Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Paige "Popli" Eligia

Construction d'un roman

par Paige "Popli" Eligia  il y a 5 mois

Bonjour à tous,

Avant de commencer à écrire, j'ai passé de longs mois de préparation sur mon roman (depuis mars) et je n'ai commencé à écrire le début qu'en novembre.

J'ai construit le contexte, les personnages, le monde magique, les motivations de chacun, l'histoire passée du monde, les langues etc... tout en m'appuyant sur la méthode du flocon.

J'ai ensuite fait un plan en m'appuyant sur les étapes du deuil (oui je sais c'est tordu, mais j'ai lu ça quelque part sur un blog et ça m'a bien aidé à construire une logique).

Seulement ce plan était trop peu détaillé, et je m'en suis rendue compte en écrivant.

Je suis donc en train de tout reprendre, en même temps que j'écris, par scène avec un conflit à l'intérieur à chaque scène, le tout daté pour m'y retrouver dans la suite des évènements.

Seulement voilà, une question se pose. Faut-il suivre un unique personnage ? Comment passer d'un personnage à l'autre dans un lieu différent sans perdre le lecteur ? Combien de scène avant de revenir au principal ?

J'en profite également pour vous poser la question du plan : en faites-vous un ? Si oui comment ?

Image de profil de Franck Deniau
Franck Deniau
Je te donne le point de vue d'une personne qui, comme toi, à choisis de tout réinventer. D'abord, il faut savoir que dans ton histoire, tu ne te serviras que de 10% de ce que tu as imaginé. Donc, les 90% restant te serviront à recréer l'atmosphère ou pour assurer la promotion de ton histoire via un site internet par exemple. Ensuite, la narration à la première personne va être extrêmement compliquée, voir impossible si tu veux changer régulièrement de personnage. Mais c'est tout à fait possible de le faire si tu garde le même personnage, d'un bout à l'autre du récit. Quant à ce qui est du plan, je dirais qu'il est bon d'avoir une idée même vague de où tu veux aller et comment. Pour cela, il n'est pas nécessaire d'avoir un plan ultra précis. Un plan général peut amplement suffire.

De façon générale, tu te pose beaucoup trop de question. C'est très probablement parce que tu ne lis pas assez. Je ne saurais que trop te conseiller de lire plus. Tu verras qu'inconsciemment, tu enregistreras la façon dont les auteurs s'y prennent pour écrire leurs récits.
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Merci pour ton avis :)
Je rejoins ce que tu dis pour la première personne (voir la discussion juste en dessous) et j'ai choisi d'aller sur la troisième.

Oh alors si je lis beaucoup, beaucoup trop. Pour te donner une idée, adolescente, j'empruntai une dizaine de livres que je lisais en une seule semaine, pour refaire de même la semaine suivante. Avec le travail et les responsabilités, j'ai dû ralentir le rythme mais je reste une lectrice très assidue.

Justement je pense avoir vu tellement de choses différentes, que ça me pose la question : et moi je vais faire comment ?
Image de profil de Franck Deniau
Franck Deniau
Si tu lis beaucoup, alors je ne sais pas pourquoi ça coince. Peut-être la peur de se lancer ? Essaie de te saisir de ton clavier ou de ton stylo et de te lancer pour voir ce que ça donne. Si tu cherches une relecture bienveillante, n'hésite pas à me solliciter.
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
La peur de mal faire je pense !
Oui je me suis lancée en écrivant "le violon de Thera". Je suis sur la bonne plateforme j'ai des avis constructifs. Mais du coup, plus j'écris, plus j'ai des questions qui me viennent !
Merci à toi en tout cas pour cet échange.
Image de profil de Charlotte Miller
Charlotte Miller
J'ai la même trouille tout le temps. Il n' y a pas de recette miracle, à ma connaissance :/
il faut oser et... tant pis.

En fait, les lecteurs ici sont très gentils et pleins de bons conseils. On risque pas grand' chose. J'en fais l'expérience chaque fois que je poste un texte.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Salut ! :)

Alors, pour la question sur le nombre de personnages à suivre, cela dépend évidement déjà du type de narration. Si tu écris à la première personne, tu devras forcément te concentrer sur un nombre très limité de personnages si tu ne veux pas perdre ton lecteur (généralement un seul, parfois deux à trois si les noms des persos sont écrits en début de chapitre pour que le lecteur sache qui parle et si tu as bien bossé sur la voix des personnages pour qu'ils aient chacun leur personnalité propre). Pour la narration à la troisième personne mais interne (autrement dit dans la tête du perso), là tu peux plus facilement changer de personnages. Quant à la externe et la omnisciente, idem.

Pour ce qui est du changement de personnages et de lieux sans perdre le lecteur, il existe plusieurs méthodes, en fonction de ton récit. Par exemple, si on suit plusieurs personnages qui évoluent dans un même lieu et s'influencent les uns les autres (et s'ils ne sont pas très nombreux aussi, faut pas abuser XD), tu peux les traiter dans un même chapitre, en le découpant en paragraphe (c'est ce que fait souvent l'auteure Patricia Briggs, dans sa série de roman fantasy Sianim ;) ). Tu peux aussi faire de même si les persos sont liés mais à des lieux différents (exemple, lors d'une préparation de guerre, on peut suivre dans un même chapitre le roi qui est en conseil, son frère qui rassemble les troupes aux frontières et sa magicienne qui cherche à rallier d'autres seigneurs à leur cause etc.). Tu peux aussi décider de changer de lieu et de perso à chaque chapitre, en le précisant (Chapitre 1 - Lita à Jozima...). Cela peut t'aider à mettre en place des intrigues parallèles qui se croisent, comme dans la série Le Dernier Royaume :). Mais même sans ces indications, ne t'en fais pas trop, le lecteur est intelligent : si tu as trois persos, un dans le désert, un sur la banquise et un autre au milieu de l'océan, il saura bien que si tu décris des dunes, cela se passe avec le perso du désert, en toute logique, jusqu'à que les intrigues se rejoignent. Ce type de narration a l'avantage qu'on suit en fait plusieurs histoires et du coup, on a plus de chance de s'attacher à au moins un perso, alors qu'avec le perso unique, c'est quitte ou double. Cela instaure aussi une attente, on a hâte de voir les histoires se rejoindre. Le désavantage, c'est si un personnage ne nous plait pas ou qu'on trouve son aventure trop fade par rapport aux autres, on aura envie de sauter les chapitres ou les passages le concernant (exemple, dans Le Seigneur des Anneaux, j'adore la quête d'Aragorn, de Legolas et de Gimli, alors que la quête de Frodon et Sam, pas du tout ! ^^).
Après, si tu as un perso principal et que les autres points de vue sont secondaires, alors ça change tout. Généralement, les points de vue secondaires sont là pour instaurer du suspens, faire une révélation, monter la tension ou expliquer un point particulier. Exemple, si mon personnage principal est un prince désirant récupérer son trône usurpé par sa soeur, avoir des passages où sa soeur complote dans son château, envoie des démons à sa poursuite, doit faire face à une déclaration de guerre etc. pourra servir à faire monter la tension quand je repasserai au prince (avec le coup des démons, le lecteur s'attendra à les voir arriver, contrairement au personnage, ce qui crée du suspens), de même, si la soeur a une déclaration de guerre, le prince peut l'apprendre plus tard, dans la taverne d'une ville par exemple et décider de s'allier avec les ennemis de sa soeur etc. En somme, changer de points de vue dans le cas des personnages secondaires étoffe l'univers, le contexte et les personnages. En revanche, comme ce sont des personnages secondaires, leurs passages ne doivent pas être très longs comparés à ceux du perso principal (exemple, tous les deux-trois chapitres, ils ont un chapitre). Pour le nombre de scène, ça dépend. Pour l'exemple du prince et de sa soeur, j'aurai bien vu le prince vivre plusieurs aventures, paf on passe à sa soeur qui par exemple regarde la mer à travers sa fenêtre, un conseiller l'appelle, elle a une lettre, la lit, retourne à la fenêtre et soupire car un puissant royaume lui a déclaré la guerre... En gros, concentre-toi sur un élément précis, autour duquel tourne le passage du perso secondaire :)

Sinon, j'ai déjà essayé de faire des plans et, au final, tout prévoir me bloque plus qu'autre chose. Je préfère écrire au feeling :) En espérant t'avoir aidé ! ;)
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Oui! Merci beaucoup pour ton avis. Je suis en pleine réflexion a ce sujet ^^
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Suite ton avis, je pense me concentrer sur la troisième personne, mais d'un point de vue interne à chaque personnage. J'avais tendance à papillonner entre tous les styles. Mais je pense que c'est la soluton la plus simple pour éviter de perdre tout le monde. L'introduction de 3 nouveaux personnages importants en même pas 2 chapitres m'a forcé à m'y résoudre. Même si je pense que mon style est bien plus travaillé et fluide à la première personne.

J'ai beaucoup de mal pour doser leurs passages par contre. Car pour moi, tout a de l'importance!!! Je pense qu'à la réécriture, certains passages devront sauter.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Quand on a beaucoup de personnages (généralement plus de trois importants), la narration interne à la troisième personne est en effet celle qui présente le plus d'avantages et le moins de risques de perdre le lecteur :)

Après, il est toujours difficile de choisir entre les passages, surtout lors de la première phase d'écriture. ^^ Perso j'ai eu le même problème mais pour le début d'un roman... mon héros étant très complexe de base, avec une histoire toute aussi complexe, je ne savais pas du tout par où commencer pour donner à la fois assez d'infos au lecteur quant à la situation du héros tout en donnant pas trop pour qu'il garde sa part de mystère. ^^" Le seul conseil que je peux te donner, c'est de n'écrire que les scènes qui font vraiment avancer l'intrigue ou qui apportent une information importante sur les persos, le contexte etc. Par exemple, si tu écris une scène de combat, il faut qu'il y ait un enjeu et pas juste que le combat arrive comme ça, parce qu'il doit y avoir un combat. Si le héros voyage et tombe sur des brigands, il faut le combat serve à montrer ses capacités, ses forces, ses faiblesses, ou bien que les brigands lui apporte une information (genre la ville où il voulait se rendre est assiégée...). Après, comme tu as plusieurs personnages, hésite pas non plus à jouer sur les rythmes. Par exemple, si un personnage est plus dans les batailles car c'est un guerrier, tu peux le laisser "en plan" face à un adversaire particulièrement fort qui fait soudain son entrée et passer à l'entrée d'un roi tyrannique lors d'un conseil de guerre auquel assiste un autre de tes persos (une jeune reine, un conseiller...). Cela pourrait faire un parallèle intéressant entre un "vrai" combat et le débat qui a lieu dans la réunion pour savoir qui engage ses troupes, qui s'allie avec qui etc. :) Après, si tu as toujours du mal, tu peux te faire un tableau de scènes, en notant les différentes scènes que tu veux écrire sur tes personnages et leurs rôles dans l'intrigue. Comme ça, tu pourras voir si elles sont vraiment utiles ou non. ;) Ensuite, tu dis que tout a de l'importance, mais peux-tu me donner un exemple concret de scènes que tu trouve très importantes et parmi lesquelles tu n'arrives pas à trancher ? :)
Après, en effet, tu auras le temps de t'interroger plus avant sur l'importance des scènes lors de la réécriture, alors ne bloque pas là-dessus et écris tout ce que tu veux ! ;) Je ne sais plus qui a dit que pour faire un roman de deux-trois cent pages, la plupart du temps un écrivain en écrit au moins mille et que la réécriture sert à épurer les phrases et à supprimer tous les passages inutiles. Un peu comme un sculpteur ou un dessinateur qui font d'abord une esquisse grossière de leur oeuvre avant de l'affiner et d'enlever/gommer ce qui est devenu inutile :)
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Je vois ce que tu veux dire :) J'ai construit un gros tableau de scènes selon deux entrées. La première via les personnages, et leur déroulé dans l'histoire, leur but, leur intrigue personnelle. La deuxième avec le déroulé plus chronologique, en mettant les personnages présents et surtout le conflit de la scène, pour être sûre comme tu dis qu'il y a un intérêt à l'écrire.

Par exemple, dans mon histoire on suit Trent, qui découvre un violon magique, et se retrouve à vouloir sauver son père dans un monde parallèle. C'est un peu le pivot central.
Autour j'ai à la fois envie de raconter ce que fait son père pour s'échapper, ce que fait le roi de ce monde et les enjeux que ça implique (pourquoi le père s'est fait emprisonné), ainsi que la reine d'un autre continent en relation duel avec ce même roi, et qui jouera un rôle majeur à la fin de l'histoire.
Dans tout ça on a aussi Ned, un genre de mentor, qui s'est retrouvé coincé sur Terre et qui cherche à rejoindre Trent pour l'aider et le protéger.
Ce qui fait quand même 4 personnages importants, avec chacun leur petit acolyte ! Trent est accompagné de Joyce, son père trouve un compagnon de fortune dans sa prison, le roi a son conseiller bizarre...
Et autour de ça il y a tous les personnages "figurants" ou secondaires. Tel que le mousse sur le bateau de Trent qui va l'aider, l'équipage de ce bateau, les gens du village etc etc.
Donc pour moi tout est important !!!!
Je pense donc que je vais tout écrire, et puis ensuite je couperai ce qui n'apporte rien ^^ là j'ai besoin de tout dire, tout expliquer. Et encore, d'après mes lecteurs, je n'explique pas assez certaines choses ^^
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
xD Je te comprends tellement !
Tout écrire et ensuite couper ce qui te semblera inutile ou moins important semble en effet être la meilleure solution, au vu de ton histoire ! :) Après, rien ne t'empêche de faire quelques passages du point de vue de personnages secondaires, genre le conseiller du roi (après un passage sur le roi, tu peux sauter des lignes pour passer à un autre paragraphe, un peu plus court, sur le conseiller qui, peut-être, est en relation avec la reine ennemie ou qui cache un secret important pour la suite etc. ) :) D'un autre côté, le lecteur n'est pas obligé de suivre un personnage pour s'y attacher. Par exemple, dans les passages du point de vue de Trent, si tu décris bien les interventions du mousse, si lui et Trent discutent etc. le lecteur pourra s'attacher à lui sans forcément avoir son point de vue :) Un peu comme dans Harry Potter, où on s'attache aux professeurs ou même à Hermione, alors qu'on a pas leurs points de vue. Sinon, je peux te conseiller d'aller lire Le Roi Poison, un roman écrit par Kae Morrigan disponible sur Scribay. Elle fait intervenir une foule de personnages et jonglent très bien entre les divers passages et les diverses intrigues qui se recoupent et se rejoignent souvent ;)
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Aha ça me fait plaisir d'être comprise :)
J'irai voir ça, j'ai déjà à faire niveau lecture pour m'inspirer :)
Je vois ce que tu veux dire pour le point de vue, oui.
Par exemple j'ai deux soeurs (encore des personnages, oui) et quand je vais raconter l'une, l'autre sera toujours là, donc je vais rester sur le point de vue d'une seule.
La question difficile sera : qui choisir quand ils vont tous se rencontrer ??? XD
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
XXXD ah oui, alors quand ils vont tous être là, ça risque d'être difficile de choisir ! Mais après tout dépend de la scène et de ce que tu veux montrer à ce moment-là :) Exemple, il y a une bataille, tu peux du coup soit prendre le perso de Trent qui est peut-être guerrier et décrire la bataille de l'intérieur, soit d'un perso plutôt lâche qui se cache et voit du coup la bataille de l'extérieur. Si c'est du point de vue de Trent, cela permet une fois encore peut-être de montrer son habileté au combat, tandis que si c'est du point de vue de l'autre perso, ça peut mettre en valeur les personnages qui se battent, en racontant leurs esquives, leurs répliques etc. Le perso lâche pourrait même décider de se joindre au combat en voyant ses compagnons se battre, à son échelle et dans la mesure de ses moyens, bien sûr (ce qui implique du coup un changement de comportement du personnage, une évolution et donc est plus intéressante à décrire dans ce cas que le combat du point de vue de Trent). :) Dans l'ensemble, il faudra choisir tes persos selon leur évolution (s'ils évoluent dans telle et telle scène, peut-être est-ce mieux de les écrire de leur point de vue), si tu veux cacher certaines infos au lecteur pour créer des rebondissements par la suite (dans le cas où un perso en sait plus long que les autres, décrire la scène d'un autre point de vue où le perso central du coup identifierait des signes chez l'autre perso comme l'esquisse d'un sourire, ou des propos mystérieux... servirait d'indice sans pour autant dévoiler l'info en elle-même, ce qui est impossible si tu prends le point de vue du perso qui connait l'info), ou au contraire, de ce que tu veux révéler au lecteur pour instaurer du suspens :)
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Ah je vois ce que tu veux dire :) Je comprends bien comment faire maintenant. Merci tu m'as aidé à avancer ma pensée!
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
De rien, ravie d'avoir pu t'aider ! ;)
Image de profil de Astrée Argol
Astrée Argol
J'apporte mon petit grain de sel à ce questionnement qui m'a longtemps bloquée dans l'écriture narrative.
J'étais persuadée qu'un plan avant de commencer s'avérait indispensable jusqu'au jour où j'ai entendu un écrivain (Pierre Bordage) dire qu'il n'en faisait pas et se laissait guider par ses personnages. Cela m'a totalement désinhibée et je me suis lancée dans l'écriture de façon intuitive. Cela a fonctionné pour moi et j'ai construit au fur et à mesure le premier jet de mon récit grâce notamment aux retours des Sribayens. La réécriture n'a pas été difficile puisque la trame de base tenait la route et j'ai finalisé un roman ( mon premier) qui me satisfait.
Pour le deuxième que j'ai en chantier, je procède de la même manière. Je randonne ou je jardine comme dit Gobbolino et quand j'aurai un peu débroussaillé l'allée, je soumettrai mes premiers chapitres aux lecteurs de la plateforme.
Je te souhaite un bon chemin sur le projet qui te concerne.
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
J'aime beaucoup cette image de jardinage en randonnée :p
Je faisais comme toi au départ, mais au bout d'une vingtaine de page, j'étais tellement emmêlée dans mon scénario que je m'arrêtais, bloquée. C'est l'inverse, le plan m'a aidé à enfin écrire !! Comme quoi... chacun a son propre mode de fonctionnement :)
Image de profil de Astrée Argol
Astrée Argol
Absolument. Il n'y a pas de règles. Il faut trouver ce qui nous permet d'écrire jusqu'au bout de l'histoire.
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
C'est intéressant cette idée d'un plan basé sur les étapes du deuil.
Deuil de qui ? Du lecteur, de l'auteur, des personnages ?
Est ce que tu aurais conservé le lien vers le blog ?
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Voilà pour les étapes du deuil, expliqué avec Harry Potter :https://www.madmoizelle.com/theorie-ultime-harry-potter-960359

Et pour le blog : https://www.mecanismes-dhistoires.fr/faire-le-plan-de-son-roman-une-methode-en-10-points/

Moi ça m'a beaucoup aidé ! Parce que je ne savais pas du tout par quel bout le prendre au départ.
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
D'accord, je comprends mieux. Il s'agit de l'arc de transformation du personnage qui suit ces étapes. Merci. :)
Image de profil de Opale Encaust
Opale Encaust
Faut-il suivre un unique personnage ?
Pas nécessairement. Tout dépend du niveau de compréhension que tu veux que ton lecteur ait de ton univers. Il n'y a pas vraiment de recette-clé. C'est tout aussi intéressant de parcourir un univers uniquement par le biais du protagoniste que de partager des bribes d'actions avec tel ou tel personnage plus secondaire.

Comment passer d'un personnage à l'autre dans un lieu différent sans perdre le lecteur ?
Là encore, c'est à ton appréciation. Personnellement, quand je construis un plan, je liste les étapes importantes du récit et j'essaye de les agencer de la manière la plus logique ou percutante possible. Les effets diffèrent selon l'agencement que tu choisis. Par exemple, si un personnage secondaire apporte au lecteur une information que ton protagoniste ignore, à toi de voir si tu préfères que ton lecteur soit au courant assez tôt dans la diégèse et qu'il suive ainsi un protagoniste plus ignorant que lui avec une forme d'appréhension, de suspense. Ou alors si tu préfère que l'information tombe tardivement, afin de créer la surprise voir carrément un plot twist.
Le plus important, à mon avis, si tu as plusieurs personnages majeurs voir plusieurs protagonistes, c'est qu'ils aient chacun de personnalité forte, de manière à ce que le lecteur puisse les identifier et s'y attacher.

Combien de scène avant de revenir au principal ?
Je dirais jamais plus de 2 ou 3 chapitres. Mais, encore une fois, si tu estimes que quitter ton protagonistes plus longtemps présente un intérêt, ne te retiens pas.
En disant ça, j'me base surtout sur l'appréciation d'un d'une de mes séries de romans préférée : A la croisée des mondes. Le tome 3, en particulier, dans lequel le fait de laisser de temps à autre de côté la protagoniste (Lyra) pendant 2-3 chapitre permet de bâtir tout le background qui permet de comprendre la bataille finale, dans laquelle Lyra n'a pas conscience du rôle qu'elle a à jouer... De ce fait, les infos apportées par les autres personnages tout au long du bouquin sont essentiels pour la compréhension du lecteur.

J'en profite également pour vous poser la question du plan : en faites-vous un ? Si oui comment ?
J'écris sur des lames de papier chaque action majeure de mon intrigue. Je les découpe, les agence, puis les colle dans l'ordre dans lequel je souhaite finalement les développer.
Puis je recopie mon plan "final" ligne par ligne dans un tableau sur traitement de texte. Ainsi, si au fil de l'écriture, de nouvelles idées me viennent, je peux facilement rajouter des lignes ou intervertir des éléments ;)
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Merci pour ton avis !
Pour le plan j'en ai fait deux. Enfin 3.
D'abord j'ai déroulé l'histoire en mode flocon jusqu'à avoir un beau petit texte. Ensuite j'ai rentré ce texte dans des cases séparées pour d'abord le personnage principal puis autour les autres personnages.
Après j'ai repris ce tableau dans un déroulé scène par scène en indiquant le lieu, personnages, date, et surtout le conflit ou le problème a résoudre de la scène. J'aime bien ton idée de découper pour modifier la trame!
Image de profil de Opale Encaust
Opale Encaust
Les tableaux modulables, c'est vraiment ce qu'il y a de plus pratique selon moi. Niveau plan, je fais surtout des storyboard hyper concis et précis. Puis, à côté, je créer en général des fiches sur mes personnages, pour me rappeler un peu des principales caractéristiques de chacun. Et, à part, j'ai toujours un bloc à idées où je note des choses en vrac que je dois garder à l'esprit ou intégrer plus tard dans l'intrigue.
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Oui j'ai ça aussi sauf en vrac a coté du tableau xD
J'ai aussi des petites fiches personnages avec une image pour visualiser
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Opale Encaust - Je crois que ce topic est pour toi !

(Je vais essayer de revenir la tête reposée parce que j'arrive pas à sortir quoi que ce soit de constructif en ce moment.)
Image de profil de Opale Encaust
Opale Encaust
Merci d'avoir pensé à moi ;)
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
De rien ~ :3
(J'attends toujours ton prochain chapitre de SMOOTHIE. T_T)
Image de profil de Charlotte Miller
Charlotte Miller
Malgré mon manque d'expérience, je peux dire qu'il n'y a hélas pas de réponse à cette question. Ce ne sont que des choix que nous devons faire. C'est bien de se les poser, ça veut dire que tu vas faire des choix en conscience, c'est toujours mieux que rien :p

Je me pose les mêmes questions constamment et ça m'empoisonne pas mal.
Pour ma part, j'ai choisi de suivre deux protagonistes principaux et au départ ils sont séparés (donc ça fait suivre deux narrations). Je sais que c'est un peu se tirer une balle dans le pied pour un premier roman mais je ne suis pas parvenue à me satisfaire d'une seule narration.

Le seul conseil que je peux te donner est de faire comme tu as envie de faire et de le tester sur nous ici :) Entre nous, y a pas mort d'homme et tu trouveras sur scribay beaucoup de bonnes volontés pour te conseiller.

En ce qui concerne le plan : j'ai utilisé comme toi plus ou moins la méthode du flocon et tranché mon histoire en unités logiques (chapitres) à l'intérieur de chaque tranches, je planifie 4/5 sous parties de narration (textes de 6-8 minutes au final). Je rédige des sortes de synthèses rapides, pas toujours en bon français, et ensuite j'ajoute des détails, des couleurs, des atmosphères, et puis ensuite j'ajoute des explications... et ensuite j'écris par dessus (littéralement ;p) ça n'est pas très rapide mais c'est très progressif et ça me convient, pour l'instant.

J'ai testé de passer de la synthèse en français tout bof à de l'écriture "au kilomètre", et je n'aime pas le résultat et en plus j'ai du mal à le retravailler. (ça m'a tout de même aidée à ne plus flipper sur chaque mot que je posais sur le clavier ^^)
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Peu importe d'aller vite, l'essentiel c'est d'aller loin ! (un peu comme le lièvre et la tortue)
Ca me rassure de savoir que je ne suis pas la seule à me poser ce genre de question ! Je pense que tu as raison, il faut essayer et puis tant que ça nous convient...
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Vastes questions, qui n'appellent pas, je pense, de réponses définies ou définitives. Tout dépend de ce que tu as en tête, de la manière dont tu imagines ton ouvrage fini.
Selon les méthodes, il y a deux types d'auteurs. Les noms changent mais l'idée reste la même : ceux qui font un plan (les architectes, ou planifieurs, etc) qui ne peuvent écrire sans une idée précide de chaque étape. Leur opposé est les jardiniers (ou randonneurs ?) pour lesquels le processus d'écriture les renseignera sur ce qui doit se passer dans l'histoire et comment. En gros : peu importe la destination, seul compte le voyage.
Il est très rare qu'on soit tout d'un ou tout l'autre, et il y a un millier de déclinaisons entre les deux.
Pour ce qui est de poursuivre un unique personnage, non, si l'histoire ne le nécessite pas. Il existe beaucoup de moyens de passer de l'un à l'autre, des changements de chapitres aux sauts de paragraphes en passant par des graphies différentes, ou l'usage de signes pour indiquer qui parle (bonjour la Horde du Contrevent).
Combien de scènes ? Là aussi, ça dépend, l'écriture, je pense que c'est un art normand. Pas de ouis, ni de nons, mais faut naviguer à vue .
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Oui il n'y a pas vraiment de réponses à mes questions. Je souhaite surtout entendre vos avis et votre façon de procéder à vous, pour m'enrichir moi-même :)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Pour tes questions, aucune idée ! C'est toi qui décide si tu veux suivre 1 ou N personnages. En tout cas il vaut mieux que ce soit équilibré le passage d'un "parcours" à l'autre. Ce n'est jamais évident, rassuré ?

Pour le plan, pour mon premier j'avais fait comme toi. Une sorte de plan détaillé, des fiches perso, des lieux. Mais c'est normal que tout change pendant l'écriture, enfin j'imagine XD !
Pour mon second, j'avais une idée de base et j'avais commencé à construire là dessus. Le flocon de neige avait montré ses limites. Depuis peu je tente le mindmap et je trouve super, enfin j'applique la méthode du flocon de neige, mais grâce au mindmap j'ai dépassé les limites. Donc voilà :)
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Ah je ne connais pas la méthode du mindmap, il faudra que je regarde ce que c'est :)
Merci pour ton avis !
0