Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Pauline chess

J'ai lue "deux graines de cacao" Je vous le conseil vivement !

par Pauline chess  il y a 2 ans
Éditeur : Hachette
Genre : Roman historique, d’aventure et d’apprentissage
Nombre de pages : 288
Collection : Le Livre de Poche Jeunesse
Difficulté de lecture : 3
DEUX GRAINES DE CACAO
Évelyne Brisou-Pellen
Illustrations de Nicolas Wirtz (Couverture de Pierre-Marie Valat)
RÉSUMÉ :
Ch. 1 et 2. Julien, âgé de onze ans, dépité de découvrir que celui qu’il croyait son père, René Abalain, chocolatier de Nantes, l’a en fait adopté en 1808. Trompant la garde de Gabriel, un jeune séminariste qui le veille à l’infirmerie du pensionnat, il réussit à s’embarquer comme violoniste sur Le Prince Sauvage pour rejoindre Haïti, son pays d’origine. Gabriel, se sentant responsable du garçon, monte aussi sur le bateau. Le père adoptif constate avec douleur la fugue de son fils. Ch. 3, 4, 5 et 6. Gabriel, engagé comme “chirurgien”, soigne Youenn, un timonier haïtien. Le bateau fait escale en Espagne, puis part pour l’Afrique car il se livre à la traite négrière. L’esclavage ayant été aboli en Haïti, le navire ne s’y rendra pas. Le capitaine expose à tout l’équipage les bienfaits de la traite des Noirs. Youenn, qui proteste, est condamné à être fouetté. Ch. 7, 8, 9 et 10. Au Cap Vert, on propose au capitaine de se pourvoir en esclaves à Gorée, mais un courtier négocie avec lui une meilleure affaire. Julien fait la preuve qu’il s’agit d’un escroc. À Gorée, Julien et Gabriel accompagnent le capitaine dans la prison des esclaves. Gabriel est bouleversé par ce qu’il y voit. Chargé de choisir cent prisonniers, il suit les conseils d’un missionnaire en faisant embarquer - non sans difficulté - tous les Noirs, sachant que les plus faibles mourraient en prison. Le capitaine lui reproche son manque de discernement. Bien qu’on ait enchaîné les détenus, on essaie de préserver leur santé. Ch. 11, 12 et 13. Après une violente tempête, les prisonniers sont un peu mieux traités, mais la moindre provocation peut entraîner une rébellion. Deux croiseurs anglais repèrent le voilier. Le capitaine décide de faire jeter à la mer tous les Noirs. Julien parvient, de force, à empêcher cette manœuvre. Le Prince Sauvage réussit à s’échapper. Les deux mutins sont mis aux fers avec les prisonniers. Avant d’accoster à Cuba, le bateau est épargné par la foudre. Deux Noirs meurent de la variole, ce qui précipite le débarquement des esclaves et de l’équipage. Ch. 14, 15, 16. Délivrés par Youenn , les deux compagnons traversent en canot avec leur libérateur la mer qui sépare Cuba d’Haïti. Parvenus à bon port, ils font connaissance d’Anne-Yogo, l’épouse de Youenn, et de Flore, leur fillette. Julien va se faire embaucher par Victoire, la sœur de René Abalain. Il rencontre Désirée et son mari Télémac, deux anciens esclaves qui connaissent les secrets de la famille. Julien s’initie au dur labeur de la plantation. Ch. 17, 18 et 19. Youenn est atteint de la variole. Une ancienne sage-femme révèle à Julien qu’il est un Abalain. Victoire est sa mère, mais elle le rejette sans ménagement. Désirée qui avait remis Julien à l’orphelinat, confie à ce dernier que la jeune Victoire était devenue folle en voyant ses parents torturés et tués sous ses yeux. Elle-même avait été violée par les tortionnaires. Rémousin, le commissionnaire de René, vient informer Julien que le capitaine est mort de la variole. Il lui explique que René, en 1808, l’a recueilli bébé à l’orphelinat. Julien part réclamer son salaire à Victoire qui lui présente ses excuses et lui confie un coffret qu’il devra remettre à René. Pendant ce temps, Youenn meurt de l’épidémie qui se répand dans l’île. Ch. 20. Anne-Yogo meurt à son tour. Julien s’embarque avec Flore pour la France à bord du Prince Sauvage, laissant Gabriel qui préfère se consacrer aux malades. Julien retrouve avec émotion sa famille adoptive qui accueille comme leur fille la jeune Flore.
Mon avis : J'ai trouvé ce livre super avec beaucoup de surprises, 5/5 !

L'avais des lecteurs :.

1 Madeleine : Ce livre nous permet de réaliser la condition dans laquelle les esclaves étaient transportés d'un pays à un autre. Livre émouvant et surtout passionnant.

2. Nelya : posté le 27/12/2012 Cette histoire est très intéressante, passionnante, émouvante, cette histoire nous permet de réaliser la vie dure des esclaves avant au XIXème siècle mais aussi la vie d'un petit garçon de 12 ans prêt à tout pour retrouver ses vrais parents à Haiti.

3. Gwen : posté le 02/11/2014 Ce livre est vraiment très émouvant. Il est très complet et en même temps assez simple a lire. Il parle vraiment bien de l'esclavage il raconte aussi bien la vie sur un négrier. Tout est génial dans ce livre, il a des passage très triste et des passage plutôt mouvementé par exemple quand Julien se dispute avec Gabriel (j'aime beaucoup c'est passage) des passage de joie mais aussi des passage très dure .
J'aime beaucoup le personnage de Gabriel au début on pourrait croire qu'il est faible et trouillard mais non il est très humain et très courageux , il se souci beaucoup plus des autres que de lui même, il a un grand coeur et du caractère. Julien lui est très courageux et très téméraire, il s'énerve vite et fonce tête baissé mais il a du coeur. Il ne ne renonce jamais.
Bref c'est un très bon livre! A lire.
4. CMKLa Dévoreuse De Livres : posté le 12/02/2016 Un magnifique livre qui nous fait rentrer dans ce thème et le fait vivre avec des personnages attachants et-pour une fois -masculins. A lire ! -(comme le dirait Gwen!)
0