Méprise (3)

4 minutes de lecture

Feyna profita de l’occasion et attaqua la première personne à sa portée. Le pauvre homme, hébété, se retrouva désarmé, face contre terre, les épaules déboîtées. Keen’an était resté en retrait. Il siffla d’admiration devant la maîtrise de l’hybride. Mais il dut détourner son attention lorsqu'Ywan le prit à parti. Il s’amusa de la situation et esquiva les attaques sans difficulté, ce qui fit redoubler son adversaire d’efforts.

Entre deux assauts infructueux, il se rapprocha de l’Historiane. Les combattants se retrouvèrent dos à dos, face aux villageois plus décidés que jamais à les arrêter. Tout comme le mage observait Feyna, l’hybride n’avait pas manqué la facilité avec laquelle il se jouait de son adversaire. Si bien qu’elle en fut intriguée. Il ne lui était plus possible que confondre Nick et Keen’an.

— T’es qui ?

Le Mysticien rit à la question abrupte de la jeune femme.

— Je te retourne la question.

Feyna n’esquiva que partiellement une flèche qui la frôla. Elle trébucha et alors que son corps basculait en arrière, Keen'an se pencha en avant pour lui offrir un appui. Lorsque son dos entra en contact avec celui du Sage, elle se retourna et prit de surprise un des villageois qui tentait d’activer un parchemin. L’homme en perdit sa concentration et la maîtrise de son sort, si bien qu’un des ses compagnons se retrouva stoppé net dans sa course, entravé par des chaînes sorties de terre. L’homme fusilla du regard le responsable.

Pour la première fois, Vyrian partagea la bonne humeur de Keen’an. Il appréciait de voir les Altériens mordre la poussière. Mais il reprit bien vite son sérieux lorsqu’il vit Feyna commencer à chanceler. La jeune femme ne s’était pas encore remise de sa blessure et faiblissait à vue d’œil. L'érudit ne manqua pas les signes et se décida à mettre fin au combat. Il appela la petite créature, occupée à malmener un villageois qui tentait de l’attraper. Les rôles s’étaient bien vite inversés. De proie, elle était devenue prédatrice et pourchassait le malheureux déjà brûlé à de nombreux endroits.

À l’évocation de ce que Vyrian supposait être son nom, la créature ralentit et revint vers le mage, qui l’intercepta et la réprimanda.

— Tu ne penses pas que tu en as assez fait ?

Le petit être se débattit, lança une série de pépiements incompréhensibles et repartit embraser le paysage à la poursuite du villageois.

— Pitchi, ça suffit ! Laisse-le tranquille !

Par pitié, Keen’an assomma le malheureux qui passait par là, ce qui lui valut une salve de piaillements frénétiques. Avant que Pitchi ne se trouve une nouvelle victime, Keen’an passa à l’attaque. Sa première cible n’eut pas le temps de réagir, qu’elle se retrouva au sol, plié en deux par un violent coup de pied à l’estomac. L’un de ses compatriotes tenta de lui venir en aide, mais il intervint trop tard et Keen’an n’eut qu’à le pousser pour qu’il trébuche sur le corps de son ami et tombe à ses côtés. Un troisième adversaire essaya de l’attaquer par derrière, mais le Sage attrapa son bras et lui envoya un coup de coude à la tête, sous la violence de choc son arcade sourcilière céda et du sang se déversa dans l’œil du malheureux qui trébucha aveuglé et se cogna sur le dernier membre qui jeta les armes.

Une fois l’ensemble des villageois hors d’état de nuire, Keen’an modifia la densité des molécules présente dans l’air. Lorsqu’il écarta ses paumes jointes, Vyrian vit un bâton se modeler entre ses mains. Son arme à peine matérialisée, il l’utilisa pour fracasser la mâchoire d’Ywan après avoir contraint l’homme à se plier en deux, d’un coup dans l’abdomen. Les quelques villageois toujours debout, ou ayant réussi à se relever, regardèrent leur chef vaincu. Satisfait, Keen’an éteignit le feu d’une torsion de poignet. Il lâcha son arme et celle-ci disparut, le mysticien entreprit de s’étirer et s’adressa à son auditoire gémissant.

— Bon, toute cette histoire a attisé ma curiosité. Menez-nous à Alteryx ! Je vous prouverai que cette fille n’est pas une Fusionnée !

Un genou à terre, Feyna redressa la tête. Son expression semblait vouloir dire « tout ça, pour ça ? ». Les Altériens, qui relevaient les leurs semblaient penser la même chose. Seul Ywan ne semblait pas abasourdi par cette annonce.

— Et comment comptes-tu t’y prendre ?

— Avec un peu d’observation et de bon sens.

Ce fut au tour d’Ywan de rire.

— Et que fais-tu de son apparence ?

— J’ignore ce qu’elle est, mais en absence de cœur magique, elle ne peut être une Fusionnée.

— Mais…

L’homme semblait peu à peu perdre le fil de ses pensées. Ses yeux se troublèrent un court instant avant qu’il ne poursuive.

— Mais, Faric…

Keen'an réagit au quart de tour en entendant ce nom.

— Que venez-vous de dire ?

— Faric ?

— Quel est son lien avec cette histoire ?

Déconcerté, Ywan lui apprit l’accession du manipulateur au pouvoir. La réponse du mage ne se fit pas attendre.

— Amenez-moi à lui !

Après une rapide concertation, les villageois approuvèrent l’idée et ils se mirent en route. Pitchi veillait à ce qu’aucun ne tente un coup tordu et tournoyait joyeusement au-dessus de Keen’an.

Vyrian regarda la procession s’éloigner. Il n’en revenait pas de la démonstration de force du Sage. Était-ce donc de cela qu’étaient capables les Exilés ? Il avait assisté à la maîtrise de l’arme de Yomi, mais n’avait pu la voir en combat réel. Il ne doutait pas que la jeune femme soit redoutable, mais la performance de Keen’an était d’un autre niveau. Il matérialisait des armes à partir de rien. Leur origine leur donnait-elle une sensibilité différente aux autres mondes ?

Quoiqu’il en soit, Vyrian ne tarderait pas à avoir la réponse. Il avait déjà rencontré deux des six Éxilés. En attendant, il se concentra sur Feyna. La jeune femme attrapa la manche de Keen'an qui se retourna vers elle.

— Qui es-tu ? Et qu'est-ce qu'une Fusionnée ?

L’intéressé répondit mystérieusement.

— Ce que tu n’es pas. Je m’appelle Keen’an et elle c’est Pitchi.

Voyant le convoi s’éloigner, Feyna rattrapa son retard. Vyrian découvrit en bas de l’écran, un nouvel onglet intitulé « Histoire et évolution des Fusionnés ». Il sélectionna ce qui lui semblait être un raccourci. L’onglet clignota et s’ouvrit.


Annotations

Recommandations

Ana F.
Née sous le célèbre chapiteau du Cirque des Chimères, une petite fille en mal de liberté voit ses rêves d'évasion se réaliser au péril de la vie de ses proches.

Escortée de deux jeunes hommes peu friands d'aventure, elle devra traverser la moitié du continent par ses propres moyens pour espérer revoir ceux et celles qui ont toujours compter pour elle.

[EN COURS]
429
627
2734
211
Mylène Ormerod
Haru n’est rien, rien qu’un loup soumis au cœur d’une meute cruelle.
Chaque jour est une souffrance, il survit à peine et n’a rien qui le rende heureux à part Lena, cette femme mystérieuse qu’il admire chaque soir.
Il fait tout ce qu’il peut pour satisfaire sa famille, mais sa différence le met à part.
Puis tout bascule du jour au lendemain, il commet l’irréparable, se retrouve acculé et la sentence est levée, il sera exécuté. Lui qui n'aspirait qu'à vivre libre.
L’épée brandie au-dessus de sa tête, le prince est venu lui-même appliquer le jugement.
Haru n’a même plus la force de riposter. L’épée est sur le point de le décapiter.
Mourra-t-il véritablement sans avoir jamais vécu ? Abandonnera-t-il cette vie unique qui est la sienne ?
651
134
562
251
Cornedor
LIVRE I - MAGIE D'ARTISAN

[Terminé - publication prévue prochainement]

Blanche et Cornélia n'ont guère l'étoffe des héroïnes. Elles sont fauchées, hirsutes, dorment en pyjama girafe et cohabitent vaillamment avec Greg, leur chat galeux mangeur de patates.

Mais lorsqu'elles rencontrent un jeune sans-abri par hasard, leur vie devient soudain beaucoup plus palpitante. Pourquoi leur offre-t-il ces masques somptueux ? Dans quel but leur confie-t-il un étrange colis ?
Bientôt, leur quotidien déraille pour de bon. Un autre monde colonise le leur : une dimension mystérieuse emplie de tarasques, de dragons orchidées et de lièvres ailés.

Et à cette faune improbable s'ajoutent deux inconnus aussi louches que séduisants, qui manœuvrent dans l'ombre...



[Fantastique / mythologie / humour] - Ceci est la 2e version de Masques & Monstres.
1439
2419
2468
404

Vous aimez lire Neru ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0