Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Mickaël Glenn

CORRECTIONS

par Mickaël Glenn  il y a 3 ans
Ici, on propose des corrections aux chapitres et on valide.
Image de profil de Mickaël Glenn
Mickaël Glenn
Voilà j'ai reporté les corrections sur le texte de Liam, je vais donc publier sous peu.
Image de profil de Mickaël Glenn
Mickaël Glenn
Est-ce que tout le monde a reporté les annotations sur son texte ? Si oui, je vais le publier.
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
*longtemps à la bourre* Oui, c'est bon pour moi !
Mais ça n'a pas l'aire d'être le cas pour les autres...
Image de profil de AndrewTheFunnyBunny
AndrewTheFunnyBunny
Oup là, *pris par le temps*, c'est bon ! J'ai corrigé à peu près tous ce qu'on m'a dit.
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
lala et Ysabel Floake n'ayant rien à modifier, il ne reste que yonjuunana et Liam Juk
Image de profil de Mickaël Glenn
Mickaël Glenn
ok merci pour l'information, je vais voir si je peux m'en occuper.
Image de profil de yonjuunana
yonjuunana
Désolée, je n'avais qu'un "à" à supprimer donc oui :s
edit : ah ben j'avais oublié autre chose finalement ! ^^' c'est corrigé
Image de profil de ChrisH
ChrisH
Hello ! Pour ma part j'ai corrigé mon texte en tenant compte des avis qu'on m'a donnés (oups, désolée pour Florence que je voyais baraquée...!!! ;0) ) et pour que ça colle avec la suite écrite par FunnyBunny ! Par contre je ne me lance pas dans les corrections des autres textes parce que sans les annotations, c'est trop compliqué, il faudrait que je reprenne d'abord ce qui a déjà été dit auparavant pour ne pas être redondante, puis faire des copier-coller, c'est assez fastidieux pour moi... Alors voilà, qu'est-ce que je fais de mon texte corrigé ? Je le remets ici ??? Bon dimanche à tous les rôlistes et à très vite !
(PS : désolée pour mon manque de réactivité ces derniers temps, mais ça devrait s'améliorer à partir de juillet...!)
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
Flo n'a pas le physique de son caractère brutale ;-)
Pour la correction, tu n'as qu'à modifier directement ton texte posté dans le chapitre. Pas besoin de garder une trace de ton texte avec des fautes ^^
Au pire, quand le chapitre sera posté, tu auras toujours l'occasion de faire des corrections dessus.
Bon dimanche à toi aussi !
Image de profil de ChrisH
ChrisH
Ah ok, tu veux dire que je le supprime et le remets à la place, c'est ça ?
Image de profil de ChrisH
ChrisH
OK voilà, j'ai modifié directement mon texte dans "textes, chap II", c'est ma nouvelle version, dites-moi si ça vous paraît bon cette fois-ci ? A+ !!!
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
Tu as du le remarquer, mais en bas des messages que tu écris, il y a trois mot : supprimer, modifier et répondre (dans le désordre). Il suffit de prendre modifier pour juste... modifier.

Moi il n'y a rien que me dérange dans cette version. Peut être certaine phrase un peu longue, mais comme dirais lala à chacun de garder son style ^^ A voir ce qu'en pense les autres.
Image de profil de Mickaël Glenn
Mickaël Glenn
Ok, je commence aujourd'hui à reporter toutes vos annotations.
Image de profil de Ysabel Floake
Ysabel Floake
Bonjour à tous,
Voici ce que j'ai noté :

II, 3
Elle interrogea discrètement sa voisine : tu as mis un « à » en trop.

II, 4
mal à l'aise de cet interrogatoire. : mal à l’aise (avec, à cause) de cet interrogatoire.

II, 6
- élancée qui lança : élancée qui envoya, par exemple
- une femme de l'autre coté du couloirs se mis à me dévisager, avec ces vêtements… : 3 erreurs
1 côté
2 couloir
3 se mit
- "pfff j'aimerais bien la voir dans la nature avec une pareille robe ! Rien d'utile, sauf pour les voleurs ! " pensa Tal : Ici tu dois commencer par une Majuscule et terminer par un point (Pfff..... pensa Tal.)
- Le personnel de bord mis : mit
- Il ne le jurais pas... : jurait
- "reculez monsieur ! Ordonna les forces de l'ordre de l'air" : Comme plus haut, Majuscule et Point. De plus, je ne suis pas certaine que cette phrase soit correcte. Ordonna les forces de l’ordre... Ordonnèrent, plustôt...

II, 8
_ passages : passagers
_ de dernier moment. Puis de dernières minutes : trop proches.
_ Et alors que dans un habituel remue-ménage, tout s’arrangea, pour le mieux ? Je ne comprends pas bien le sens de cette phrase.
_ il fixa tout de même cette dernière : cette dernière, la paranoïa ?
_ la portière des toilettes qui semblaient ne pas être verrouillées, : la portière des toilette qui semblait ne pas être vérrouillée. Le sujet est la portière.
_ Jusqu’aux premières secousses, les pilotent avaient dû commencer à rentrer dans la zone de turbulence… :
1 les pilotes
2 les pilotes avaient dû entrer dans une zone de turbulence car des secousses se firent ressentir.

II, 9
_ Deux fois « tout le monde » en cinq lignes.
_ Il y eut plusieurs grands éclairs bleutés par saccades et dans un ultime spasme, la lumière aveugla tout le monde pendant une longue minute et on n'entendit plus rien : tu pourrais peut-être fragmenter cette phrase grâce à des virgules ou des points virgules, et ainsi éviter la répétition de « et ».

A bientôt !
Image de profil de lala
lala
Bonjour,
Pour ma part, je souhaite maintenir mon texte. Je crois que dans une écriture collective, il faut respecter les styles. En revanche, les corrections orthographiques, les incohérences entre nos textes, les formulations confuses... seront bienvenues !
"Il se souvenait aussi d'avoir apprécié l'affection d'une hôtesse qui lui avait apporté de l'eau, un chewing-gum, une serviette parfumée." L'hôtesse n'apporte pas un lot, il y a là une notion de chronologie.
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
"puis une serviette parfumée" ?
Parce que ça fait quand même très lourd cette répétition... Le fait que ce soit une énumération sans un petit mot pour apporter une conclusion, ça laisse sur la fin. On attend autre chose après les serviettes.
Image de profil de lala
lala
Bonjour Sword_of_shadow,
Je te remercie beaucoup pour l'intérêt que tu portes à mon texte. Je me suis déjà exprimée, aussi il ne me semble pas utile d'insister.
Il s'agit en plus d'un détail qui ne mérite pas autant d'attention.
Je respecte ta perception, mais elle ne correspond pas à mon intention.
C'est très aimable de proposer, après chaque auteur doit rester maître de ses mots.
Très bonne journée.
Image de profil de yonjuunana
yonjuunana
II, 1
-
Format des heures en lettres ? "8 heures 10" et "23h35"

II, 2
-
"Il se souvenait aussi d'avoir apprécié l'affection d'une hôtesse qui lui avait apporté de l'eau, un chewing-gum, une serviette parfumée." -> et une serviette parfumée ?

II, 3
-
"Cette dernière lui avait paru plutôt placide malgré un faciès inquiétant à cause de ses cicatrices." (Désolée, c'est probablement la haute altitude ! Nan, en fait faut voir ça comme un faux ami : on se rend compte plus tard qu'en fait elle a une bonne bouille ! Ca pousse à en (sa)voir plus !)
"Mais Florence ne semblait ne pas l'entendre." -> Mais sa voisine, Florence, ne semblait pas l'entendre. (C'est mieux de spécifier oui)
"Mais prise d'un doute, elle interrogea discrètement à sa voisine rousse," -> elle interrogea sa voisine rousse (je savais bien que j'avais zappé un truc louche)

II, 4
-
"Un grand silence s'était installé dans l'appareil. Florence s'était tendu derechef. Cette scène lui était familière." -> Même si le verbe 'être' est important (pour la chronologie, mais on peut jongler avec le passé simple et l'imparfait pour ça, non ?), ne serait-ce pas mieux sans ? "Un grand silence s'installa(it) dans l'appareil, et Florence se tend(a)it derechef : cette scène lui était familière.
"derechef" -> ça veut dire quoi pour toi ? D'après wiki, ça signifie "à nouveau". Apparemment ça serait pris comme synonyme de "immédiatement", même si ce n'est pas correct.
"Soudain, l'homme, dans un accès de rage tenta d'étrangler sa compagne." -> excès de rage ?
"Tous la regardaient, quelque peu choqué." -> choqués ?
"Dédaignant leur réaction, elle retourna à sa place alors que des stewards venaient maitriser l'homme en colère." -> il est pas KO ? "Dédaignant leur réaction, elle retourna à sa place tandis que des stewards venus pour maîtriser l'homme en colère arrivaient à peine." -> Cela correspond à ce que tu soulignais ?
"La voisine de Florence, une certaine Tina l’accueillit avec un grand sourire." -> virgule ? -> La voisine de Florence, une certaine Tina, l'accueillit avec un grand sourire. (Ok pour le 'grand sourire' : ça fera match nul avec le 'faciès inquiétant' ^^)
"Ou paradoxal peut-être... Conclu la jeune blonde." -> conclut ? et ... 'la jeune blonde' ça fait comme un mix entre pléonasme et euphémisme ^^

II, 5
-
Je n'ai rien trouvé.
Pour moi la répétition du début est prise pour ce qu'elle est : c'est une répétition ^^ Mais peut-être que non, ça serait alors une répétition. Ce n'est pas très claire ce que je dis, oui ... mais à qui la faute ? (ah j'ai atteint le fameux moment où le mot "répétition" n'a plus de sens dans mon esprit ...)

II, 6
-
"Pas de bruit urbain, juste des oiseaux, des insectes et d'autres animaux divers et variés." -> bruits urbains ? Je sais qu'on peut globaliser ça dans un même thème, mais c'est un ensemble de bruits qui produirait cette empreinte sonore ('THE bruit urbain') donc plutôt pluriel ?
"Alors que j'allais me lever pour vérifier le bon état de l'homme, une femme de l'autre coté du couloirs se mis à me dévisager, avec ces vêtements [...] il n'allait pas pouvoir dire grand-chose."
-> Alors que Tal était sur le point de se lever pour vérifier l'état du sujet en question, une femme de l'autre côté couloir se mit à le dévisager.
-> C'est sur la tenue de celle-ci que l'échange-éclair sembla s'abroger. Il se lança alors à lui-même : "Pfff j'aimerais bien la voir dans la nature avec une pareille robe ! Rien d'utile ... sauf pour les voleurs !"
-> Continuant son geste vers l'homme encore inconscient, le rôdeur sentait bien que sa tête ne correspondait pas aux standards de celle-ci (ou tout simplement Loredana ?). Mais l'heure était aux secours car même si cette homme était un idiot, sonné, il ne serait pas possible aux autorités compétentes de l'interroger.
->(Y'avait plusieurs fautes, surtout au début, et ça manquait un peu de fluidité, non ?)
"Le personnel de bord mis un moment à réagir" -> mit ?
"Rien de grave au niveau physique, mais au niveau psychologique, il ne le jurais pas" -> jurerait ? ('jurait' serait dans le cas où on lui poserait la question, hors c'est pas le cas donc, normalement c'est conditionnel non ?)
"reculez monsieur ! Ordonna les forces de l'ordre de l'air" -> "Reculez Monsieur!" ordonnèrent les membres de l'équipage en autorité sur place.
"Sur ce, le sauvage se leva lentement et sans gestes brusques, fit un rapport simple sur l'état du malheureux et alla s’asseoir tout en observant d'un œil tactique toutes les personnes qu'il croisait ..." -> se levant (sinon la suite de la phrase ne va pas)

II, 7
-
"Quand il vit une grande femme rousse baraquée" -> Je suis pas certaine que Florence soit baraquée dans sa description ^^
"il put donc ensuite observer une espèce de sauvageon examiner les blessures de l’homme terrassé par la femme rousse" -> la rouquine ?

II, 8
-
"Seulement quelques minutes, il n’avait fallu que quelques minutes avant le décollage" -> Il me semble que ça fait un moment que l'avion a décollé, en plus du fait qu'il s'est au moins passé deux heures depuis le décollage non ?
"Il n’avait pas bronché, ni sursauté, n’avait même pas osé jeter un malheureux regard vers la scène." -> Il n'avait pas bronché, ni sursauté, il n'avait même pas .... (non ?)
"Et alors que dans un habituel remue-ménage, tout s’arrangea, pour le mieux ?" -> euh je sais pas où est l'erreur mais ça me fait loucher ! Peut-être le '?' à la fin qui est de trop ?
"Il devait être encore sous l’Équateur." -> proche de l'Equateur ? Je ne sais pas si ça a du sens de dire 'encore' alors que la destination est dans l'hémisphère sud. En tout cas, c'est zarbi !
"Les toilettes s’imposaient, même un être comme lui ne pouvait se retenir longtemps." -> aussi longtemps ? (Tu viens de casser un mythe là non ? Il peut pas se retenir ? *fou rire* Mais il le sait, ça c'est un sage mercenaire !)
"Des bruits, familiers et animaux, rugissent à l’intérieur de la cabine." -> Des bruits fauves ? rugissaient ?
"D’une force, sa main attrapa la portière des toilettes qui semblaient ne pas être verrouillées, arrachant des cris de surprise venant des profiteurs." -> semblait ne pas être verrouillée (la portière) ?
"Jusqu’aux premières secousses, les pilotent avaient dû commencer à rentrer dans la zone de turbulence…" -> les pilotes ?

II,9
-
Rien à dire, à part que c'est coloré et d'un coup tout vire au blanc, dans la nuit noire !
Pourquoi pas des éclairs multicolores ? L'avion (les pilotes) voient le phénomène, des éclairs qui changent de couleurs mais gardent le cap et d'un coup la foudre passe à proximité de la carlingue et zouplaboum !
Image de profil de AndrewTheFunnyBunny
AndrewTheFunnyBunny
II, 8
-
"Seulement quelques minutes, il n’avait fallu que quelques minutes avant le décollage" -> Il me semble que ça fait un moment que l'avion a décollé, en plus du fait qu'il s'est au moins passé deux heures depuis le décollage non ?
Incohérence, s'cuse, mais je sais plus combien de temps alors bon.

"Il n’avait pas bronché, ni sursauté, n’avait même pas osé jeter un malheureux regard vers la scène." -> Il n'avait pas bronché, ni sursauté, il n'avait même pas .... (non ?)
Non, la répétition serait juste trop lourde pour moi, je préfère, parfois, ne pas utiliser le pronom personnel, je fais ma crise italienne.

"Et alors que dans un habituel remue-ménage, tout s’arrangea, pour le mieux ?" -> euh je sais pas où est l'erreur mais ça me fait loucher ! Peut-être le '?' à la fin qui est de trop ?
C'est bien une question, du sens, je laisse en interrogation le : est-ce pour le mieux ?

"Il devait être encore sous l’Équateur." -> proche de l'Equateur ? Je ne sais pas si ça a du sens de dire 'encore' alors que la destination est dans l'hémisphère sud. En tout cas, c'est zarbi !
Je n'm'y connais vraiment pas alors bon, j'te laisse décider.

"Les toilettes s’imposaient, même un être comme lui ne pouvait se retenir longtemps." -> aussi longtemps ? (Tu viens de casser un mythe là non ? Il peut pas se retenir ? fou rire Mais il le sait, ça c'est un sage mercenaire !)
Oui, je casse un mythe, mais ça c'est par rapport à ma propre expérience, tu comprendras la suite facilement.

"Des bruits, familiers et animaux, rugissent à l’intérieur de la cabine." -> Des bruits fauves ? rugissaient ?
Métaphore, animal = sexe donc j'ai joué avec le "rugissent"

"D’une force, sa main attrapa la portière des toilettes qui semblaient ne pas être verrouillées, arrachant des cris de surprise venant des profiteurs." -> semblait ne pas être verrouillée (la portière) ?
Quoi d'autre ?

"Jusqu’aux premières secousses, les pilotent avaient dû commencer à rentrer dans la zone de turbulence…" -> les pilotes ?
Sûrement la fatigue, donc oui, c'est bien les pilotes.
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
II, 4
Le passé simple passe mieux, c'est vrai ^^
"Se tendit d'un coup", ça va ?
Accès de rage -> manifestation des symptômes de colère en plus de réaction violente.
"Dédaignant leur réaction, elle retourna à sa place, abandonnant l'homme à son sort. Dans tout l'appareil, nul n'osa intervenir." -> ça règle le problème et laisse le champ libre à Liam/Tal
J'ai toujours trouvé Tina assez bizarre pour sourire ^^ (faut pas chercher pourquoi...)
J'ai mit "son interlocutrice", ça te va ?

II, 5
C'est bien une répétition volontaire. J'ai juste du mal à sa voir si c'est le cas ou non quand il y en a deux. Donc dans le doute, je signal.

II, 7
Description du physique de Florence : "Elle n'est pas particulièrement développé. Sa silhouette est assez fine, taillé pour la vitesse et la précision plus que pour la force brute."
Ça se plaint du "jeune blonde" et ça se permet de m'appeler "rouquine"...
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
AndrewTheFunnyBunny
Par rapport à l'équateur :
La France est au dessus, Buenos Aire en dessous. Donc dire être "encore sous" fait un peu étrange, puisque ça voudrait dire qu'on a parcourut une très grande distance.
La phrase peut être changé de deux manière : enlever le encore si tu veux garder la position géographique.
Remplacer le sous par sur pour montrer qu'on a pas parcourut une distance énorme.
C'est comme ça que j'imagine les choses en tout cas ;-)
Image de profil de yonjuunana
yonjuunana
Merci pour vos commentaires et vos précisions !
Désolée y'avait un peu de chipotage .. mais au moins c'est clair pour moi maintenant P:

edit: pour les annotations que j'ai faites, c'est juste pour agrémenter, et les reformulations de texte, aussi (même si c'est plus gros !)

C'est pour expliciter ! Mais autant on doit rester maîtres de nos textes, autant si on peut apprendre des trucs ou débrouiller un certain brouillard/curiosité, je pense qu'il faut pas hésiter.

Mais ça devient laborieux (c'est ma première fois), j'avais bien aimé les corrections sur publication privée. C'était plus aéré. D'ailleurs ... pfff il fait chaud ... :'(
Image de profil de ChrisH
ChrisH
En effet, je m'ai gourue pour la carrure de Florence O_o !!!
Image de profil de Ysabel Floake
Ysabel Floake
Manque de temps et de calme ce week-end, je m'en occupe dès que je peux.
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
Pourquoi pas de cette manière (sur ordi, crtl c ; crtl v c'est très efficace) :

II, 2
-> "un chewing-gum, une serviette parfumée." Un "et" entre les deux serait plus fluide, non ?

II, 3
-> "malgré un faciès inquiétant à cause de ses cicatrices." Hey ! (ok, cette remarque sert à rien --')
-> "Mais Florence" Peut être : "mais sa voisine, Florence [...]" histoire de mieux associer le nom au personnage. Parce que concrètement, le lecteur, il en sait rien...
-> "elle interrogea discrètement à sa voisine rousse," => "[...] discrètement sa... [...]"

II, 5
-> "Les gens de sa classe sociale se comportaient [...] Les gens de sa classe " Répétition. Pourquoi pas "ils" ou "ceux-ci" ?

II, 6
-> Je sais pas pour les autres, mais la ponctuation autre que par des points et des virgules, dans un passage narratif, ça me fais... bizarre. Ensuite, si je suis le seul que ça dérange...
-> " "essayons [...]" Avec une majuscule peut être :P
-> "En un instant un chêne" Une virgule entre un instant et un chêne serait pas de trop ;-)
-> "Alors que j'allais" => "alors qu'il allait"
-> "Rien de grave au niveau physique," => Je dis juste qu'il a le nez cassé :P

II, 7
-> "se contracter, il n’avait" => "se contracter. Il n'avait..."

II, 8
-> "Seulement quelques minutes, il n’avait" => "minutes. Il n'avait..."
-> "deviennent agités, un boucan" => Même chose que ci dessus.
-> "Il devait être encore sous l’Équateur." => Je comprends pas... Pourquoi encore ? La France, c'est pas plutôt au dessus ?


N'étant pas un expert en orthographe, je doute que mon commentaire soit très utile, mais bon... Ça fait déjà quelques petits éléments que j'ai relevé. Ce forma de correction vous va ?
Image de profil de Ysabel Floake
Ysabel Floake
II ; 5
La répétition est volontaire. Loredana est toujours en colère, à pester contre le monde entier et la répétition marque justement la force de son amertume.
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
D'accord. Mais quand c'est une même périphrase employé deux fois, j'ai toujours du mal à savoir si c'est volontaire ou non.
Image de profil de Ysabel Floake
Ysabel Floake
Pas de soucis, je me doutais que ça pourrait gêner, Mais je trouve que ça colle tellement bien à l'humeur et au personnage !
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
Le mieux (pour moi), pour montrer qu'une répétition est volontaire, c'est de la faire trois fois. Par contre, avec "les gens de sa classe sociale" ça risquerait de faire très lourd...

A la réflexion, c'est vrai que ça va bien avec Loredana (il y a vraiment pas le droit au surnom et diminutif ? *regard suppliant*) ce genre de langage ^^
Image de profil de Ysabel Floake
Ysabel Floake
Tu peux essayer, mais je ne suis pas certaine de ses réactions ;) Elle est un peu imbue de sa personne quand même...
Image de profil de ChrisH
ChrisH
Mais comment on fait concrètement ? Là du coup on ne peut pas annoter...???
Image de profil de Mickaël Glenn
Mickaël Glenn
Je dirais qu'on fait comme sur les autres forums, à l'ancienne en quelque sorte. Ou alors, autre méthode, je publie un texte en privé que je supprimerai une fois toutes les annotations finies. Quel est le meilleur choix selon vous tous ?
Image de profil de Sword_of_shadow
Sword_of_shadow
Ma solution ci-dessus ne va pas ? Et je sais pas comment ils font sur les autres forums...
Image de profil de yonjuunana
yonjuunana
Je ne suis pas contre faire à l'ancienne, et je n'ai rien à redire sur l'exemple de Sword_of_shadow. Mais, ne connaissant pas, j'avais plutôt apprécié le système des annotations (même si je n'avais pas compris comment on effectue la correction ... d'ailleurs, si c'est annoté, techniquement c'est "déjà corrigé", non ?)

Enfin tout ça pour dire que ce système offre pas mal de soutien à la correction. Cela évite qu'une faute soit trouvée six fois (gain de temps), cela permet aussi de voir les fautes que les autres ont vu qui nous échapperaient (rappels). Tandis que là, on va se retrouver à faire la même chose, ou/et en plus devoir comparer pour voir si la faute a déjà été trouvée. Le tout entremelé par nos disponibilités et horaires.

Publier le texte de façon privée ou autre apporte-t-il un quelconque problème ? Si cela peut aider à la correction, on ne devrait pas s'en priver, non ?

Et pour l'expertise en dénichage de faute, faut pas s'en soucier. Enfin, si, mais le plus important est d'aider à la correction ! Donc c'est utile :d Ce n'est pas le format le problème, mais l'utilisation du format. Après, je dis ça sans avoir essayé, je n'ai pas trop le temps en ce moment. Mais j'imagine qu'en relisant le chapitre 2 entièrement, et en faisant copier/coller/(annotation) au fur et à mesure, c'est exactement la même chose. Il suffit ensuite de supprimer les fautes déjà trouvées de notre post, et le tour est joué (c'est ce que je vais faire cette nuit je crois).
0