1. Lettre de la sorcière Mélula au père Noël

Une minute de lecture

Cher père Noël,

Je vous écris depuis des années. En vain. Excédée, j’ai appelé votre secrétariat où une gentille elfe m’a garanti que vous alliez me répondre cette fois-ci, si je ne faisais aucune mauvaise action. Même si j’ai dépassé largement l’âge limite pour recevoir un présent. Vous pouvez faire une exception depuis le temps que je vous adresse des courriers (plus de 100 ans !).

Comme promis, j’ai été sage et je n’ai pas commis trop de bêtises (à part quelques écarts comme les mauvais sorts mais cela fait partie de mon job de sorcière. Entre professionnels, on se comprend).

Cette année, je ne demande pas grand-chose, je veux juste avoir un crapaud que je pourrais transformer en prince charmant selon mes envies. Oui, un crapaud, c’est facile à transporter dans le sac à main et si nous avons des disputes, j’aurais comme ça toujours le dernier mot. Ce prince hybride devra être mignon et gentil. Il devra être corvéable à merci (faut penser au ménage de ma petite maison). Je souhaite si possible qu’il soit costaud. Il pourra menacer les mauvais payeurs et certaines de mes consœurs.

Père Noël, je suis une romantique et je n’ai pas été gâtée par la nature. Vous êtes vieux et rondouillard. Je suis aussi âgée et dodue. Donc si vous pouviez faire le nécessaire pour que ce prince crapaud aime cela, ça me faciliterait les choses d’ordre intime.

Au fait, si cette année je n’ai pas encore de cadeau, je crois que je ne vais pas être contente du tout… Ce n’est pas une menace mais l'avertissement d’une sorcière.

Dans l’attente de votre retour et surtout de mon cadeau, je vous adresse mes sincères salutations.

La sorcière Mélula

****

Mélula avait l'intime conviction que le père Noël allait enfin accéder à sa requête. Elle avait hâte de recevoir son prince crapaud ! Son célibat lui pesait et elle avait aussi besoin d'un coup de main pour faire l'entretien... Tant qu'à faire, autant concilier l'utile à l'agréable !

Ainsi commença la correspondance de la sorcière Mélula.

Annotations

Recommandations

Alice Druledo
Hélène Mathiot n'aurait pas du tomber sous le charme d'un cottage situé à environ 20 miles de son lieu de travail.
L'agent immobilier l'avait cependant mise en garde. La forêt d'Hazebridge, qui entoure la propriété, jouit en effet d'une réputation sulfureuse. Vénérée par les Celtes, crainte des Romains, condamnée au Moyen-Âge, elle abriterait des forces géophysiques extrêmement puissantes ainsi que des créatures étranges, mi-humaines, mi-animales.
Rapidement, Hélène s'aperçoit que, si certaines rumeurs sont totalement fantaisistes et infondées, cette forêt recèle en effet de nombreux secrets.
421
364
455
185
Marylou
Voici mes citations en peu de mots, telles qu'elles viennent à mon esprit. J'espère qu'elles vous plairont.
1626
191
23
22
Défi
docno
Bêtement, on se couche, on dort. Et BAM ! La cata !
C'est fou ce que les femmes sont méfiantes.
68
62
47
10

Vous aimez lire Bella Leff ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0