Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Eleonor S

Plutôt team 1ère personne ou 3ème personne?

par Eleonor S  il y a 9 mois

Bonjour,

pour la première fois, je souhaite me lancer dans l'écriture d'un roman. Ma première difficulté : choisir entre le narrateur interne, externe ou omniscient. Chacun a ses points positifs et négatifs et je voulais donc savoir comment vous choisissiez le plus approprié à votre histoire?

Image de profil de Lierachan
Lierachan
3ème personne. J'ai du mal à savoir ce qu'on peut dire lors d'un point de vue à la première personne. Je préfère y aller à la première en décrivant les actions du personnage principal. Ou omniscient pour découvrir plus l'univers. Tu n'es pas limité par ce qu'un personnage voit.
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Je préfère nettement la 3ème personne... mais en narrateur interne, avec une seule personne. Changer de point de vue n'est pas mon dada.
Sur de petits textes pourquoi pas toutes les autres combinaisons. Sur le long cours, les autres combinaisons me sont un véritable défi.
Image de profil de Titania
Titania
A vrai dire je ne sais pas trop... J'aime mener mon récit à la première personne mais la troisième à ses avantages aussi. Je pense que si on se sent, peut-être juste un peu à la place du personnage, il est utile d'écrire à la 1ère . Pourtant le 3ème permettra d'avoir le points de vue de tous les personnages ce qui est également très intéressant .
Mais il suffit d'avoir un narrateur externe et d'un point de vue interne, ce qui changera la donne.
Cependant je me dirige plus vers la team 1ère personne ! ;)
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
Team 3ème personne !
Je pense que c'est une habitude d'écriture. Je préfère, car je peux donner ainsi les points de vue de tous les personnages, en me centrant sur un à la fois. Alors que le je, on est bloqué sur le point de vue d'un seul personnage.
Image de profil de Rose_Noire
Rose_Noire
TEAM 2e personne et 1 ere personne ( du sing. et pluriel)

Cause: écrivaine érotique , mes oeuvres sur cette plateforme sont essentiellement érotiques
et pour donner l'illusion de faire participer le lecteur, le "tu" est le pronom le plus approprié , en tt cas les commentaires me prouvent que les lecteurs se sentent à la place des protagonistes
En général, l'utilisation du "je" laisse au lecteur recours à son imagination et l'implique lors de la lecture
et l'utilisation du "il/elle" , décrit les événements au lecteurs , il a ainsi l'impression d'assister à la scène comme devant un film ..
Image de profil de Louna Viere
Louna Viere
Pour moi la 3 ème personne est venu comme une évidence .
Je voulais avoir accès a la totalité des pensées de mes personnages ,pour les descriptions également je trouve cela plus simple . Après il faut tester (par ex: tu prends un texte que t'aime bien et tu l'écris des 3 point de vue pour voir le quelle tu préférés ). Et au final chacun a ses gouts et tout le monde verra ça différemment vu que chaque points a ses avantages et inconvénient.
Image de profil de Alban Michel
Alban Michel
Mon roman (celui que je vais soumettre aux maisons d'édition) mélange les deux. Je dirais que l'écriture est plus simple à la première personne.
Image de profil de Lux Atrée
Lux Atrée
Je ne me suis jamais posé ce genre de questions ... la façon d'écrire et le point de vue dépendent de l'histoire, en tout cas pour le peu que j'ai écrit, ça s'est fait naturellement (première personne ou pas).
D’ailleurs je fais une différence entre point de vue interne et non interne, mais la différence entre externe et omniscient me laisse complètement froid.
Pour moi l’essentiel c’est que le texte corresponde à ce qui est naturel pour lui, le reste : interne, externe, omniscient, narrateur véridique, incertain, etc … j’imagine que ça intéresse les techniciens de la langue (ce que je ne suis pas ) pour ranger les œuvres dans des petites cases.
Quand je respire je ne me demande pas si j’ai une respiration ventrale, thoracique ou claviculaire, j’imagine qu’un technicien serait capable de le dire en m’observant, mais moi tout ce qui m’intéresse c’est de respirer de façon naturelle sans avoir à me poser de questions.
Je dois dire que je ne cherche pas à tout prix à écrire, ce sont les histoires qui veulent que je les couche sur le papier, donc je ne décide pas vraiment du point de vue, il est immanent du récit.
J’imagine que lorsqu’on fait de l’écriture une activité organisée et rationnelle, quand le but est d’écrire selon des codes, pour répondre à un défi sur un thème imposé, participer à un concours d’écriture, on arrive à se poser cette question, mais tout cela m’est étranger.
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Je n'y ai pas vraiment réfléchi. Le choix de la première personne s'est imposée à moi pour l'histoire << Noemie n'a pas d'amis >>. Je voulais que le personnage principal soit le pivot de l'histoire et que tout soit vu à travers elle . S'il y a une règle c'est de servir au mieux l'histoire ;)
Image de profil de Alsensei
Alsensei
Tout me va, mais si je devais choisir ce serait le narrateur omniscient, on peut en apprendre d'avantage sur l'univers et ne pas être centré sur un seul et unique personnage tout au long de l'histoire. Et je sais pas pourquoi mais je n'ai jamais trouver pertinent un narrateur à la première personne qui fait une description, par ce que je me met à la place du perso et je m'imagine mal penser "tiens, il y a une chaise en bois de sapin, pourpre, magnifique dans mon salon" "Cette fille est blondes aux yeux bleues, ses taches de rousseurs font ressortir....etc" ça passe quand c'est bien écrit mais la plupart du temps je trouve ça bizzare (je sais que c'est peut-être pas normal mais bon : p )
Image de profil de Eleonor S
Eleonor S
Je suis assez d’accord sur le fait que les descriptions autres que sentiments sont souvent moins fluides, mais à contratio les sentiments font souvent plus « vrais ».
Image de profil de Alsensei
Alsensei
Justement, en étant un narrateur omniscient tu peut entrer dans les pensées de tes personnages et utiliser la première personne, c’est le choix qui t’offre le plus de possibilité en fait.
Image de profil de Aurélie Dorchy
Aurélie Dorchy
Je préfère le "il", sinon je risque de trop mettre de moi dans le personnage :)
Bonne écriture !
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Je suis team les deux plus la deuxième personne. Rien ne me gêne. D'ailleurs, j'aime bien la deuxième personne, point de vue rôliste et maître du jeu. Tous les pronoms peuvent servir du moment qu'on sache raconter des histoires intéressantes. Ce que j'aime le plus du narrateur à la première personne, par contre, c'est qu'on puisse avoir plusieurs narrateurs ; ratio 1 narrateur par chapitre.
Image de profil de Eleonor S
Eleonor S
Je fais pas mal d’écrits de jeux de rôles et là par contre je suis à 100% pour la 3eme personne. Je trouve toujours hyper désagréable quand le joueur en face donne trop les émotions/sentiments et sa vision des choses car cela fausse l’ecrit en réponse bien souvent ^^
Image de profil de Daegann
Daegann
Ben déjà comme tu dis, chacun à ses avantages et ses inconvénients. Donc le choix n'est pas juste une question de "team".

Le narrateur omniscient, c'est le choix le plus répandus, celui par défaut on pourrait dire. Il est surtout utile quand tu veux pouvoir donner des informations sur l'univers ou les personnages assez librement.

Le point de vue narratif interne, qu'il soit avec un status interne ou externe va mettre plus facilement en avant ce que ressent le personnage pour lequel le point de vue est utilisé. C'est surtout utile si tu veux introduire des biais dans l'analyse des événements pour ménager du suspens ou faire passer un message. Car en omniscient, sauf cas très particulier, le narrateur ne ment pas et sait tout. Avec un point de vue interne, on ne ment pas non plus, mais le personnage peut se tromper ou être tromper et ça change tout. (et c'est quelque chose avec lequel j'aime jouer à titre personnel).

Ensuite, le choix du statut, première personne ou troisième personne, je dirais que c'est une étape supplémentaire dans le fait de vouloir faire adopter le point de vue du personnage. C'est surtout utile quand tu axe ton texte sur les émotions et la réflexion et que le texte ne nécessite pas d'explication descriptive sur l'univers et ce qui entour le personnage. Car à la troisième personne il est plus facile d'expliquer des connaissances du perso que de les aborder à la première personne comme une réflexion (sauf à expliquer au début que c'est un récit autobiographique et que le narrateur à la première personne puisse s'adresser au lecteur pour lui expliquer des choses). De même, si tu veut switcher entre différent point de vue, à la première personne ça se fait, mais je trouve ça moins fluide qu'à la troisième ou il est moins coûteux de changer de point de vue (mais ça c'est un avis perso)

Bref, ça dépend vraiment de ton texte et de ce que tu veux mettre en avant dedans.
Image de profil de Erwan Barbedor
Erwan Barbedor
Stephane Arnier a fait une (très bonne) série d'article sur le sujet : https://arnierblog.wordpress.com/2016/01/25/choisir-sa-narration-15/
Image de profil de Eleonor S
Eleonor S
Cet article est excellent merci beaucoup! Il a répondu à pas mal de mes questions!
Image de profil de Zarathushtradu23
Zarathushtradu23
Pour ma part j'écris a la première personne quand le narrateur est le seul personnage principal. Si ils sont plusieurs, j'écris a la troisième.
Sinon tu fais un test, tu écris ton premier chapitre a la 1ère et à la 3ème personne, et tu verras bien ce que tu préfère.
Image de profil de Eleonor S
Eleonor S
Hello, j'hésitais justement à faire ça... Ecrire deux fois la même histoire de deux points de vu différents. Je vais peut-être me laisser tenter du coup!
Image de profil de Zarathushtradu23
Zarathushtradu23
Tout dépend la longueur de ton histoire ^^ fais peu être un essaie sur une partie plus courte
Image de profil de Eleonor S
Eleonor S
Je me suis mal exprimée. J'avais en tête le premier chapitre. Cela risque d'être un petit peu long sinon effectivement!
Image de profil de Zarathushtradu23
Zarathushtradu23
tu as une idée de l'histoire que tu veux écrire ^^ ?
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
Bonjour Selen,

Je rejoins zarathushtradu. Rien de mieux que d’essayer les deux formes. Et ensuite te projeter dans le récit pour voir si ça coince avec tes intentions.
Je m’etais posee La question aussi pour mon texte. 5 personnages. Un huis clos. 5 narrateurs. Finalement, j’ai choisi la troisième personne et un pdv interne. Bonne chance en tout cas !
Image de profil de ArchiducAshide
ArchiducAshide
Bonsoir,

Je ne suis pas un expert mais je dirais que tout dépend de ce que tu veux écrire. Quel type de récit tu souhaites mener, quelle distance veux-tu mettre entre le narrateur et le personnage principal. Moi j’écris principalement à la troisième personne non pas car je suis plus à l’aise ainsi mais car je pense que c’est ce qui correspond le mieux à mon style de narration
Image de profil de Newnewrs
Newnewrs
Bonsoir Eleonor S !

J'espère que tu te portes bien. J'ose espérer t'apporter un brin de réponse en t'indiquant ces divers posts, qui relatent du même sujet ou presque. :)

https://www.scribay.com/talks/17235/comment-choisir-son-narrateur--
https://www.scribay.com/talks/17599/changement-de-narrateur
https://www.scribay.com/talks/18697/point-de-vue-interne---vos-conseils
https://www.scribay.com/talks/18603/ecrire-un-livre-a-la-premiere-personne--bonne-ou-mauvaise-idee--

Je te souhaite une bonne continuation dans l'élaboration de ton roman. :)
Image de profil de Eleonor S
Eleonor S
Bonsoir!
Merci beaucoup pour ces liens qui vont m'être hyper utiles! Je ne sais pas si cela aidera à trancher l'indécise que je suis mais ce sont des éléments de réponses hyper intéressants!
Image de profil de Antoine STOCK
Antoine STOCK
Bonne question, c'est pas facile de trancher entre les deux. Pour l'histoire que je suis en train d'écrire, j'avais commencé avec un narrateur omniscient. C'était le choix classique, du confort (j'avais déjà écris une histoire en 3ème personne) et, je trouve, le plus facile.
Après avoir écris environ 20 000 mots, j'ai décidé de tout reprendre à 0 et de passer en 1ère personne. Ça change pas mal de choses, c'est une autre façon d'écrire mais je ne regrette pas.
Pourquoi j'ai changé ? En faite, je me suis simplement demander qu'est-ce que je voulais raconté et, on va dire, le message, la réflexion. Et donc, l'interêt de l'histoire, c'est l'évolution d'un personnage, de sa pensé etc. Et le meilleur moyen de faire passer ça, c'était la 1ère personne. Après, j'avoue qu'écrire en 1ère personne n'est pas la chose que je préfère le plus. En se centrant sur un personnage, c'est plus compliqué de développer les autres et on voit toute l'histoire du point de vue d'un personnage, mais de part mon scénario, j'ai trouvé un moyen de les développer comme bon me semble.
0