer.  

— J’ai hâte de t'entendre.

Annotations

Recommandations

Mylène Ormerod
Haru n’est rien, rien qu’un loup soumis au cœur d’une meute cruelle.
Chaque jour est une souffrance, il survit à peine et n’a rien qui le rende heureux à part Lena, cette femme mystérieuse qu’il admire chaque soir.
Il fait tout ce qu’il peut pour satisfaire sa famille, mais sa différence le met à part.
Puis tout bascule du jour au lendemain, il commet l’irréparable, se retrouve acculé et la sentence est levée, il sera exécuté. Lui qui n'aspirait qu'à vivre libre.
L’épée brandie au-dessus de sa tête, le prince est venu lui-même appliquer le jugement.
Haru n’a même plus la force de riposter. L’épée est sur le point de le décapiter.
Mourra-t-il véritablement sans avoir jamais vécu ? Abandonnera-t-il cette vie unique qui est la sienne ?
613
131
562
244
Cornedor
LIVRE I - MAGIE D'ARTISAN

[Terminé - publication prévue prochainement]

Blanche et Cornélia n'ont guère l'étoffe des héroïnes. Elles sont fauchées, hirsutes, dorment en pyjama girafe et cohabitent vaillamment avec Greg, leur chat galeux mangeur de patates.

Mais lorsqu'elles rencontrent un jeune sans-abri par hasard, leur vie devient soudain beaucoup plus palpitante. Pourquoi leur offre-t-il ces masques somptueux ? Dans quel but leur confie-t-il un étrange colis ?
Bientôt, leur quotidien déraille pour de bon. Un autre monde colonise le leur : une dimension mystérieuse emplie de tarasques, de dragons orchidées et de lièvres ailés.

Et à cette faune improbable s'ajoutent deux inconnus aussi louches que séduisants, qui manœuvrent dans l'ombre...



[Fantastique / mythologie / humour] - Ceci est la 2e version de Masques & Monstres.
1429
2418
2468
404
Ana F. Rose
Née sous le célèbre chapiteau du Cirque des Chimères, une petite fille en mal de liberté voit ses rêves d'évasion se réaliser au péril de la vie de ses proches.

Escortée de deux jeunes hommes peu friands d'aventure, elle devra traverser la moitié du continent par ses propres moyens pour espérer revoir ceux et celles qui ont toujours compter pour elle.

[EN COURS]
428
627
2696
203

Vous aimez lire Neru ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0