Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Gruik

Passé composé, verbes pauvres ?

par Gruik  il y a 3 mois

Bonjour à tous,

Peut-on considérer que le passé composé fasse plus ou moins partie des verbes pauvres ( à cause des auxiliaires)?

Je fais une description d'actions passées. Mais j'avoue que le résultat me déplaît.

Entre les verbes pronominaux du genre : "Il s'était fait embaumer" et les autres "il avait raccommodé", par exemple, je trouve ça lourd.

Il y a-t-il une astuce pour les remplacer ? ( pas forcément tous bien sur )

Je ne vois pas vraiment comment m'en sortir.

Je ne suis même pas sûr d'avoir utilisé les bons termes pour cette question ;-(

Image de profil de Paige "Popli" Eligia
Paige "Popli" Eligia
Passé simple et imparfait !
Passé simple pour l'action, imparfait pour les descriptions ;)
Ce qui donne : Il se fit embaumé, il raccommoda.

Personnellement jai du mal avec ces verbes faibles, mais je crois avoir compris qu'il faut éviter le plus possible le verbe être et avoir, ainsi que faire. J'espère t'avoir aidé avec mon petit avis de débutante ^^
Image de profil de Ai acheté un couteau
Ai acheté un couteau
Là tu n'as pas de passé composé mais du plus que parfait (il s'était fait embaumer (-er) et il avait raccomodé)
Ensuite, si tu es dans un flashback c'est tout à fait correct, sinon faut plutôt être dans l'action elle-même : "on l'embauma", "il raccommoda" ...

Le plus que parfait est utiliser pour les retours au passé antérieur (flashback). Mais ce n'est pas du passé composé, pas du tout la même utilité.

Le passé simple pour l'action sera beaucoup plus dynamique.
Le passé composé a une temporalité beaucoup plus floue.
Image de profil de Gruik
Gruik
Et voila ! j'ai encore faux ! bouhou. Merci de ton aide je note et je tente de m'en rappeler.
Image de profil de Ai acheté un couteau
Ai acheté un couteau
Globalement, le passé composé est beaucoup plus divers, là où les trois autres temps ont tout de de même un rôle "fixe". Le passé composé peut remplacer le passé simple ou l'imparfait, mais donnera un tout autre ressenti (personnellement, je l'aime beaucoup pour cela).

Après, tu peux peut-être nous donner les phrases en entier, voire la phrase précédente et suivante, je pense que ça nous permettra mieux de cerner ton problème, puisque les ressentis des temps sont assez spécifiques au récit, je ne dirais pas qu'il existe de réponse universelle.
Image de profil de Xavier Escagasse
Xavier Escagasse
Comme vie9vie, soit je bidouille la structure des phrases, quand c'est possible, sois je recherche un mot plus précis, toujours quand c'est possible. Un exemple peut-être bête ou trop évident, mais c'est le premier qui me vient à l'esprit sur le coup : ayant bien mangé/il avait bien mangé > rassasié...
Après, le passé composé est tellemnt présent dans le français d'aujourd'hui qu'il est difficile de s'en passer vraiment, si on veut rester réaliste.
Pour reprendre ton exemple, "il s'était fait embaumé", je pencherais pour la bidouille : Embaumé, par goût personnel, il... Perso, j'aime bien commencé des phrases avec un participe, je ne saurais expliquer pourquoi
Image de profil de Gruik
Gruik
J'utilise aussi le coupe du participe, mais là je ne sais pas pourquoi je trouve qu'il a trop de répétition, avait, était, etc.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Alors j'ai carrément pas la réponse.
Mais ça m'intéresse également, alors je me pose dans les parages.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
J'en profite pour dire qu'il existe un très bon outil en ligne pour aider :

https://crisco2.unicaen.fr/des/synonymes/
Image de profil de Gruik
Gruik
Oui, je l'utilise tout le temps.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
moi aussi !
enfin souvent.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Perso je détourne la syntaxe ^^

Exemple :
"Il s'était fait embaumé et comme il avait raccommodé beaucoup de momies, il se trouvait bien là."

Je transformerais en :
"Dans ses bandelettes, il jubilait : fini la couture et les heures à raccommoder les momies coincées !"
Image de profil de Gruik
Gruik
Mais là, tu n'est plus dans l'action passée qui va introduire le retour au présent.

Mon texte commence comme ça :

Le branque dans son paletot de bois s’était fait dézingué à l’ancienne, la théière tranchée nette par une claymore. Le livreur de viande froide l’avait rafistolé à grands coups de piquante et de fil à rôti. Le résultat aurait foutu les chocottes à Freddy Krueger un soir d'halloween. blablabla

Histoire poser le décor, ensuite je reviens au présent.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Rien à redire à ton incipit ! :)

Il n'y a pas de mots faibles dans ce que tu as posté, et comme il y a beaucoup de mots forts, il en faut bien des moins forts entre, sinon ce serait imbéquetable !
Image de profil de Gruik
Gruik
Merci de ton retour, du coup je me fait un film pou rien ;-)
Image de profil de Oreleï
Oreleï
+ 1 avec V !
Il est très bien ton incipit :-)
Image de profil de Gruik
Gruik
Merci Oreleï je me prend la tête pour rien donc. Halala quand tu doute...
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Oui, tu te prends la tête pour pas grand chose.
Ceci dit, la question reste intéressante. Parce que c'est vrai que parfois les passé composé s'empilent les uns après les autres et que ça alourdit considérablement et qu'on sait pas vraiment comment s'en dépêtrer...
Image de profil de Gruik
Gruik
Tout à fait d'accord ;-)
0