Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Luvina

Et la bande dessinée ?

par Luvina  il y a 1 an
Nous sommes tous et toutes a priori amateurs/trices de livres ... mais qu'en est-il du 9ème art, la bande dessinée ?

Est-ce pour vous de la "sous-littérature", ou un genre à part entière ?

Avez-vous des préférences (BD franco-belge, manga, comics, romans graphiques ...) ?

Et bien sûr, si vous avez des oeuvres à recommander, n'hésitez pas !

De mon côté, si j'ai eu une grande période BD "classique franco-belge" dans mes jeunes années (Les Tuniques Bleues, Gotlib, Spirou, Cubitus ...), j'aime aussi beaucoup certaines BD américaines : Calvin & Hobbes, Garfield, Alison Bechdel, Ross Campbell, Daniel Clowes, et récemment, certains comics, en particulier la série "Harley Quinn" d'Amanda Conner et "Saga" (attention : contenu un peu sensible pour cette dernière).

A vous :)
Image de profil de Sophie Fayt
Sophie Fayt
Aujourd'hui je ne lis plus vraiment de bd. Je suis trop attaché à mon imaginaire lorsque je lis un roman. Mais durant mon enfance j'ai lu les classiques astérix, tintin, gaston lagaffe que j'ai adoré. Et puis je dois dire aussi que la pluspart du temps je les lis assez vite, alors une fois fini je reste un peu sur ma faim. Cependant j'admire le travail conjoint des scénaristes et dessinateurs car moi même je suis incapable d'écrire et dessiner une bd. Alors oui je pense que c'est un art à part entière.
Image de profil de jean-alain Baudry
jean-alain Baudry
Salut à tous !
La BD ce fut ma première lecture "non imposée par l'éducation nationale"...
Je commence comme d'hab' par des anecdotes. Mon père (né en 1913) n'hésitait pas à prendre son vélo pour aller à la gare St Jean (Bordeaux) pour avoir SON épatant avant l'arrivée en centre-ville...
Un bémol, à l'époque les "vieilles" BD n'avaient pas de bulles ! je n'aimais pas les textes insipides au bas des images.
Alors la BD, un art à part entière ? Ben comme la photographie par rapport à la peinture...
Quand c'est beau c'est de l'art...
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
La BD, c'est mon dada !

Plus sérieusement, le 9ème art a pris une telle importance qu'il serait stupide de le ranger au rang de sous-culture (n'en déplaise à Alain Finkielkraut). Des émissions comme Tac-au-tac était des bijoux car les illustrateurs étaient mis en avant et cela donnait lieu à de beaux moments.

Certaines oeuvres sont portées à la postérité, au même rang que des romans. (C'est le cas de Maus d'Art Spiegelmann, Phénix d'Osamu Tezuka ou Watchmen d'Alan Moore et Dave Gibbons - à noter que la traduction de ce titre, lors de sa sortie en France a été faite par un grand nom de la littérature policière: Jean Patrick Manchette !). Parce que la profondeur scénaristique sert parfaitement le dessin qui les accompagnent. Et que le propos y est juste.

Au sein des bibliothèques (c'est là où je travaille), ce sont des documents qui trouvent toujours du public, qu'elles soient mainstream ou indépendantes. C'est aussi grâce à ce média que la plupart des jeunes s'intéressent à la lecture.
J'ai longtemps envisagé d'en faire mon métier (en tant qu'auteur complet puis scénariste) mais je me suis retranché vers de l'écriture de romans. J'espère ardemment y revenir un jour.

Né dans les années 90, le manga m'a grandement influencé. Le premier titre dont j'ai souvenir, c'est le Tome 12 de Dragon Ball: les Forces du Mal. C'était l'édition souple sortie chez Glénat (pas celle qu'on recevait par abonnement et qui contenait peu de pages hein). Le Club Dorothée a aussi contribué à cela. Ce qui ne veut pas dire que je ne m'intéressais pas aux autres titres. La BD est un ensemble. Le fait qu'on la segmente, dûe à ses multiples provenances, fait qu'on ne la considère pas comme un bloc, qui regroupe des artistes qui s'influencent mutuellement, sans occulter les spécificités de chacun. C'est ce qui fait sa richesse (comme tout le reste du terreau culturel).

Des titres incontournables que j'ai lu, il y en a une pelletée. Mon auteur préféré demeure Naoki Urasawa. Probablement parce qu'il aime mêler culture japonaise et mondiale dans ses titres ("Monster" qui est un thriller qui se déroule dans l'Allemagne des années 90. "Billy Bat" nous fait traverser le 20ème siècle et des périodes clés de l'histoire à travers une histoire qui fait référence à la bande dessinée. Quant à "Pluto", bien qu'étant un remake d'un arc clé d'Astroboy, il renvoie habilement à K. Dick ou Asimov).
De même qu'Hirohiko Araki et son oeuvre colossale "Jojo's Bizarre Adventure". Son style reflète son éclectisme et son ouverture d'esprit, très ancrée dans la pop culture. Chaque partie de sa saga est autant un renvoi qu'un hommage à ce qu'il aime.
Autres titres japonais:
- Berserk de Kentarô Miura (de la dark fantasy très sombre, pour un public averti)
- Ghost In The Shell de Masamune Shirow (Je redoute l'adaptation de Sanders mais les deux premiers films et l'anime Stand Alone Complex sont de véritables bijoux)
- Ki-Itchi et Ki-Itchi VS d'Hideki Arai (une critique acerbe sur la société japonaise et un titre pas très accessible mais passionnant)
- Ushijima de Shohei Manabu (qui s'intéresse aux tribulations d'un usurier et de ses clients)
- Coq de combat d'Izo Hashimoto et Akio Tanaka (là encore un titre très sociétal mais passionnant qui nous plonge dans l'univers du sport de combat et de la délinquance)

En Europe, le travail de Moebius est à souligner. Ce que j'aime chez lui, c'est sa capacité à changer de trait ou d'encrage pour les séries qu'il a créé (Blueberry et Arzach n'ont absolument pas le même style, pourtant c'est le même illustrateur). Sa collaboration avec Jodorowsky dans l'Incal est aussi à créditer. On ne le sait que peu mais il a aussi travaillé avec Stan Lee chez Marvel pour une publication unique: "Parabole" consacrée au Silver Surfer.
Récemment, c'est Sylvain Runberg (L'adaptation de Millénium, Orbital, Warship Jolly Roger, Cases blanches...) et Fabien Nury (Il était une fois en France, Tyler Cross, Katanga, l'Or et le Sang...) qui me plaisent. De même que Wilfried Lupano (L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu).

Le reste arrive...
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Chez les Ricains aussi y a de la bonne came. Je connais essentiellement le giron DC (+ Wildstorm/Vertigo)

J'avais cité Moore tout à l'heure (From Hell, V for Vendetta, La Ligue des Gentleman extraordinaires, Top 10, Swamp Thing) mais j'aime aussi Jeff Lemire (Sweet Tooth, Green Arrow avec Andrea Sorrentino, Essex County), Scott Snyder (Batman - Night of the Owls, American Vampire, The Wake, Severed), Brian Wood (The New York Four, Northlanders, DMZ), Bill Willingham (Fables), Brian K.Vaughn (Les Seigneurs de Bagdad, Saga, Y - The Last Man).
Image de profil de Arnaud Gérard
Arnaud Gérard
Ce serait pas plutôt sur la planète Mars qu'il y a de la bonne came?
Image de profil de Aivlys
Aivlys
Pour ma part c'est loin d'être un sous genre!
Au delà des dessins, certaines BD sont de vrais chef d'oeuvres littéraires, tant sur le plan du scénarios que du style, ou même des recherches.
Pour ma part j'adore les séries scénarisées par dufaux (la complainte des landes perdues, murena)

Bourgeon avec les compagnons du crépuscule et les passages du vent
Image de profil de Arnaud Gérard
Arnaud Gérard
Pour moi, la BD ce sont de petits bonhommes... Rien de plus atroce, dans le dessin, que la BD dite adulte ou le manga...
De ce point de vue-là, c'est Astérix qui reste l'exemple à suivre...
Image de profil de Navezof
Navezof
"la BD ce sont de petits bonhommes"
Que veux tu dire par là ?

As-tu une raison particulière de détester le BD dite adulte et les mangas ?

Bien entendu tu as le droit de détester juste pour détester, mais si tu souhaite partager là-dessus, je suis intéressé.
Image de profil de Caiuspupus
Caiuspupus
C'est assez simpliste, si je puis me permettre.
As-tu déjà lu des mangas "seinen" ? Monster, Pluto ou Ikigami par exemple. Le scénario est formidable, le dessin et l'encrage noir et blanc est fantastique. C'est un vrai travail de maître.
As-tu lu Maus ou d'autres romans graphiques comme Stupor Mundi ?
C'est un univers extrêmement riche qui va beaucoup plus loin que des "petits bonshommes dans des cases". Le texte y est alors transcendé par le dessin.
Image de profil de Arnaud Gérard
Arnaud Gérard
Et vous, connaissez-vous Soulages, Mondrian, ou Mark Rothko?...
Image de profil de Navezof
Navezof
Oui (merci internet ^^'), mais la question reste ouverte. Et puis, si je reprends la comparaison, bien qu'ayant très peu d'affinité avec l'art contemporain, je ne qualifierais pas cela d'atroce ni de petits traits. Tout simplement parce que je ne m'y connais pas suffisamment.

Apres on pourrait continuer à ce balancer des noms d'artistes plus ou moins obscur toute la journée, mais ça ne ferais pas beaucoup avancer le dialogue.

Donc, ma question tient toujours :)
Image de profil de Caiuspupus
Caiuspupus
Oui, je connais. Ce n'est pas incompatible...
Image de profil de Clancy Bathtime
Clancy Bathtime
Bonjour,

Je trouve super de penser aux bd !

C'est vraiment un mode d'expression magnifique pour un auteur. Beaucoup lisent une bd ou un comics à une vitesse folle alors qu'il y a beaucoup à voir sur les images outre l'action principale. Certains même proposent une histoire en background à se tordre de rire.
Le comics c'est un peu regarder surface d'abord et puis chercher au plus loin ensuite. Des détails de certaines pages donnent des éléments de la suite et surtout beaucoup d'émotions. La beauté ou la laideur des personnages, ne laisse pas de place à l'imagination comme dans un roman, on nous livre tout - à condition de bien regarder.

Puis il y a le travail scenaristique qui est enorme et doit etre en accord avec les images et vice versa. Dernièrement Gérard Way un auteur que j'estime fortement à rédigé une série pour DC Vertigo. Il a révélé dans un article la quantité de travail scénariste pour Doom Patrol et j'ai envie de dire que ceux qui stigmatisent les comics en disant que c'est pour les enfants ou que c'est un job facile, je les invite à lire cet article :p

Il existe des séries horrifiques. Même des séries télévisée telles que the walking dead qui est sans fin lol. Des univers son éternellement revisités, comme Batman, dernièrement je me suis plongée dans gotham académy. Bref pour dire qu'il il y a beaucoup d'expérimentations qui commencent par là.

Les comics influencent énormément ce que je peux écrire en SF, quand j'ai envie de couleur, de blaster multicolore, de super hero masqués qui ne sont que des types ordinaires mais juste complètement névrosés, je dois bien avouer que le concept des comics est dans mon esprit.
Image de profil de Navezof
Navezof
"Les comics influencent énormément ce que je peux écrire en SF"
Pareil pour moi, comics, manga et bande dessinée son des influences majeurs pour mes écrits. La mise en scène, les jeux de lumières, le symbolisme derrière les mouvements, etc...

"Des univers son éternellement revisités, comme Batman, dernièrement je me suis plongée dans gotham académy"
Ohoh, serie très sympa s'il en est, pas mal éloigné quand même de ce qui se fait généralement dans l'univers de batman et avec un style qui emprunte pas mal au manga, c'est une agréable découverte que j'ai fais il y a un moment.
Image de profil de La Cabane de Forsythia
La Cabane de Forsythia
Bonsoir à tous,

Un grand merci pour toutes ces recommandations de lectures. Les conseils sont précieux, tant le choix est vaste.

Dans mon parcours de lecteur de phylactères, il y a eu disons, plusieurs âges. Enfant, j'attendais avec impatience l'arrivée d'un nouveau Asterix, Lucky Luke ou Petit Spirou dans la bibliothèque, sûre que j'étais d'une heure de rire. Je me souviens encore de la plupart des bons mots, qui forment à tout jamais une réserve de pensées spirituelles :)

Puis, à l'adolescence, j'ai commencé de me passionner pour le Japon, et notamment un de ses grands vecteurs de culture populaire : le manga. L'esthétique du trait de plume, l'accent mis sur la psychologie (ou, à tout le moins, les déboires sentimentaux) des personnages, me rendaient le genre très proche. Mais j'ai dû atteindre l'overdose de séries stéréotypées de manga pour jeunes filles ou jeunes garçons, et je me suis lassée.

Un troisième (et à ce jour, dernier) âge s'est ouvert il y a environ trois ans, lorsque j'ai pris la mesure de la richesse de ce mode de narration. Je ne suis pas une spécialiste, mais j'ai la nette impression que les "traditions" de BD s'entrecroisent et, parfois, fusionnent, pour donner des résultats artistiques et littéraire de très grande qualité.

Parmi les BD japonaises, un auteur que j'apprécie beaucoup et que je vous encourage à découvrir, est Jirô Taniguchi. Il a par exemple dessiné des "romans autobiographiques" tels *Quartier Lointain* ou *Le journal de mon père* , où le trait est d'une précision et d'une poésie remarquables. De même, dans la catégorie "recueil de nouvelles en BD", *Google* de Testuya Toyoda est très réussi.
Hors Japon, j'ai lu avec plaisir les souvenirs d'enfance de Riad Sattouf, dans les deux tomes parus de *L'Arabe du futur* et les aventures d'un jeune conseiller du ministre des affaires étrangères dans *Quai d'Orsay* de Blain&Lanzac .

Pour des formats plus atypiques, je recommande les carnets de voyage *Tokyo sanpo* et *Manabe Shima* de Florent Chavouet ; *Carnets de thèse* de Tiphaine Rivière (où la rédaction de la thèse est traitée de façon quasi-fantastique) ; et *Le voleur d'estampes* de Camille Moulin-Dupré (qui reproduit justement l'esthétique des estampes à travers des dessins oniriques).
Image de profil de Luvina
Luvina
Oh Jirô Taniguchi, j'adore ! Je me retrouve assez dans ta description des différents "âges" de lecture : j'ai commencé enfant avec la BD franco-belge, puis je suis passée au manga et aux comics plutôt tard, dans la vingtaine. Et aujourd'hui, une de mes formes préférées reste le roman graphique, comme "Ghost World" de Daniel Clowes (qui a d'ailleurs donné un super film avec Thora Birch et Scarlett Johansson), ou "Je ne t'ai jamais aimé" de Chester Brown. Et je suis sûre qu'il m'en reste à découvrir :)
Image de profil de jean-alain Baudry
jean-alain Baudry
salut à tous ! c'était mes premières lectures (hors école où le genre était proscrit). Mon père passait à l'imprimerie du quotidien communiste chaque semaine pour me rapporter vaillant (lui travaillait à sud-ouest). pendant mon séjour à l’hôpital c'était fripounnet et marizette. quand ma mère a ouvert sa boutique j'allais chaque jeudi prendre les réassorts chez hachette et j'en profitais pour lire, assis dans un coin, le tintin nouveau. à l'époque les bd d'avant la guerre, les pieds nickelés, bibi fricotin, qui continuaient à paraître n'avaient pas de bulles. J'avais la flemme de lire les textes sous l'image. ensuite j'ai "avalé" TOUTES les parutions américaines genre kit casson. je suis arrivé à l'âge adulte en fidèle de tinitin, spirou, mickey et pilote (mon épouse trouvait ça puéril, mais je lisais aussi le canard enchaîné). maintenant je picore chez mon gendre...
pour moi jamais de question, littérature ou non, je ne classe pas. ça me plaît et c'est tout. les banga j'ai pas accroché, trop vieux pour apprendre à lire "à l’envers"...
Image de profil de Luvina
Luvina
Wow, "Vaillant" toute une époque ! J'en ai entendu parler en lisant les romans autobiographiques de François Cavanna, surtout dans "Bête et Méchant" si je me souviens bien :)
Image de profil de Navezof
Navezof
Je crois avoir plus de bd (franco-belge, comics et manga confondu) que de romans dans ma bibliothèque.

J'ai commencé par les grands classique du genre avec Gaston, Spirou, Thorgal, Rahan, Blueberry, Picsou, et des tonnes d'autres.

J'ai ensuite eu une periode manga en commançant par Naruto au moment ou c'etait pas encore connu en France (et oui, il fut un temps). Et encore aujourd'hui je me dévore des tonnes de chapitres de manga quotidiennement. Faire une liste complete serait beaucoup trop long donc voici quelques titre pas forcément très connu que je recommande (Bride stories, Groundless, Shut Hell, Holyland, Tomo-chan wa Onna no ko!, Vinland saga, Until death do us part, Q)

Et en même temps je me suis mis au comics. Et c'est le media qui est le plus incertain en terme de qualité. Principalement à cause du changement fréquent d'artiste, ou pour une même serie, il vont changer d'artiste en court de route. Quelques recommandation quand même : Sin City, Civil War I, Batman : Dark Knight (de Frank Miller), Batman : Killing Joke, The Darkness, The Runaways, Mrs Marvel (avec Kamala Khan). Et encore plein d'autre.
Image de profil de Clancy Bathtime
Clancy Bathtime
Je suis d'accord pour les comics, les changements de scénaristes et de dessinateur sont parfois déroutant pour les grandes séries. Personnellement je lis énormément de comics aussi et je me concentre sur des petits bijoux pas énormément connus à la basse (parfois ça change) et il y a de quoi faire.
Image de profil de Luvina
Luvina
Pour les BD américaines, j'avoue que je préfère le format roman graphique au comics, car je suis comme toi, les changements d'artistes ont tendance à me perturber un peu ^^
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Until Death Do Us Part !
L'époque où le gros du catalogue Ki-oon était du Square issu du Gangan ! Mais ce n'était pas de la daube pour autant. Tripeace et Artellier m'avait bien plus pour l'époque.
Récemment, chez eux, c'est Golden Kamui, tout Kei Sanbe, Green Blood ou Cesare que j'ai aimé.
Faut que je me mette à My Hero Academia, Outlaw Players et que je poursuive Dimension W
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
J'oubliais Ubel Blatt et The Arms Peddler (et je sais que tu affectionnes le genre post-apo Navezof) aussi. Bien que le manga de Shiono avance à un rythme trèèèèès lent...
Image de profil de Navezof
Navezof
Tout un tas de bonne référence :)

D'ailleurs l'adaptation anime de My Hero Academia est très bien réussi (la deuxieme saison sort bientôt)

The Arms Peddler \o/, cela m'etonne qu'on en entende pas plus parler. Il le mériterait.

Ubel Blatt est effectivement très sympa, de la bonne dark fantasy bien dark, bien que je ne sois pas un très grand fan du style graphique (trop shôta pour moi ^^)
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
The Arms Peddler concerne surtout un public de niche. Certes, il est représentatif du catalogue Ki-oon (des titres matures dans leur traitement, essentiellement seinen voire shônen) mais ce n'est pas tout le monde qui va s'y intéresser. C'est bien dommage, en effet.

C'est mon éditeur préféré avec Akata, Komikku et Kurokawa.
Image de profil de Daisy_Underhill
Daisy_Underhill
Salut à tous!
Alors, pour te répondre Luvina, pour moi la BD est vraiment un genre à part entière. Cela raconte des histoires tout en étant accompagné d'images. Voilà tout.

Alors niveau BD, je n'ai pas vraiment de préférences niveau format. C'est ce que cela raconte qui m'importe. Enfin, par contre je n'aime pas les mangas. J'ai déjà essayé, j'ai lu une série entière mais je n'ai pas accroché. Et les comics ça dépend des fois parce que je ne suis pas fan des morts et résurrections à répétition ou de personnages différents pour un même nom de code et costume.

Par contre j'ai mes préférences niveau séries.
J'adore les Astérix que j'ai lus entièrement, les Lucky Luke, les Boule et Bill, L'élève Ducobu, les nombrils, les cannibales, les zappeurs, les Tom-Tom et Nana, les Grand Vampire, les Petit vampire, les Scorpion, la Rose écarlate...

Mais si j'ai un immense coup de cœur, c'est pour les BD sur Donald, Picsou etc...De Carl Barks et Don Rosa.

Je conseille d'ailleurs à tous les fans de BD La jeunesse de Picsou de Don Rosa. C'est bien dessiné, très instructifs car historiquement exact (si on ne prend pas en compte les quelques fantaisies ajoutées pour les besoins des aventures genre où se trouve le tombeau d'Alexandre et Cléopâtre.) et surtout les histoires racontées sont à tomber. "Une lettre de la maison" a déjà réussi à me faire chouiner.^^
Image de profil de Luvina
Luvina
Super, merci pour ta réponse Daisy :) J'avais lu de très bonnes critiques de "La jeunesse de Picsou" (notamment dans Fluide Glacial) du coup j'ai encore plus envie de la découvrir !
Image de profil de Daisy_Underhill
Daisy_Underhill
N'hésite surtout pas, c'est génial. Cela mélange humour, aventure et émotions.
Image de profil de Luvina
Luvina
Merci à tous-tes pour vos réponses :)

J'avoue que pour moi aussi, la BD est un genre à part entière, une forme de narration toute particulière. Je vous remercie aussi pour vos recommandations, je découvre des titres grâce à vous !

D'ailleurs, si je peux vous soumettre un nouveau titre : je viens de terminer "Entre ici et ailleurs"' de Vanyda, une auteure française. C'est un roman graphique qui parle du métissage à travers le point de vue de l'héroïne, Coralie, qui est franco-laotienne, c'est une réflexion que j'ai trouvée très intéressante sur un thème assez délicat !
0