12. Échange de mails entre Mélula et Gryfolle

2 minutes de lecture

De : Mélula la vilaine

À : Gryfolle la fofolle

Objet : Au secours sœurette !

Bonjour Gryfolle,

Surprise ! Je t’envoie ce mail au lieu d’un courrier traditionnel.

J’ai besoin de ton avis, car je viens de recevoir le contrat de coaching d’Igor Butchy. La mention de la tarification spéciale « sorcières » me chiffonne un tantinet, aucune précision complémentaire n’est indiquée. Je trouve ça louche...

Dans tous les cas, j’espère que devenir une femme fatale ne va pas me coûter un bras ! Et si, par obligation contractuelle, je devais lancer des sortilèges sans magie, cela me mettrait dans le pétrin. Puis la Confrérie de la Sorcellerie va me tomber dessus et me retirer ma licence professionnelle... Je n’ose pas imaginer les répercussions sur mon commerce et ma réputation, heureusement que je peux compter sur toi !

Je rêve de mon prince crapaud ! À défaut, un mâle bien bâti et ténébreux comme un vampire, après tout autant se faire plaisir !

J’attends une réponse ultra-rapide de ta part, car la prochaine séance de coaching doit se dérouler après-demain.

À très vite.

Je t’embrasse.

Ta vilaine sœur Mélula

****

De : Gryfolle la fofolle

À : Mélula la vilaine

Objet : Re : Au secours sœurette !

Coucou Mélula,

Oh un mail de ma grande sœur ! Tu pouvais aussi utiliser le téléphone ou encore un sortilège de messagerie télépathique instantanée, mais flûte, tes pouvoirs ont pris la poudre d’escampette. Quel dommage !

Tu as de la chance, tu peux compter sur mon soutien indéfectible !

Que tu sois étonnée de bénéficier d’un tarif spécial « sorcières» me surprend. Dois-je te rappeler que tu es une sorcière ? Tu voulais peut-être profiter d’un prix pour farfadets ou fées...

Je te rassure, il te suffit de concocter quelques philtres d’aveuglement amoureux ou de confiance boostée, la routine quoi ! Si besoin, le temps que tes pouvoirs reviennent, je peux te dépanner.

Au fait, tu dois consulter rapidement un guérisseur, car tu ne peux pas rester ainsi. Tu es peut-être victime d’un mauvais sort. Un beau matin, tu risques de te réveiller dans la peau d’une princesse cucul la praline adorant le rose pailleté ! Quelle catastrophe, tu serais la risée de la famille !

Je t’imagine plutôt en sorcière électrisante, avec des étincelles qui sortent de tes doigts, à mon image quoi !

Crois-moi, Igor Butchy est un vampire de confiance, tu peux signer les yeux fermés. Tu ne vas pas le regretter !

Gros bisous

Ta sublime sister

****

Le message de Gryfolle réconforta la sorcière Mélula. Mais au fond d’elle, une petite voix l'incitait à se méfier du beau vampire qui promettait monts et merveilles. Au final, que risquait-elle ? Elle pouvait compter sur le soutien de sa petite sœur et, si besoin, elle demanderait de l’aide à Pétulle... Rassurée, elle attrapa le contrat et le signa, puis elle mandata une adorable chauve-souris de Nosferato.

En outre, Gryfolle n’avait pas tort. Si ses pouvoirs ne revenaient pas, elle serait contrainte de faire appel à un guérisseur. Elle rechignait à effectuer cette démarche, mais elle ne pouvait pas rester ainsi, aussi inoffensive qu’une biche.

De nouveau angoissée, à défaut d'une épaule masculine réconfortante, elle serra son doudou contre sa grosse poitrine, Roméo le crapaud mange-tout, le jouet de la situation. Sa solitude lui pesait, elle devait se remettre en question pour trouver l’âme sœur. Après réflexion, sa vengeance à l’encontre du père Noël la distrayait, cela l’empêchait de se morfondre dans ses pensées moroses.

Annotations

Recommandations

Alice Druledo
Hélène Mathiot n'aurait pas du tomber sous le charme d'un cottage situé à environ 20 miles de son lieu de travail.
L'agent immobilier l'avait cependant mise en garde. La forêt d'Hazebridge, qui entoure la propriété, jouit en effet d'une réputation sulfureuse. Vénérée par les Celtes, crainte des Romains, condamnée au Moyen-Âge, elle abriterait des forces géophysiques extrêmement puissantes ainsi que des créatures étranges, mi-humaines, mi-animales.
Rapidement, Hélène s'aperçoit que, si certaines rumeurs sont totalement fantaisistes et infondées, cette forêt recèle en effet de nombreux secrets.
421
364
455
185
Marylou
Voici mes citations en peu de mots, telles qu'elles viennent à mon esprit. J'espère qu'elles vous plairont.
1626
191
23
22
Défi
docno
Bêtement, on se couche, on dort. Et BAM ! La cata !
C'est fou ce que les femmes sont méfiantes.
68
62
47
10

Vous aimez lire Bella Leff ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0