Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de La Cabane de Forsythia

J'ai lu *Paris au Vingtième siècle* de Jules Verne

par La Cabane de Forsythia  il y a 2 ans
Bonjour à tous,

Jusqu'à il y a peu, à ma grande honte, je n'avais jamais pu terminer un roman de Jules Verne. En dépit de la magnifique édition Hetzel, des titres promettant des aventures grandioses, l'enfant lecteur que j'étais avait systématiquement boudé ces titres : trop d'énumération, pas assez de liant dans l'intrigue, des personnages lointains, froids...Bref, impossible de me plonger dedans. Et, depuis que j'avais abandonné *Vingt-mille lieues sous les mers*, vers 8 ou 10 ans, j'avais décidé que c'était ainsi, et que M. Verne et moi n'avions rien à nous dire.

Mais ça, c'était avant. Car, à travers une belle émission podcastée (*La Compagnie des Auteurs*, France Culture), j'ai découvert cet auteur sous un jour nouveau. Jules Verne : ses relations aussi tendues que constructives avec son éditeur, ses travaux de documentation méticuleux, et ses œuvres en dehors des *Voyages extraordinaires*, cette collection créée pour lui seul et qui compte ses titres les plus célèbres.

Justement, parmi les "refusés" des *Voyages extraordinaires*, il y a le surprenant et très plaisant *Paris au Vingtième siècle*. Écrit en 1860, il se projette un siècle en avant et nous livre un tableau grandiose de l'état de la ville et de la société en 1960, à travers le personnage de Michel, un jeune homme désireux de devenir poète. Mais, dans ce futur normé, où l'efficacité et la technique sont la mesure de toute chose, l'Art et l'Inutile sont des valeurs dont l'obsolescence est programmée. Michel ira de déboire en déboire, dans ce Paris immense où l'on ne peut qu'être surpris, voire ébahi, par la capacité de Verne à prolonger les lignes du son présent pour envisager l'avenir. Il nous livre ainsi, à nous autres lecteurs du Vingt-et-unième siècle, la vision d'un futur antérieur alternatif, qui nous plonge tout à la fois dans le ravissement et la réflexion.
Image de profil de jean-alain Baudry
jean-alain Baudry
salut "amateur" de J Verne !
dans mon jeune âge j'ai lu en BB verte "l'île mystérieuse" (la fin du cap Nemo) qui m'a tellement passionné que je l'ai relue plusieurs fois (comme les 3 mousquetaires et les suites). J'ai beaucoup aimé "Robur le conquérant" et son avion transformable (si je ne me trompe pas de texte). michel strogoff m'a ému quand il est devenu (provisoirement car c'est une fiction) aveugle. Par contre le sous-marin, j'ai pas accroché à cause des descriptions lassantes des poissons (détaillées scientifiquement). trop jeune à l'époque ?
merci pour cette présentation d'un texte peu (ou pas) cité.
bye, jab.
0