Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Raphaël :)

Relire ses textes : comment faire ?

par Raphaël :)  il y a 8 mois

Bonjour à tous !

Je viens vers vous car j'ai une petite question à propos des relectures de nos textes. J'écris un roman, et parès discussion avec ( la très sympathique ) @Opale Encaust@, je me suis interrogé. Faut-il relire nos textes juste après les avoir écrits, ou après avoir fini le premier jet intégral de notre roman ? Et dans tous les cas, avez-vous des conseils ou autre pour avoir au final ce que l'on attend ?

Merci beaucoup !

Au plaisir de vous lire ! ;-D

Image de profil de Alexis Garehn
Alexis Garehn
Selon moi il y a deux étapes : il faut relire régulièrement ce que l'on écrit pour corriger la partie stylistique pure : améliorer son écriture, supprimer les lourdeurs, etc.
Ensuite, il faut régulièrement relire plusieurs chapitres d'un coup pour s'apercevoir des problèmes de rythme. Là, pas besoin d'avoir tout terminé pour cela !
Image de profil de Markus Charret
Markus Charret
Je m'apprêtais à répondre mais bon, voilà, plus besoin ^^'
Image de profil de Armel Alexandre
Armel Alexandre
Pour ma part, une fois une version à peu près stable, je la transforme en epub et la télécharge sur ma liseuse. Cela me donne l'impression de "publier". Quand le soir en m'endormant je relis les pages téléchargées, alors je me rends mieux compte des imperfections et erreurs du texte. Sur une liseuse, on peut tout annoter. Ajouter des mots, corriger des fautes etc... le lendemain, je reprends le chapitre ainsi relu et corrigé et y apporte les modifications qui me semblent nécessaire.
Cela a un autre avantage. j'ai beaucoup de livres sur cette liseuse, terminés ou en cours, et me confronter à l'écriture de tel ou te auteur m'aide beaucoup.
J'utilise aussi le module correction de scribay. Je recherche principalement les répétitions et l'utilisation abusive d'adverbes. Le correcteur orthographique ne semble pas très efficaces, il repère principalement les fautes de frappe.
je ne publie une première version en final qu'une fois cela fait.
Une écriture met très longtemps à évoluer et s'améliorer. La relecture par son entourage proche est indispensable. Il est extrêmement compliqué de trouver des relecteurs capables de faire abstraction de leur propre style sur le site Scribay. il faut des lecteurs, des vrais, ceux qui aiment consommer du livre. Dépouillés de leur vision "écrivain" en quelque sorte.
Voilà, jespères que cela en aidera certains
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Salut ! ^o^

Alors déjà, c'est en effet une très bonne question et, pour le coup, il n'y a pas de recette miracle, c'est un peu comment chacun le sens. Après, la correction est une phase qu'on fait généralement en plusieurs étapes.
Souvent, après avoir fini notre session d'écriture, on va se relire, pour éliminer les plus grosses fautes d'orthographe et de style. On a encore l'esprit dans le texte, donc les détails les plus importants nous sautent assez facilement aux yeux. C'est le même principe que lors d'un contrôle, quand les professeurs nous rabâchent de relire notre copie afin de ne pas perdre des points bêtement xD
Après, il nous arrive, quelques jours plus tard, de revenir sur notre texte parce qu'on veut se remémorer une scène pour écrire la suite ou autre et là, bim, on voit des fautes qui nous avaient échappées.
Et puis, une fois l'histoire terminée de A à Z, il faut la laisser reposer au moins deux semaines voire un mois ou plus, afin d'avoir suffisamment de recul pour corriger toutes les autres fautes qui auraient pu nous échapper.
Donc, pour répondre plus clairement à ta question, je pense qu'on peut (et même qu'il est préférable ^^) relire ses textes juste après les avoir écrits mais aussi une fois le premier jet intégral terminé. L'importance de la relecture une fois toute l'histoire écrite c'est qu'on voit facilement les "faux-raccords", par exemple, chapitre 3, un personnage a un chapeau bleu, chapitre 5, il se retrouve avec un chapeau vert... ou encore, chapitre 18, le voyage des personnages commencent un samedi, chapitre 19, il se termine le jeudi d'après après quatre jours de voyage... pas besoin d'être bon en maths pour savoir qu'il y a un petit problème XD
Pour avoir une relecture de qualité, je pense déjà qu'il ne faut pas hésiter à relire, relire et relire encore son texte, et ce, à différents moments de sa création. Plus on le relit, moins il y a de chance que des fautes nous échappent. Après, comme deux regards valent mieux qu'un, ne pas hésiter à faire lire à un proche ou même à plusieurs, ou bien proposer ici, sur Scribay, avec la bourse aux lectures. Nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes fautes ou tournures de phrase, donc plus il y a de regards, mieux on peut se corriger. Ensuite, si on sait que certaines erreurs sont récurrentes dans notre écriture, ne pas hésiter à trouver des astuces pour ne pas les faire. Un exemple tout bête : j'ai toujours eu un énorme problème avec le conditionnel et les terminaisons en ai-s ou ai lorsque c'est à la première personne du singulier. Au futur, j'hésite, dans une phrase au passé simple ou à l'imparfait, idem. Cela m'énervait, d'autant que je commence à écrire de plus en plus à cette personne, aussi ai-je trouvé une astuce toute simple : lorsque j'ai un doute, je remplace le "je" par "il" ou par "elle" et je regarde comment je conjuguerai le verbe à cette personne... si j'avais la phrase "Je regardai par la fenêtre" et que j'hésite sur la fin du verbe, hop, je passe à il ou elle et, en fonction du contexte, ça peut donner : "Elle regarda par la fenêtre (passé simple)" ou "Il regardait par la fenêtre (imparfait)" ; dans le premier cas je laisse donc ai, dans le second, je dois rajouter un s. Pour le conditionnel, pareil : "J'aurai préféré ne pas y aller" donne "il aurait préféré ne pas y aller", donc je dois rajouter un s :)
Et il y a plein de petites astuces comme ça qui permettent de nous corriger ! ^o^
Voilà, en espérant t'avoir aidé ! ;)
Image de profil de Muscari
Muscari
Bonjour !
Personnellement je me relis souvent par petits bouts. Je finis un passage, je le relis. Je finis un chapitre, je relis.
Mais il est vrai que ça peut être un eu embêtant parce que j'ai fini par me rendre compte que du coup je ne lisais mon histoire que par fragments, et j'ai du mal à me faire ensuite une idée globale de mon histoire.
Et un conseil : lorsque tu as écrit ton premier jet, évite de le publier tout de suite après. Reviens le relire quelques temps après, lorsque tu n'y pense plus, et vois ce que toi même tu en penses. Souvent, quand on est dans le "feu de l'action" on voit tous les détails de ce qu'on a écrit mais pas l'impression générale qui va en découler.
Image de profil de EloBcn
EloBcn
Salut !
Je suis d'avis qu'il faut avoir un premier jet intégral fini avant de passer en phase de relecture. Après, ça ne m'empêche pas de revoir un petit bout de paragraphe si besoin. Si je me mets à relire avant que ce soit fini, j'ai peur que ça me crée un blocage ou que je perde ma motivation et mon enthousiasme quant au fond de mon histoire.

Il est nécessaire de faire reposer ton premier jet. Oublie-le dans un tiroir pendant quelques semaines ou quelques mois. Tu auras ainsi le recul nécessaire pour aborder la phase de correction et relecture. L'histoire que je poste en ce moment sur Scribay date de 2017, pour te dire ;)
Image de profil de riGoLaune
riGoLaune
Me concernant, j'écris en dehors de scribay. Je relis chaque chapitre pour les fautes et autres grosses répétitions ou phrases qui ne veulent rien dire. Puis j'enchaîne avec les suivants. Une fois l'histoire terminée, je la relis à nouveau entièrement cette fois-ci, je corrige ou change ce qui demande à l'être à chaud. Puis je laisse décanter un moment (semaines ou mois). Une fois que je souhaite revenir sur l'oeuvre pour un travail en profondeur, je publie un à un les chapitres sur scribay, je les remanie, et m'inspire et m'aide des conseils et annotations des autres.
Image de profil de Raphaël :)
Raphaël :)
D'accord je vois ! Merci beaucoup ^^
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Faut avoir fini le premier jet intégral avant. Tout ceux qui disent le contraire te mentent. Parce que si ton bouquin est pas fini macroscopiquement, rien ne sert de le corriger microscopiquement. En écrivant tout, tu vas sûrement devoir apporter des modifs un peu partout au fur et à mesure. J'insiste si tu réécrit juste après avoir écrit, ça ne va pas servir à grand chose, il faut que tu es la vision d'ensemble du roman dans la tête pour réécrire.
Bon, il n'y a pas grand monde qui fait ça sur Scribay, mais c'est ce qu'il faut faire.
Bisous
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Ou bien ceux qui le font ne postent pas sur Scribay parce qu'ils n'ont pas fini justement...


J'ai l'impression que les gens qui postent au fur et à mesure ont plus besoin de se rassurer par peur de "travailler pour rien" que par méthode de correction au fur et à mesure. C'est une autre vision de l'écriture.


Après, dans la correction "au fur et à mesure" je pense à Christelle Lebailly - dont quelques uns postent ses vidéos conseils - qui s'est exprimée sur le fait qu'elle avait besoin de revoir ses chapitres au fur et à mesure. Elle le rappelle dans sa vidéo où elle reprend la méthode d'écriture de Stephen King (le lien pour arriver directement au passage auquel je fais référence : https://youtu.be/5uaBxIphZsU?t=1042 ) via le fait qu'il souhaite un "premier jet propre". Un premier jet propre si on fait pleins de fautes, c'est légèrement paradoxal, mais je ne sais pas comment Mr ou Mme Lambda écrit.

Après, il y a relire pour corriger les fautes, et relire pour vérifier la cohérence des personnages ou son histoire. Ce n'est pas le même travail et le même temps de travail. Dans le sujet de Raphaël Gassan-Barthes, je ne sais pas de quel relecture il est question.

Alors est-ce que les gens qui disent le contraire mentent ? Personnellement si je dis que les deux sont possibles, c'est parce que je ne fais pas de mon cas une généralité. Je ne corrige jamais au fur et à mesure, et j'attends le 2ème ou 3ème jet avant de l'envoyer en bêta-lecture. Ça montre où je place ma barque.
Est-ce que je conseillerai ma méthode à tout le monde ? meh. Je suis capable de travailler sur un texte pendant des mois sans être motivé par les autres. Certains ont fondamentalement besoin de pompom girls. Ce n'est pas un mal en soit, c'est juste être différent, et quelqu'un de différent ne va pas forcément travailler son écriture comme tous les autres.

Dans tous les cas, il faut apprendre à se connaitre comme écrivain, connaitre ses limites, et savoir ce qui est efficace pour soi, et ce qui ne l'est pas.
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Chacun sa méthode, mais toutes les méthodes ne se valent pas ;)
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Ça c'est clair. La plus belle preuve : je n'ai jamais été éditée XD
Image de profil de Raphaël :)
Raphaël :)
Wow merci pour votre longue réponse ! Dans mon cas, ça serait une relecture pour éviter les répétitions et fautes, et améliorer la cohérence et les tournures de phrase. En fait, moi, je n'écris pas pour Scribay, j'écris avant tout pour moi, puis je le publie pour avoir quelques retours. Beaucoup ( trop ?) écrivent intégralement pour Scribay, et je trouve ça dommage car de un, ce n'est plus pour eux qu'ils écrivent, et de deux, ça peut nous freiner dans leurs propres idées.
Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Que les gens écrivent ou non pour Scribay, ça ce n'est pas un problème. Je disais juste que la plupart publiait sans avoir fini au préalable leur oeuvre ;)
Image de profil de SaltyKimchi
SaltyKimchi
Mais du coup, ceux qui planifient leur roman pour en faciliter la rédaction, est-ce que ça compte comme une fin macroscopique ?

Si je prends mon exemple, je sais déjà comment je vais organiser le roman et où il doit aller. Sauf que, voilà, durant la rédaction, je m'emballe, je m'égare et mes personnages vivent tout seul. Du coup je suis parfois obligé de revenir en arrière et de poncer les angles pour garder un tout cohérent parmi les éléments que je n'avais pas prévu.
Autre détail : j'écris beaucoup sur papier, et lorsque je retape à l'ordi, il m'arrive d'affiner les phrases, de développer des idées que j'ai eu a posteriori (et où je n'avais plus de place sur la feuille, donc j'ai mis des flèches et des astérisques) et de réorganiser certaines choses. Ça peut compter également comme une forme de relecture même s'il ne s'agit pas d'une relecture globale du texte, que je n'effectue en effet qu'à la fin.
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Merci pour ton partage d'expérience, qui donne un exemple concret.
Pour moi, si tu fais un retour en arrière sur ton texte avant de l'avoir écrit concrètement (parce qu'un plan, c'est pas un roman/une nouvelle, une histoire à part entière) alors c'est tu le retravailles avant le premier jet fini.
Par contre, si tu retravailles ton texte une fois le premier jet, c'est bien que tu termines ce premier jet d'abord, et que tu corriges/relis/retravailles ton texte ensuite, donc dans un deuxième temps.
Image de profil de SaltyKimchi
SaltyKimchi
En fait mon exemple est un mauvais exemple car mon roman est construit comme une sorte de recueil, avec 7 parties qui fonctionnent comme des nouvelles. Donc je peux me permettre de relire 1 partie indépendamment des autres. Chaque partie possède son premier jet en quelque sorte. Toutefois, il y a également un fil rouge qui les lie, et je dois m'assurer qu'au cours de la rédaction des 7 parties, ce fil reste cohérent.
Image de profil de Muscari
Muscari
d'accord avec toi Raphael
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Il vaut mieux laisser reposer. Ce n'est qu'une fois l'intrigue avancée qu'on se rend compte des incohérences des informations a donner en plus... Maintenant si les remarques concernent le style ou l'orthographe ça tu peux corriger tout de suite ;)
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Tu peux voir ton ouvrage comme un arbre (ton histoire) dont tu t'occupes au fur et à mesure, ou comme un bloc de marbre (ton premier jet) que tu extrais d'abord de la carrière puis que tu tailles.
C'est à force de te tester que tu sauras ce qui te convient le plus.
Image de profil de Raphaël :)
Raphaël :)
Je vois ! Merci beaucoup !
Image de profil de Erwan Barbedor
Erwan Barbedor
Je ne pense pas qu'on puisse parler de "devoir" relire à tel ou tel moment.
Il faut se relire, c'est sûr, après cela dépend de comment tu travailles.

Certains auteurs écrivent d'une traite tout le roman sans un retour arrière, le laissent dans un tiroir pendant un mois avant de le relire, puis de recommencer l'écriture de A à Z...
Personnellement, je relis souvent le chapitre précédent avant d'écrire, afin de me plonger dans mon histoire et de garder un ton uniforme.

Le seul conseil "strict" que je pourrait te donner, c'est de ne pas relire trop tôt. Cela ne sert à rien de passer des heures à peaufiner un chapitre, puis de te rendre dans deux semaines qu'il faut le supprimer...

Regarde, dans ta manière de faire, si ça t'aide de te relire fréquemment, ou si au contraire cela te freine.
Image de profil de Raphaël :)
Raphaël :)
D'accord, je comprends ! J'ai en fait peur de ne pas avoir le courage de assez élaguer ou modifier. On verra bien !
Image de profil de JustineC
JustineC
Alors... Tu peux relire tes chapitres quand tu le souhaites, et personnellement, je n'aime pas trop corriger mes premiers chapitres quand je suis beaucoup plus loin dans l'histoire. Donc je ne tarde pas trop à les corriger. Après, chacun à ses propres préférences et techniques. On peut toujours te donner des pistes, mais tu auras ta propre méthode et tes propres préférences (en piochant dans les techniques des autres, ou en ayant tes propres expériences)
Je peux te conseiller d'essayer, de voir ce que ça donne, et ensuite ça ira nickel ^^
Image de profil de Raphaël :)
Raphaël :)
Je les corrige à l'aide des annotations tout de suite après, mais il y a toujours des choses que moi seul pourrai juger. Donc je vais faire ce que tu as dit, et tester, on verra bien !
0