13. (2/2)

4 minutes de lecture

[...]


La lueur assassine qui avait élu domicile dans les yeux de son adversaire s’éclipsa aussitôt. Il lâcha prise et Ely tomba sur le sol, sous les applaudissements du public. Alors qu’il se massait le cou et tentait de retrouver un semblant de respiration, l’homme continua de le détailler.

Toujours à genoux sur le sol, Ely s’approcha du grillage et planta son visage à quelques centimètres seulement de celui d’Alex.

– Va chercher tes affaires, lui dit-il d’une voix rauque. Tout de suite ! aboya-t-il en voyant qu’elle ne bougeait pas.

La jeune fille acquiesça d’un signe de tête, bien que pas très sûre de comprendre. Faisant demi-tour, elle se fraya un chemin dans la foule en colère qui hurlait pour que le combat reprenne, et reçut un coup de coude de la part d’un spectateur proférant moultes insultes. Un rapide coup d’œil en direction du bar lui apprit qu’Azia n’avait pas bougé. Son visage s’était cependant décrispé depuis qu’Ely s’était dégagé de la poigne de son adversaire.

Après ce qui lui parut durer une éternité, elle parvint au pied de l’escalier et en gravit les marches quatre à quatre. Elle se rua sous le lit qu’elle occupait, attrapa son sac et, alors qu’elle s’apprêtait à redescendre, fut propulsée sur le sol par une immense explosion.


Au départ ce ne fut qu’un bruit de fond mais, très vite, il se transforma en vacarme incessant. Alex avait beau chercher l’interrupteur qui aurait permis de l’éteindre, elle ne le trouva pas. Se décidant à ouvrir les yeux, elle remarqua qu’elle était allongée sur l’herbe, en plein milieu d’une forêt.

S’adossant à l’arbre le plus proche, elle entreprit de se rappeler les derniers évènements. Elle revit le combat d’Ely, les paroles étranges qu’il avait échangées avec son adversaire, puis l’ordre qu’il lui avait donné d’aller chercher ses affaires à l’étage. Se pouvait-il qu’il ait su pour l’explosion ?

Il fallait qu’elle le lui demande. Alex essaya de se lever mais remarqua qu’elle avait les deux poignets liés dans le dos par une corde. Elle balaya rapidement les environs du regard mais ne vit personne. Aucune trace de son sac non plus.

Sentant son pouls s’emballer, elle parvint à se lever après un deuxième essai. Il fallait qu’elle retrouve Ely et Azia. Qu’elle s’assure qu’ils aillent bien. D’une démarche peu assurée, elle fit quelques pas en avant.

– Je peux savoir où tu vas ? demanda alors une voix derrière elle.

Elle ne bougea pas d’un pouce mais sentit très vite le souffle de quelqu’un lui parcourir la nuque. Puis un objet froid et humide rencontra sa peau et la fit se retourner d’un bond. Devant elle se tenait un cheval aussi noir que le charbon, monté par…

– Holte, dit-elle en reconnaissant l’adversaire d’Ely.

L’homme sauta à terre. Il avait enfilé un vieux gilet à capuche et ses cheveux noirs tombaient sur son front. Tout en gardant une main sur l’encolure de l’animal, il s’approcha d’Alex.

– Je ne pensais pas que tu te réveillerais aussi vite. Comment va ta tête ?

– Ça va, mentit Alex. Pourquoi êtes-vous là ?

L’homme sourit. Plus il se rapprochait, plus Alex se rendait compte qu’il avait un visage carré.

– C’était vous l’explosion, n’est-ce pas ? demanda la jeune fille.

– Il se peut qu’avant mon combat, j’aie dissimulé un engin explosif dans l’enceinte du Jugement Dernier. Et il se peut aussi, poursuivit l’homme, que je t’aie extirpée des décombres et emmenée jusqu’ici. Mais tout cela n’est, bien sûr, que pure hypothèse.

– Que sont devenus les autres ?

Le regard de l’homme se voila.

– Morts, je présume.

Alex sentit son cœur battre la chamade. Elle imagina Azia et Ely, leurs deux corps étendus l’un sur l’autre, inanimés. Mais très vite germa en elle l’idée que si elle avait pu survivre, alors eux aussi. Elle n’avait aucune idée de l’endroit où la bombe avait explosé mais si son adversaire s’en était sorti sans aucune égratignure, Ely avait dû en être capable aussi.

– C’est quoi votre nom ? demanda-t-elle alors.

– Tu le sais très bien. Je m’appelle Holte.

– Je voulais parler de votre vrai nom, pas du surnom débile que vous avez donné à votre arrivée au Jugement Dernier.

L’homme partit d’un grand rire bruyant qui sonnait faux dans sa bouche.

– Je ne pensais pas que tu serais insolente à ce point. Si je peux te donner un conseil, ne t’avise plus de faire ce genre de commentaire. Ou alors le gentil geôlier que je suis va être obligé de sévir.

– Geôlier ? répéta Alex.

D’un geste précis, il tapa sur ses poignets toujours liés.

– Tu crois peut-être que c’est de la décoration ?

– Vous m’avez sauvée pour me faire prisonnière ?

– Tu es très intelligente on dirait, quelle vitesse de réflexion !

Alex voulut décocher un coup de pied à son interlocuteur mais il le stoppa à l’aide de sa main gauche. Perdant l’équilibre, elle chuta sur le sol. L’homme vint s’accroupir à côté d’elle, une lueur étrange dans le regard.

– Tu as encore une chance de t’en sortir indemne, Alex. Si tu réponds correctement à cette question, je te laisse t’enfuir. C’est honnête, n’est-ce pas ?

La jeune fille acquiesça d’un signe de tête.

– Alors dis-moi : est-ce que tu aimes ton père ?

C’était une question piège ? Car Alex ne voyait pas du tout où il voulait en venir.

– Oui, mentit-elle.

– Mauvaise réponse, ricana l’homme.

Et il lui balança un direct du droit qui la fit retourner dans les vapes.

Annotations

Recommandations

Amanda Cat
Discrétion, intimité, sensualité... il est sûr que les bals masqués ont l'ambiance parfaite pour attiser l'imagination. Après avoir reçu une invitation anonyme, Sophia va être plongée dans un univers érotique qui mêle adrénaline, jeu de séduction et plaisir.

Lors de ces soirées secrètes dont elle ne sait rien et pour lesquelles elle deviendra pourtant addict, elle fera la rencontre d'un homme tout aussi mystérieux. Il va bouleverser ses sens, bouleverser sa vie, mais... saura-t-elle lui faire ôter le masque ?

Droit d'auteur pour la photographie @DoinaCiobanu
36
50
155
117
Défi
Aishi
Voici ma réponse au défi ''Message pour le monde'' .
2
1
0
1
Vincent Winand
Minuscule île perdue au milieu d'un océan aux eaux noires, Colympha vit de réguliers épisodes de chaleur qui affectent la vie de ses habitants, provoquant malaises et décès. Lorsqu' Ilan, jeune vétérinaire aussi athlétique que passionné, en devine les causes, il entre en conflit ouvert avec les Conseillers de l'Île et se voit obligé de fuir à bord de son voilier. Sa fuite effrénée lui permet de réaliser que l'île est entourée d'un énorme paroi de verre protégée par une escouade armée. Parviendra-t-il à leur échapper et à sauver les îliens de l'asphyxie et d'une mort qui se rapproche ?
61
93
284
45

Vous aimez lire pXh ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0