Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Komakai

Pouvez-vous m'aider sur un résumé ?

par Komakai  il y a 6 mois

Bonjour à tous !

Je ne sais pas si c'est le bon endroit, mais qui ne tente rien n'a rien ! Voulant tenter l'aventure de l'Édition, je m'attèle à revoir la copie entière de mon roman "Zéro Absolu - Pyromane". Même si j'aime mon résumé actuel, je doute qu'il convienne - surtout pour approcher des ME.

Pour vous en faire une idée, je le mets ici :

" La Protectrice : c’est son identité pour eux. Elle n'est plus une femme comme les autres. Du jour au lendemain, elle représente une ville entière. Ce ne sont pas que des maisons et des rues qui dépendent de sa victoire, ce sont des centaines de milliers de vies. Son rôle est précis, et va lui coûter la sienne – qu'elle gagne ou perde. Car, le jeu de la Faucheuse et du Sablier, déclenché par la secte des Crucifiés, est ainsi fait. Il n'est pas là pour être amusant, fantastique ou grandiose. Oubliez vos fantasmes héroïques. Il a été créé pour ceux qui aiment les tragédies, la violence et... la mort. Et elle, elle se doit de se battre – de plein gré ou non. Même si ceux qu'elle protège ne prendront jamais la peine de se souvenir qu'elle, elle s'appelle Béatrice."

J'ai donc revu la copie, me basant sur le résumé que j'ai fait pour le tome suivant - et qui m'est venu bien plus naturellement et se rapproche de ce qu'on peut voir sur le marché. Le synospis du tome 1 m'a servi aussi - même si je travaille encore dessus.

Je vous le laisse ici :

"Pour mettre fin à Apocalypse, une guerre mondiale, la secte des Crucifiés active le Jeu de la Faucheuse et du Sablier. Le Jeu, magique, rétablit la paix et la prospérité de la Terre. En contrepartie d’un tel acte de bonté, il oblige deux camps à s’affronter dans une lutte mortelle : les Protecteurs, choisis parmi les humains, et les Élus, issus de mythes et légendes passés. À Perpignan, Béatrice endosse contre son gré le rôle de Protectrice et se voit attribué comme adversaire Ahmès, un demi-dieu égyptien. Béatrice réussira-t-elle à vaincre la divinité ? Parviendra-t-elle à surmonter les épreuves, les horreurs des expérimentations de l’Élu et la perte de ses proches ? Arrivera-t-elle à avancer vers sa propre mort pour sauver des inconnus ? Ou, entraînera-t-elle dans sa chute des centaines de milliers de vies ?"

Qu'en pensez-vous ? Lequel des deux est le plus adapté/correspond plus à ce que vous voudrez voir une quatrième de couverture ? Avez-vous des conseils ?

Merci par avance à ceux qui voudront bien me conseiller et partager leur avis dessus !

Image de profil de Komakai
Komakai
Ghost Hildly, PM, Maxence Sardane, L'Olivier Inversé : j'ai essayé une nouvelle version du premier résumé - vu qu'il correspond plus à quatrième de couverture des ME que j'aime et vise. J'ai remanié aussi pour supprimer au maximum le verbe être.

"Protectrice. Ce simple mot l’enferme dans un rôle indésiré et signe sa participation au Jeu de la Faucheuse et du Sablier, où elle doit vaincre un demi-dieu. De sa victoire dépend une ville entière avec ses centaines de milliers d’habitants. Son rôle, précis, lui coûtera sa vie – qu’elle gagne ou perde. Le Jeu, vivant, n’a rien d’amusant, fantastique ou grandiose : il puise sa beauté dans la tragédie, la violence et… la mort. La Protectrice doit se battre, même si ceux qu’elle protège ne prendront jamais la peine de se souvenir qu’elle, elle s’appelle Béatrice."

Si vous pouvez de nouveau me donner vos avis ?
Image de profil de PM
PM
« où elle doit vaincre un demi-dieu » → je trouve que ça sonne mieux avec un "durant lequel" à la place du "où". Je me demande aussi si ce bout de phrase est vraiment important ; si c'est un simple duel, il n'y a probablement pas besoin d'en faire tout un roman. Du coup, je trouve que soit tu dois développer un chouïa plus en détail le jeu, soit tu retires ce bout de phrase et on verra en lisant.

« Son rôle, précis, lui coûtera sa vie – qu’elle gagne ou perde » → je trouve qu'il faudrait remanier cette phrase : « Qu'elle gagne ou perde, son rôle lui coutera la vie ».

« Le Jeu, vivant, n’a rien d’amusant, fantastique ou grandiose : il puise sa beauté dans la tragédie, la violence et… la mort. » → est-il nécessaire de préciser que le jeu est vivant ? Personnellement je trouve ça contre-productif. Ensuite, je n'aime pas le "il puise sa beauté". Là où le premier résumé désamorçait tout de suite la beauté d'un combat de gladiateurs fantasmé, en disant qu'il « n'est pas là pour être amusant, fantastique ou grandiose » ; c'est donc un jeu quel seuls des psychopathes peuvent regarder avec plaisir. Là, tu dis que la mort et la tragédie le rendent beau, je trouve ça dommage. Après, ça dépend de ce que tu racontes dans le livre. Si les combats sont magnifiés comme dans 300, tu peux parler de beauté. S'ils sont plus "vulgaires" et que la violence est dépeinte comme une absurdité brutale (là je n'ai pas d'exemple) alors renonce à toute notion de beauté.
Et pour finir, je n'aime pas beaucoup le "et... la mort." ; on sait déjà qu'elle va y laisser sa vie, quoi qu'il arrive donc ce n'est pas une surprise.

« La Protectrice doit se battre, même si ceux qu’elle protège ne prendront jamais la peine de se souvenir qu’elle, elle s’appelle Béatrice. » → on retrouve ce que j'aimais bien dans le premier résumé. Cette phrase pourrait être légèrement remaniée pour être encore plus percutante mais honnêtement je ne vois pas trop comment ^^'
Image de profil de Maxence Sardane
Maxence Sardane
Cette nouvelle version réunissant les deux est mieux, mais pour les modifs, je suis assez d'accord avec PM34. Je pense aussi que c'est bien d'amener un peu de factuel en situant le jeu. Il ne faut pas oublier que le résumé doit donner envie de lire le livre (et que les gens - on le voit suffisamment sur Scribay ! - sont frileux). Personnellement, j'achète plus facilement un livre qui se positionne clairement qu'un bouquin affichant un résumé poétique mais peu clair : c'est pourquoi je t'ai conseillé le second résumé.
Image de profil de PM
PM
C'est vrai qu'il manque des informations concernant le genre du livre, savoir si c'est du fantastique, de la SF, etc.
Image de profil de Komakai
Komakai
Merci à vous deux ! Je vais encore remanier en prenant en compte vos avis.
Maxence Sardane : après visite des bouquins publiés par les ME qui m'intéressent, ils en ont beaucoup plus du style de mon premier résumé, que du second tout en étant factuel tout de même. Je dois m'amuser à remixer :D
Image de profil de Komakai
Komakai
Pour le côté fantastique un "jeu vivant" ne donne-t-il déjà pas cette info ? Après, en factualisant j'arriverais sans doute à mieux le faire ressortir...
Image de profil de PM
PM
Le "jeu vivant" ne le fait pas assez je trouve. Ou plutôt, ça ne donne pas assez d'infos à mon goût. Peut-être faudrait-il préciser un peu plus ?
Image de profil de Komakai
Komakai
Je vous laisse une nouvelle version, mixant plus les 2 résumés de mon post :

"Pour mettre fin à une guerre mondiale, la secte des Crucifiés active le Jeu de la Faucheuse et du Sablier. Ce jeu, surnaturel, rétablit la paix et la prospérité sur Terre. En contrepartie, il oblige deux camps à s’affronter : les Protecteurs, choisis parmi les humains, et les Élus, issus de mythes et légendes passés. Du jour au lendemain, une femme est élevée au rang de Protectrice. Ce simple mot l’enferme dans un rôle qui lui coûtera sa vie – qu’elle gagne ou perde. Car, le Jeu n’existe pas pour être amusant, fantastique ou grandiose. Il a été créé pour ceux qui aiment les tragédies, la violence et le sang. Elle doit désormais marcher vers son destin, même si personne ne souviendra qu’elle, elle s’appelle Béatrice."
Image de profil de PM
PM
Peut-être pourrais-tu trouver un autre verbe que "activer" ? ^^'
Je pense que tu pourrais changer la dernière phrase, en faire quelque chose comme « Elle doit désormais marcher vers son destin et celui des milliers de vies qui reposent sur ses épaules, même si personne ne souviendra qu’elle, elle s’appelle Béatrice. » pour accentuer l'absurdité de se battre pour des gens qui t'oublieront ^^
Et sinon, ça me semble pas mal :)
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
J'arrive après la bataille !
J'aime bien la new-new-new version.
Toutefois :
1) on perd l'enjeu des vies à sauver, le rôle de la Protectrice et point fort de l'histoire, sinon on ne sait pas pourquoi Béatrice se bat.
2) Je trouve que "Car, le Jeu n’existe pas pour être amusant, fantastique ou grandiose." et "Il a été créé pour ceux qui aiment les tragédies, la violence et le sang." se répondent mais se répètent un peu. Ça donne un rythme (trois par trois) qui est fun à lire mais je ne sais pas si c'est pertinent.

Enlever/Remettre/Re-Enlever/Re-Remettre... c'est tellement chouette d'écrire des résumés avec des consignes contradictoires XD Courage Komakai ! Je trouve qu'on va dans une bonne direction, j'espère que tu as cette impression aussi (parce que oui, c'est toi qui souffre dans cette histoire, mouahahah *balaie l'air avec son drap de méchante, se cache et attend la suite des évènements* ^^)
Image de profil de Komakai
Komakai
Merci :) Je vais remettre déclencher (changer pour m'aider sur le synopsis et éviter des répet).
Image de profil de Komakai
Komakai
Merci Ghost Hildly pour le fou rire. Je pense qu'avec la proposition de PM je ramène justement l'enjeu sur les centaines de milliers d'habitants dont il faut sauver les miches. Pour ton 2, je vais cogiter dessus.

J'ai l'impression de souffrir avec ce résumé et le synopsis. Mais, je suis celle qui a demandée (pauvre sadique devenue maso dans son malheur).
Image de profil de Komakai
Komakai
J'approuve, sinon je vous présente la version 6 :

"Pour mettre fin à une guerre mondiale, la secte des Crucifiés enclenche le Jeu de la Faucheuse et du Sablier. Ce jeu, surnaturel, rétablit la paix et la prospérité sur Terre. En contrepartie, il oblige deux camps à s’affronter : les Protecteurs, choisis parmi les humains, et les Élus, issus de mythes et légendes passés. Du jour au lendemain, une femme est élevée au rang de Protectrice. Ce simple mot l’enferme dans un rôle qui lui coûtera sa vie – qu’elle gagne ou perde. Car, le Jeu existe pour ceux aimant (ou les amateurs de ?) les tragédies, la violence et le sang. Elle doit désormais marcher vers son destin et celui des centaines de milliers de vie qui pèsent sur ses épaules, même si personne ne souviendra qu’elle, elle s’appelle Béatrice."
Image de profil de Les VI contes de Mentque
Les VI contes de Mentque
Ce résumé Mixte entre tes deux anciennes propositions, avec toutes les remarques prises en compte, va dans le bon sens je trouve :)
Je reste prêt à lire y’a prochaine version :D
Image de profil de Komakai
Komakai
Merci Mentque :D
Image de profil de PM
PM
"ce jeu, surnaturel, blabla" → je pense que la première virgule n'est pas utile.

Ensuite, le jeu a-t-il été créé uniquement comme un combat de gladiateur en plus hardcore ? Parce que c'est l'impression que « Car, le Jeu existe pour ceux aimant (ou les amateurs de ?) les tragédies, la violence et le sang. » me donne. D'ailleurs je préfère "les amateurs" ^^
Image de profil de Komakai
Komakai
Le Jeu est assez complexe. Il a beaucoup de règles, etc. Pour t'en donner une idée, version condensée, voici l'ancien début de mon synopsis (en cours de peaufinage ici : https://www.scribay.com/text/439782762/zero-absolu---tome-1--terminee-/chapter/452765) :

"Une ville par pays participe à une bataille. Si l’Élu gagne, elle est détruite jusqu’à l’éradication du pays. Si le Protecteur vainc, la cité et sa nation se retrouve sauve. Cependant, pour valider ce résultat : le Protecteur doit mourir dans tous les cas, au contraire de l’Élu. D’autres lois jouent en la défaveur de l’un et l’autre. En particulier, celle de Khrónos – englobant la durée totale du Jeu – et de Metrum – qui joue individuellement sur le temps des batailles. Deux entités juges gouvernent cet ensemble : la Faucheuse et le Sablier."

C'est dans l'esprit d'arrêter une invasion (les Elus), qui se fait ville par ville (les batailles) dans tous les pays (un conflit) du monde (le plateau du jeu). Il y a plusieurs règles, donc que seuls les Protecteurs peuvent tuer les Élus. Il y a aussi des systèmes de temps (un mondial qui touche tout le monde et un autre individuel par partie).
Image de profil de Maxence Sardane
Maxence Sardane
Je ne suis pas fan du "car" en début de phrase. Et je trouve le "une guerre mondiale" trop vague. Un numéro ?
Image de profil de PM
PM
Ce que je veux dire, surtout, c'est que si le jeu n'a pas été créé pour le spectacle, ta phrase « Car, le Jeu existe pour ceux aimant (ou les amateurs de ?) les tragédies, la violence et le sang » me gêne ^^
Du coup, de ce que j'ai compris, elle n'a effectivement pas lieu d'être ^^'
Image de profil de Komakai
Komakai
Maxence Sardane mon histoire se base dans un monde seulement similaire au nôtre, elle n'a pas de numéro. Par contre, je pourrais rajouter son nom "Apocalypse" ?

PM : il a été créé pour un spectacle, non pas amusant etc comme statué dans les autres résumés. Je vais sans doute revoir la copie :)
Image de profil de Komakai
Komakai
V7 du coup, pour vos yeux ébahis - oui, je m'enjaille dans mon malheur - :

"Pour mettre fin à l’Apocalypse, une guerre mondiale, la secte des Crucifiés enclenche le Jeu de la Faucheuse et du Sablier. Ce jeu, surnaturel, rétablit la paix et la prospérité sur Terre. En contrepartie, il oblige deux camps à s’affronter : les Protecteurs, choisis parmi les humains, et les Élus, issus de mythes et légendes passés. Du jour au lendemain, une femme est élevée au rang de Protectrice. Ce simple mot l’enferme dans un rôle qui lui coûtera sa vie – qu’elle gagne ou perde. Car (ou en effet ?), le Jeu n’existe pas pour être amusant, grandiose et fantastique ; mais pour les amateurs de tragédie, de violence et de sang. Elle doit désormais marcher vers son destin et celui des centaines de milliers de vie qui pèsent sur ses épaules, même si personne ne souviendra qu’elle, elle s’appelle Béatrice."
Image de profil de PM
PM
Je suis pas fan du "l'Apocalypse, une guerre mondiale, ..." ^^'
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
En court :
Ni "Car" ni "En effet" pour moi.
J'attaquerai cash par "Ce Jeu n'existe pas pour...".
Pour le style et marquer le miroir amusant,grandisoe,fantastique // tragédie, violence, sang, je pousserai le bouchon et répèterai le verbe exister (mais il existe pour les ....), en faisant sauter le point-virgule.

On pousse, on saute, on paie cash : c'est la fête foraine sur Scribay !

P.-S. : problème de mon conseil : on a beaucoup de phrases commençant par "Ce" avec cette technique...
Image de profil de Komakai
Komakai
Qui veut un ticket pour le manège "Résumé version 8" ? Venez donc vous amuser en amoureux ou seul ! Il y a de la place pour tout le monde !

Erm :

"Pour mettre fin à une guerre mondiale, la secte des Crucifiés enclenche le Jeu de la Faucheuse et du Sablier. Le jeu, surnaturel, rétablit la paix et la prospérité sur Terre. En contrepartie, il oblige deux camps à s’affronter : les Protecteurs, choisis parmi les humains, et les Élus, issus de mythes et légendes passés. Du jour au lendemain, une femme est élevée au rang de Protectrice. Ce simple mot l’enferme dans un rôle qui lui coûtera sa vie – qu’elle gagne ou perde. Ce Jeu n’existe pas pour être amusant, grandiose et fantastique, il a été créé pour les amateurs de tragédie, de violence et de sang. Elle doit désormais marcher vers son destin et celui des centaines de milliers de vie qui pèsent sur ses épaules, même si personne ne souviendra qu’elle, elle s’appelle Béatrice."

Ghost Hildly : j'ai supprimé la première phrase avec "ce"
Image de profil de PM
PM
Il reste la virgule de "ce jeu, surnaturel" :P
Il y a une répétition de "jeu" que je trouve assez dommage.
"qui lui coûtera sa vie" → "qui lui coûtera LA vie"

Et c'est tout pour moi ^^'
Je crois que j'arrive à saturation, moi aussi x)
Image de profil de Les VI contes de Mentque
Les VI contes de Mentque
"même si personne ne souviendra qu’elle, elle s’appelle Béatrice." j'ai du mal à comprendre cette phrase :/
Sinon j'aime beaucoup le reste :)
Image de profil de Komakai
Komakai
Elle montre que "Béatrice" s'efface dans leurs esprits pour "la Protectrice", personne ne racontera son histoire par rapport à l'individu qu'elle est mais son rôle.
Image de profil de Maxence Sardane
Maxence Sardane
Oui, pareil. Je pense qu'il faut revoir le "surnaturel" et la dernière phrase.
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Je pense qu'il manque un "s" à des milliers de vie(s).
On peut essayer de trouver un synonyme à "jeu" pour éviter les répétitions (processus, enjeu, partie,...). C'est pas faux qu'il parait souvent.

Sinon j'apprécie la chute de la dernière phrase avec l'appui sur le "elle". Si on enchaînait avec : "même si personne ne souviendra qu’elle s’appelle Béatrice." on garde la compréhension (voir elle est peut-être plus claire pour beaucoup) mais on perd dans l'effet qu'a peut-être essayé de mettre Komakai en place (corrige-moi si je me trompe).
C'est le même effet d'instance dans : Moi, je ; Toi, tu ; Lui, il... sauf que pour "Elle" les deux pronoms sont les mêmes d'où la confusion. En fait, ça souligne vraiment "Elle s'appelle Béatrice" avec la séparation à la virgule. Ça la sépare des gens qu'elle sauvera, ça la sépare de son rôle, ça lui redonne sa place d'individu. Tous l'oublieront, mais pas nous en tant que lecteur. Ça indique qu'on ne va pas raconter l'histoire de la Protectrice, mais bien de Béatrice et c'est la donnée importante, le point final du résumé. C'est pour toutes ces raisons que j'aime cette fin de texte.
Enfin, c'est ce que j'en déduis de ce résumé et du synopsis parce que je n'ai pas lu le roman XD
Image de profil de Komakai
Komakai
C'est tout à fait ça Ghost Hildly ! Tu l'as même mille fois mieux expliqué que moi pour le coup :) Et c'est la raison pour laquelle je vais garder cette phrase. Je vais par contre varier jeu avec des synonymes et rajouter ce "s" parti en vacances.

Merci à tous pour vos retours ! Ne me reste que ces remaniements et pour moi, ce sera sans doute la version finale :)
Image de profil de Komakai
Komakai
Pour ceux qui ont encore la foi :


"Pour mettre fin à une guerre mondiale, la secte des Crucifiés enclenche le jeu de la Faucheuse et du Sablier. Ce divertissement (mettre entre guillemet et peut-être ajouter "surnaturel et malsain" ?) rétablit la paix et la prospérité sur Terre. En contrepartie, deux camps doivent s’affronter : les Protecteurs, choisis parmi les humains, et les Élus, issus de mythes et légendes passés. Du jour au lendemain, une femme est élevée au rang de Protectrice. Ce simple mot l’enferme dans un rôle qui lui coûtera la vie – qu’elle gagne ou perde. Ce jeu n’existe pas pour être amusant, grandiose et fantastique, il a été créé pour les amateurs de tragédie, de violence et de sang. Elle doit désormais marcher vers son destin et celui des centaines de milliers de vies qui pèsent sur ses épaules, même si personne ne souviendra qu’elle, elle s’appelle Béatrice."
Image de profil de Ashee
Ashee
Ma petite contribution si ça peut t'aider :

- il manque des infos sur la secte des Crucifiés (quelle est son degré d’autorité ?)
- surnaturel et malsain me semble bien adapté
- j’ajouterai le mot « permet » dans : « Ce divertissement PERMET de rétablir la paix et la prospérité sur Terre. » (je trouve que ça sonne mieux)
- qui choisit les Elus ?
- comment est élevée au rang de Protectrice la femme ? Via un tirage au sort, coup de malchance, revanche, autre ? « Du jour au lendemain » me paraît un peu trop simpliste.
- j’ajouterai le mot « or » dans : « élevée au rang de Protectrice, OR ce simple mot »
- j’ajouterai le mot « ou » dans : « grandiose OU fantastique : il a été créé » (avec : au lieu de ,)
- que penses-tu de : « il a été créé pour les amateurs de tragédie, les passionnés de violence et ceux galvanisés par le sang. »
- il y trop de « elle » dans la dernière phrase, ça alourdit le texte
Image de profil de Komakai
Komakai
Je réponds avec pas mal de retard, désolée. Je me permets aussi de répondre point par point, pour expliquer si je prends tel ou tel élément et pourquoi dans le cas contraire. Vu qu'on ne s'est jamais parlé comparé aux autres auteurs, je ne sais pas comment tu fonctionnes etc :) Le jet-lag peut aussi foirer ma vision de la chose (je veux dormir, mais je n'y arrive pas, trop de choses me travaillent !)


- il manque des infos sur la secte des Crucifiés (quelle est son degré d’autorité ?)
-> Il s'agit d'un résumé. L'info donné est suffisante dans ce cadre (une secte, appelée Crucifiés, fait ça). Si je commence à développer ceci, d'autres vont me demander "pourquoi ça c'est comme ça alors ?" :)

- surnaturel et malsain me semble bien adapté
-> Merci ! J'avais un gros doute.

- j’ajouterai le mot « permet » dans : « Ce divertissement PERMET de rétablir la paix et la prospérité sur Terre. » (je trouve que ça sonne mieux)
-> Il ne permet pas mais rétablit (il n'aide pas l'action mais l'exécute). Je suis aussi une fervente d'utiliser directement le verbe qui porte l'action au lieu d'un verbe intermédiaire qui traîne l'action, mais merci pour ce conseil :)

- qui choisit les Elus ?
->Je ne détailles pas ici, résumé oblige. Si j'apporte ce détail, il faudra aussi que j'explique pour les Elus, en plus de développer sur le pourquoi du comment.

- comment est élevée au rang de Protectrice la femme ? Via un tirage au sort, coup de malchance, revanche, autre ? « Du jour au lendemain » me paraît un peu trop simpliste.
-> Encore une fois, résumé oblige :) Si je développe ceci, je dois développer alors d'autres éléments. Il faut un juste milieu que "du jour au lendemain" bien que simpliste porte.

- j’ajouterai le mot « or » dans : « élevée au rang de Protectrice, OR ce simple mot »
-> Très bonne idée, merci :D

- j’ajouterai le mot « ou » dans : « grandiose OU fantastique : il a été créé » (avec : au lieu de ,)
->Ici, cela casserait la structure qui créé un effet miroir avec la seconde partie de la phrase :)

- que penses-tu de : « il a été créé pour les amateurs de tragédie, les passionnés de violence et ceux galvanisés par le sang. »
-> Sympa, mais de nouveau ça casse l'effet de style et clairement ça ne vient pas naturellement de moi :) Surtout que j'identifie un même groupe pour les 3 termes au lieu de 3 groupe par terme.

- il y trop de « elle » dans la dernière phrase, ça alourdit le texte
-> Conséquence d'un manque d'équivalent de il/lui, tu/toi comme dit par Ghost Hildly :)
Image de profil de Ashee
Ashee
Merci pour ton retour détaillé ! :-)
C'est très compréhensible ce que tu dis, faire un résumé ce n'est pas si facile que ça...
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Bonjour

Comme PM34, je préfère le premier résumé. Il y a une sorte de fatalité qu'on espère tout de même qu'elle n'arrivera pas. Le texte accentue la tragédie qui entoure l'héroïne. C'est un peu comme une invitation à lire un Shakespeare et qu'on croise les doigts pour que personne ne meurt dans le dernier acte... alors qu'on sait que c'est impossible !
Toutefois, je ne suis pas fan du "Oubliez vos fantasmes héroïques" mais c'est parce que je n'apprécie pas toujours qu'on s'adresse à moi dans un texte. Si on touche juste, c'est un super effet, mais si on est à côté de la plaque, on a l'impression de ne pas être le public visé. Perso, je n'avais pas de fantasmes héroïques en lisant le résumé donc...

Le 2ème résumé est bien mais il finit par... quatre questions ! Autant de questions qui peuvent être résumées par la première : "Béatrice réussira-t-elle à vaincre la divinité ?"
L'accumulation de questions sonne pour moi comme une accumulation d'enjeux et je ne suis pas sensible à ça sur une quatrième de couverture. Ça me donne l'impression qu'on a voulu m'en mettre plein la vue. Par contre, découvrir les enjeux sous-jacents durant ma lecture, ça j'aime bien. Mais tout ça est vraiment une question de goûts, de couleurs, et de formes de nuages...

Pour t'inspirer, tu peux aussi lire les résumés d'ouvrages de tes maisons d'édition préférées, si elles font des résumés.
Image de profil de Komakai
Komakai
Merci pour ton retour et tes conseils.
Je vais peut-être tenter un mixte, à voir. Dans la matinée, je lirais les résumés des ME qui me plaisent.
Image de profil de PM
PM
Personnellement, j'ai une préférence pour le premier. Il y aurait deux ou trois changements à apporter, mais je trouve le style plus atypique, plus fataliste aussi.
Je trouve que le deuxième est plus factuel. Il donne plus d'informations, mais perd aussi en émotion, là où le premier dit clairement qu'elle ne peut pas survivre et que finalement, personne ne se souviendra d'elle. Avec ça, j'ai déjà de l'empathie pour Béatrice ^^'

Un soucis avec le fait d'être plus factuel, dans le deuxième, c'est que ça pose des questions dont la réponse se trouve certes dans le livre, mais du coup je trouve dommage de ne pas avoir le moindre élément dans le résumé. Par exemple : "la secte des Crucifiés active le Jeu de la Faucheuse et du Sablier. Le Jeu, magique, rétablit la paix et la prospérité de la Terre. En contrepartie d’un tel acte de bonté, il oblige deux camps à s’affronter dans une lutte mortelle" donc comment ce jeu peut-il arrêter une apocalypse ? Je ne suis pas satisfait par un "faut lire le livre" et j'aimerais qu'un bout de phrase apporte un indice sur la question ^^

Une autre idée, peut-être, si tu veux rester sur quelque chose de factuel, c'est d'exposer les règles du jeu, une petite phrase pour dire pourquoi ce jeu est lancé, éventuellement une autre pour dire que Béatrice va jouer, et c'est tout.
Image de profil de Komakai
Komakai
Merci pour ton retour. C'est bien de voir qu'il y a deux tendances côté commentaire. Cela va me permettre de faire mon choix, d'améliorer l'ensemble :)
Image de profil de PM
PM
Je ne sais pas si tu connais, mais il y a un bouquin qui s'appelle "Endgame" et qui suit plusieurs personnages qui luttent dans un espèce de tournois mondial organisé par des extraterrestres. Peut-être pourrais-tu aller zieuter par là pour voir si tu peux t'inspirer un peu du résumé ? Et de tous ceux des bouquins du même genre ^^
Image de profil de L'Olivier Inversé
L'Olivier Inversé
J’opte pour la seconde également, mais je mettrais la première phrase au passé composé, ainsi que la deuxième. J’enlèverais magique car il faut trop « héroïc fantasy » au profit d’un autre mot, suscitant plus de mystère...
Image de profil de Komakai
Komakai
Merci pour ton retour :D
Image de profil de Maxence Sardane
Maxence Sardane
Le second est largement mieux ! On comprend beaucoup plus où est, et au niveau de la syntaxe, il est meilleur. Je le trouve également beaucoup plus accrocheur et intéressant.
Image de profil de Komakai
Komakai
Merci, j'allais justement t'envoyer un MP XD Tu m'as devancée !
Je prend note et ton retour va mettre très utile.
0