Interlude en cours de réseau

3 minutes de lecture

 Le soleil ne s'était pas encore levé, mais son cours de réseau avait déjà commencé. Alice était installée au troisième rang. Elle ne parvenait plus du tout à suivre les cours. Elle s'ennuyait vraiment et doutait de son choix d'étude. Elle était pourtant la plus douée de sa classe en mathématiques, en algorithmique et en informatique, mais quelque chose lui manquait. Cela ne lui convenait pas, elle voulait plus d'adrénaline, de rebondissements. Elle s'ennuyait.

 Le menton posé contre sa paume, le regard perdu de l'autre côté de la mince fenêtre de l'amphithéâtre, elle soupira longuement. A coté d'elle, Anah essayait tant bien que mal de noter le cours que dictait le professeur à une vitesse hallucinante. Alice esquissa son premier sourire de la journée à la vue de son amie, tirant la langue comme une enfant. Elle fut tentée de se moquer gentiment mais elle se retint. Anah était l'une des personnes les plus motivées et méritantes de sa classe. Alice ne voulait pas rompre sa concentration. Elle jeta un regard noir à Liam et ses amis qui bavardaient bruyamment juste derrière et leur intima de se taire. Elle n'entendit pas la remarque – sûrement déplacée – de Liam à son intention. Alice leva les yeux au ciel et lui tourna le dos. Au moins ils s'étaient tus. S'il y avait une personne qu'elle détestait dans la classe c'était bien Liam. Un insupportable blondinet à l'égo surdimensionné. Beaucoup de ses camarades étaient récemment devenus plus amicaux – et certainement hypocrites – à cause des récents évènements. Mais ce n'était pas son cas. Il était devenu plus méchant et fielleux. Il n'avait jamais supporté qu'Alice fut meilleure que lui. Et il faisait tout pour le lui faire comprendre. Alice, quant à elle, se montrait simplement dédaigneuse à son égard.

 Encore deux heures de cours, songea Alice en baillant. Afin de rompre l'ennui, elle décida de noter sur un bout de papier ses objectifs de vie, à long et court terme.

- Trouver de nouvelles études

- Finir le cycle de fondation

- Acheter de nouvelles enceintes

- Demander au prof de réseau de se brosser les dents

- Finir Al

- Apprendre le piano et devenir super forte

- Devenir réalisatrice

 Maintenant il fallait qu'elle cherche parmi tous ces objectifs celui qu'elle pouvait avancer pendant le cours. Elle pouvait déjà faire une croix sur le piano, le cycle de fondation et l'achat des enceintes. Elle ne se voyait pas se lever maintenant et annoncer au prof sa mauvaise haleine devant tout le monde et elle n'avait pas de quoi développer ses capacités de réalisation pour le moment. Elle irait faire un tour à la librairie pour trouver un livre expliquant les bases du cinéma. Sinon elle pouvait réfléchir à la manière de coder Al. C'était une IA qu'elle avait commencé à programmer l'année précédente. Elle avait réussi à lui apprendre quelques commandes simples à la voix, mais il lui restait de nombreuses fonctionnalités à implémenter. Elle pouvait essayer d'y réfléchir maintenant. Mais elle ressentait une profonde lassitude. Elle ne voulait rien faire de tout cela. Elle rangea la feuille dans son sac.

Pourtant quelque chose trottait encore dans son esprit. Elle connaissait la véritable raison de ses problèmes et finalement elle reprit sa feuille et griffonna en bas de la page.

- Terminer ce fichu roman ?

 Elle resta comme une imbécile pendant plusieurs minutes, fixant ces quelques mots. Devait-elle vraiment continuer le livre de son père ? Après tout elle appréciait la littérature et elle aimait créer. Bien sûr tout n'était pas aussi simple. Il lui faudrait s'entrainer et apprendre à écrire, mais pourquoi pas après tout ? La proposition de Méline lui revenait sans cesse en tête. C'était peut-être l'occasion de sa vie. Elle avait toujours refusé d'ouvrir les livres de son père. Elle n'y connaissait absolument rien. Elle allait devoir tous les lire avant de s'y mettre. Elle posa son visage entre ses bras et se mit à réfléchir un instant. Mais à quoi elle pensait ? Non, bien sûr que non. Elle n'allait pas accepter cette proposition. Elle n'avait pas à faire ça. Elle serra le poing et raya rageusement le dernier point de sa liste. La mine du stylo traversa la feuille et elle jura à voix basse avant de jeter rageusement la feuille au fond de son sac. Même la mort n'avait pas été suffisante à effacer la rancœur qu'Alice possédait envers son père.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 7 versions.

Vous aimez lire Shih_Jin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0