Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de korinne

Covid-19 : tous les "journaux intimes" sur le confinement

par korinne  il y a 1 an

Plusieurs d'entre-vous proposent de partager sur Scribay leur expérience et témoignage sur ce qui se passe actuellement.

Je trouve ça très enrichissant de pouvoir lire toutes ces tranches de vies qui se répondent et permettent de mieux nous comprendre les uns les autres.

Je vous propose de mettre en liens ici vos textes style journal de bord afin que ceux que ça interesse puissent les trouver facilement.

Un grand merci à vous, car il faut du courage pour livrer ainsi son intimité.

Libérer sa parole n'est pas si simple :)

Image de profil de korinne
korinne
Puisque c'est de nouveau d'actualité, je remonte cette discussion :(
N'hésitez pas à laisser un lien sur vos textes :))
Image de profil de Symph'
Symph'
Slt !

J'aime bien cette discussion, elle m'a permis de lire quelques pépites :-)
J'ose y apporter ma petite pierre, un court écrit relatant l'une de mes soirées de confinement : https://www.scribay.com/text/69051107/ma-copine-et-sa-conception-de-la-cuisine/chapter/344715

Je crois que je commence à perdre la tête, je prends des tocs à l'écriture aaaah !!
Enfin bref, j'espère que ça vous donnera le sourire en cette période compliquée.

Force à vous !
Image de profil de Mina singh
Mina singh
Bonjour korinne,

Ce n'est pas mon journal mais un article que je viens de lire : journal de bord d'une jeune femme handicapée, qui résume bien les difficultés des personnes vulnérables dans cette situation de crise sanitaire.
Il y a des enseignements à tirer de ce témoignage sans doute pour l'après... :
https://www.espace-ethique.org/ressources/article/journal-de-bord-de-la-pandemie-par-une-personne-handicapee-jour-9
Image de profil de korinne
korinne
Merci Mina pour ce lien, c'est terrible... ;((
Image de profil de Mina singh
Mina singh
Oui et en même temps, il y a de la force dans son témoignage. ça nous permet aussi de relativiser notre propre situation, comprendre le quotidien de ces personnes qui ne sont pas très visibles dans la société.
Image de profil de korinne
korinne
La société ne sera acceptable que lorsqu'elle sera vivable pour les plus faibles et fragiles, se sont eux le repère :)

Tiens je rajoute aussi un lien sur un témoignage assez révoltant :
https://www.bastamag.net/symptomes-covid-perte-odorat-gout-fievre-toux-problemes-respiratoires-confinement?utm_source=actus_lilo
Image de profil de Mina singh
Mina singh
Oui il y a eu beaucoup d'optimisme car des médecins avaient bien alerté du risque, info largement relayée sur les réseaux sociaux qui auraient pu jouer un rôle dans la prise en compte de ce risque et de la situation que nous vivons aujourd'hui.
Image de profil de Virginie Wary
Virginie Wary
Très bonne idée ! Je l'avais commencé de mon côté personnellement, et puis je l'ai finalement publié à travers un défi qui le proposait. Voici le lien de mon journal de confinée :)
https://www.scribay.com/text/2039552163/journal-d-une-confinee
Image de profil de korinne
korinne
Merci et bienvenue Virginie Wary :))
Image de profil de Hubert Pozac
Hubert Pozac
Je ne trouve pas courageux de livrer son intimité, mais une sorte de narcissisme, d'ego et d'indécence.
Comme il est si simple de se servir d'un confinement superficiel pour en faire un état d'esprit livresque. Ce n'est que mon opinion, car chacun est en droit de recevoir des félicitations sur sa vie confinée.
Image de profil de korinne
korinne
Narcissique un journal intime ? Peut-être, un peu, sans doute. Et d'ordinaire, je suis d'accord avec toi, ce n'est pas très intéressant. D'ailleurs ces journaux INTIMES n'ont pas vocation à être lus, bien au contraire, on les cache, on les met sous clé, car celles et ceux qui en tiennent savent que ce qu'ils y écrivent ne représente qu'un instantané. On s'y vide de nos peines, nos frustrations et nos colères, souvent. Donc ce n'est pas joli-joli et notre propre égo peut en prendre un sacré coup lorsqu'on se relit parfois quelques années plus tard :))

Mais en ce moment, je trouve, moi, très intéressant de lire comment différentes personnes, dans des situations différentes, vivent cette expérience inédite. Cela peut nous ouvrir l'esprit et nous conduire vers plus de compréhension, d'indulgence, faire sauter des préjugés.

Donc cette liste est là pour celles et ceux qui ont envie de faire un pas vers d'autres. Si tu n'as pas envie de les lire personne ne t'y oblige, pourtant, vu ton commentaire, quelque chose me dit que ça te ferait du bien :)
Image de profil de Hubert Pozac
Hubert Pozac
Je trouve ton argument dans le premier sujet un peu trop surréaliste. Tu joues sur le cliché d'un journal intime d'un(e) ado, alors que là, l'adulte s'infantilise et de surcroît ne cache pas son journal. Par ailleurs, je n'ai jamais prétendu qu'un journal intime n'était pas intéressant, encore faut-il qu'il soit pourvu d’un intérêt littéraire.
On vit une situation quelque peu, on va dire, "attractive" et ça amuse les artistes ce confinement qui, en dehors, de produire des œuvres nées de leur imagination, nous relatent leur vie au fil des jours. Il se peut qu'il y ait des auteurs qui sont productifs, littéraires, et conscients philosophiquement ce que cette "pandémie" aurait sur l'avenir de l'être humain, comme Frédéric Leblog. Ce que tu dis en premier paragraphe se référence à de l'autobiographie sans aller à l'"autofiction", je ne suis pas vicieux, tout de même ;).
Dans le deuxième paragraphe, je ne te reproche rien, sauf l'intervention de la phrase "il faut du courage pour livrer ainsi son intimité". Cela dit, tu es libre de tes choix littéraires et de ton ressenti, mais ce n'est pas le mien. "Cela peut nous ouvrir l'esprit et nous conduire vers plus de compréhension, d'indulgence, faire sauter des préjugés." je ne vois aucun rapport à l'ouverture d'esprit ou la compréhension ou même faire sauter les préjugés. Quels préjugés ? Quelle compréhension ? Quelle ouverture d'esprit ? J'ai l'impression que tu fantasmes sur un sujet qui te dépasse korinne, d'un autre côté, il n'y a rien de mal, c'est dans la nature humaine ;).

J'avais compris la liste, mais pas cette "envie de faire un pas vers d'autres".
Oh, comme c'est immature cette phrase : "si tu n'as pas envie..." je n'ai nul besoin de lire, à part Frédéric Leblog, ou les malaises que traînent ma sœur, infirmière, pour que cela me fasse réfléchir sur cette crise sanitaire. Et j'aurais beaucoup de choses à dire, mais certainement pas sur ma petite existence.
Image de profil de korinne
korinne
Nous ne sommes pas d'accord, et j'ai envie de dire tant mieux :)

Je vois qu'au moins dans cette liste tu as trouvé un texte qui te parle, donc c'est déjà ça.

Surréaliste, immature, à côté de la plaque, ça je te l'accorde en ce qui me concerne... Par contre ta phrase "On vit une situation quelque peu, on va dire, "attractive" et ça amuse les artistes ce confinement qui, en dehors, de produire des œuvres nées de leur imagination, nous relatent leur vie au fil des jours. " a du mal à passer... même avec les guillemets. Les artistes, pas plus que les autres ne s'amusent en ce moment. Tu vois ça c'est un préjugé et si tu prenais la peine de lire peut-être découvrirais-tu que cette situation "attractive" paralyse l'imagination et occasionne bien plus de souffrances que d'enthousiasme.

Je vais quand-même illustrer d'un exemple "le pas vers l'autre" dont je parle et qui te semble fantasmé :
Lire le ressenti et le quotidien d'une mère de famille pour une jeune professeur des écoles, et inversement peut aider les deux, à mon sens, à mieux se comprendre et se respecter.
De la même manière, le témoignage d'un exilé pourrait atténuer voir anéantir la rancoeur d'un autochtone qui le verrait débarquer... et inversement.

Maintenant, je n'ai pas envie de polémiquer... Chacun écrit et lit ce qu'il veut, non ?

Je me demande surtout quel était le but de ton intervention ici ? Signaler que tu n'es pas d'accord, sur le fait qu'il est courageux de livrer son intimité. Ok, c'est noté, mais moi je maintiens le contraire :)
Image de profil de Frédéric Leblog
Frédéric Leblog
Bon...je trouve mon nom cité à deux reprises. Je n'ai donc d'autre choix que d'intervenir à mon tour dans cette conversation...
Mon cher Hubert, d'abord, je suis heureux de faire ta connaissance, encore doit-elle se faire très virtuellement.
J'avais lu ton premier commentaire, et déjà j'avais manqué intervenir.
Maintenant, je vais le faire.
Oui, les auteurs sont narcissiques. En fait, tous les gens le sont, sans exception et prétendre le contraire relève du manque d'assurance personnelle et/ou du mensonge volontairement polémique. Sinon, pourquoi écrire ? Le sujet d'un carnet personnel, d'un journal intime, d'un recueil de pensées privées... Faut-il rappeler Marc Aurèle ? Sais-tu que les "Pensées" d'Auguste, ce cher empereur, furent toutes écrites sur les murs de Rome sur son ordre ? Son règne entier y figure ! A quoi bon posséder de doctes conseils si c'est pour les conserver jalousement dans le silence ?
On n'écrit jamais pour soi, seulement pour les autres. Je crois que nous serons tous d'accord sur ce point, charge à vous de m'expliquer, le cas échéant, la présence de tous ces auteurs en herbe que nous sommes sur ce site.
Toutes les raisons d'écrire sont acceptables. Mieux : toutes sont honorables, à quelques très rares exceptions près (fascisme, prosélytisme, appel à toutes les déchéances, etc) et elles ne diffusent que l'intériorité de pensées qui ont besoin de s'exprimer. Ceci pour éviter le dépérissement, la corruption de sentiments qui, au moins faut-il l'espérer, ne se rencontrent qu'en de rares situations, telles celles que nous vivons actuellement.
Et c'est, bien entendu, une porte de sortie, le fameux exutoire dont a besoin tout esprit pour ne pas imploser.
Tout patient chez un psy se verra proposer de coucher sur papier ses pensées, sans filtre, sans retenue. C'est la première prophylaxie, "le roman familial" comme on l'appelle, qui mène, après de longues et douloureuses épreuves à la résilience.
Or, dans les circonstances que nous traversons, non : que nous subissons tels des prisonniers, le confinement pourrait vite devenir neurasthénie, angoisse, voire désespoir ou pire encore. Parce que nos natures font de nous des êtres principalement axés sur le dialogue, voilà des millions de gens qui se retrouvent isolés, claquemurés, séparés, rejetés. Ceci pourrait vite, et cela se vérifiera très vite, se transformer en trauma. Rien de physique, mais malheur à celui qui prétend qu'un esprit qui souffre n'endure aucune douleur. Après tout, Freud et tous ses condisciples nous l'ont démontré tant de fois, il serait... fou de ne pas y croire.
Il n'y a rien d'indécent, je pense que tu étais sur le point d'écrire "obscène" à se dévoiler. La pudeur est souvent juvénile. Il faut déjà une expérience pour comprendre que dire les choses ne revient pas à s'exposer, à s'exhiber. Et heureusement, sinon tout lecteur deviendrait à son tour un affreux voyeur, un pervers qui se pencherait sur les pensées des autres pour tenter de combler un insondable vide intérieur.
Vois-tu, Hubert, on dit souvent, dans la litanie des mots faciles, que choisir c'est d'abord renoncer.
Eh bien écrire, c'est choisir de dire les choses. Pour le faire, il faut renoncer à se cacher derrière son petit doigt. Et puis, quel risque y-a-t'il vraiment à dire les choses ? Pour visiter, pour explorer une idée, il convient bien d'y réfléchir avant de formuler un quelconque avis, non ? Alors, écrire devient penser à lettres hautes, à feuilles noircies, à écrans encombrés et aussi, exercice redoutable, à critiques plus ou moins sucrées...
Je finirais sur ça : un journal intime, c'est une somme de secrets. Le secret mène au mensonge, même par omission. Et aucun secret ne reste définitivement secret. Le monde est bien trop petit pour ça. Rien ne vaudra jamais la réalité. Celle-ci, on la masque sous des personnages imaginaires. Mais ceux-là pensent comme celui qui les créé, mieux encore : les personnages écrivent tout haut ce que leurs auteurs pensent tout bas... Alors, libérons la pensée, et n'oublions jamais que la Lumière vient de la Parole (hihihi...alors, celle-là, faudra que je la case ailleurs !)
Lire, c'est tolérer.
Image de profil de Raelka
Raelka
C'est une super idée que tu as eu de regrouper tous les liens ensemble! Merci d'y avoir penser!
https://www.scribay.com/text/237204590/journal-de-confinement
Image de profil de korinne
korinne
Nous avons eu un peu la même idée, cette discussion et ton défi se rejoignent, se complètent :))
Image de profil de Raelka
Raelka
En effet. :) Je suis contente que tu es eu cette idée de rassemblement. Les raisons de cela sont exactement les mêmes qui m'ont pousser à lancer le défis. Grâce à toi, ça termine de prendre forme!
Image de profil de Teresa Rey
Teresa Rey
Comme je te l'ai déjà dis, j'adore l'idée de tout regrouper sur une seule conversation ! =) mon journal de bord est issu du défi lancé par Raelka =)
https://www.scribay.com/text/788331525/l-aventuriere-remisee-au-placard
Image de profil de korinne
korinne
Super ! Bienvenue ici Teresa :)
Je me permets de préciser que tu es en Afrique, et qu'on est de tout coeur avec toi... et tes bestioles :))
Prends bien soin d'eux et de toi surtout !
Image de profil de Teresa Rey
Teresa Rey
merci ! =) je suis en train de rédiger celui d'aujourd'hui justement =')
Image de profil de W.R Lovegood
W.R Lovegood
Nous voilà réunis :) Voici l'un de mes textes sur le sujet : https://www.scribay.com/text/1740515974/le-monde-depuis-ma-fenetre/chapter/340574#comment_980012

Merci Korinne !
Image de profil de korinne
korinne
Merci à toi W.R Lovegood de partager tout ça avec courage :))
Image de profil de Frédéric Leblog
Image de profil de korinne
korinne
Génial !!! Bienvenu Monsieur Frédéric :))
Cela manqué de testostérone dans le coin, je suis ravie !
Image de profil de Alexis Ids
Alexis Ids
Bonne idée de centraliser tout ça :)
Voici le lien de ma Retraite OKLM : https://www.scribay.com/text/794308160/retraite-oklm
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
j'ai parcouru rapidement et ton texte me plait bien ;) dans ma liste ♥
Image de profil de korinne
korinne
YES ! Enfin un journal masculin :))
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
Ouiii j'ai déjà vu que tu l'avais lu ;)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Pour tous ceux qui écrivent leurs journaux de bord de confinement, il y a Librinova (que korinne connaît bien :P) qui organise un concours.
https://concours.librinova.com/concours/journal-de-bord-du-confinement
Image de profil de korinne
korinne
Super endroit pour donner l'info Gigi, merci :))

Oui, Librinova je connais, et je vous encourage vivement à participer après avoir proposé votre texte à la relecture sur Scribay, pour moi c'est sans aucun doute possible ce qui a fait la différence.
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
oh ! Super ca !!!! Je vais voir pour y participer !
Image de profil de korinne
korinne
OUI !!!!!
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
Merci Gigi Fro pour ce super tuyau ! Je participe !
Image de profil de Ilsa
Ilsa
En voilà une idée qu'elle est bonne! ;) Merci pour l'idée!
Un peu sérieux: https://www.scribay.com/text/997145442/bulle
Moins sérieux: https://www.scribay.com/text/454117474/tu-m-saoules-avec-ton-corona---

Courage à tous! <3
Image de profil de korinne
korinne
Ah mais je n'avais lu que le deuxième, je ne savais pas qu'il y avait aussi du sérieux : cool :))
Image de profil de Ilsa
Ilsa
C'était pour le défi ;)
Mais je me disais justement qu'au final... même mon fichier journal ne contient quasi rien de sérieux sur la pandémie. Alors que d'habitude j'écris tout ce qui me passe par la tête.
Image de profil de Sky2601
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
avec plaisir !! Ca serait cool que l'on regroupe un maximum de texte autour du sujet ici ♥
Image de profil de Simeth
Simeth
Et voici le mien !
https://www.scribay.com/text/641192073/chronique-covid-19
Bon courage pour cette période de confinement. ^^
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
C'est une super idée korinne !

J'ai commencé un journal de bord de mes yeux de maman (entre autre) mais surtout en tant que citoyenne lambda...
https://www.scribay.com/text/1771806200/un-mot-contagieux
0