Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Jo Loschnel

Projet Bradbury - Entraide, partage d'expérience

par Jo Loschnel  il y a 10 mois

Hello hello !

(petit mot de début : c'est long comme post, même principalement explicatif. La partie possiblement la plus intéressante est probablement à la toute fin ˆˆ)

Pour bien commencer, une petit explication du projet Bradbury : c'est un défi littéraire personnel qui consiste à écrire une nouvelle par semaine pendant un an. L'idée est venue à un jeune auteur en 2013, Neil Jomunsi, qui a décidé de prendre au mot l’écrivain à succès Ray Bradbury, qui disait qu'un bon exercice quand on commence l’écriture serait d’écrire des nouvelles, car elles sont plus faciles à terminer qu'un roman, et permettent donc de s'améliorer rapidement, notamment en trouvant sa voix (puisqu'on peut donc changer les genres de l’une à l’autre, les narrateurs, tout). Bref, ça a été lancé. Au début il a été le seul, puis ça s'est fait connaître.

Il y a deux ans je crois, ou peut-être trois ou quatre (bonjour la précision), ici sur Scribay des auteurs avaient été motivés pour essayer à plusieurs… et finalement faute de motivation tout le monde s’était tu.

Maintenant, pourquoi est-ce que j’en parle ? En fait, après plusieurs années à jeter des coups d'œil envieux au défi, je me suis lancée dedans début juillet. Eh oui, cela fait maintenant quatre mois que je suis dedans ! Je publie tout ce message avec deux buts, et le premier est de partager un petit peu mon expérience, pour ceux qui seraient tentés ˆˆ

Bien alors par quoi commencer ? Pour ceux au courant, le nanowrimo est en cours, un autre défi d’écriture, 50 000 mots entre le 1er et le 30 novembre. Encore une fois, pourquoi j’en parle ? Quel est le lien ? Ils sont souvent comparés, voilà le lien. Deux défis littéraires exigeants, plutôt longs. Mais l’un est un marathon, et l’autre un 100m. Je m’explique. Le premier, le projet Bradbury, dure un an. Un. An. C'est super long. Marathon donc. L’autre dure un mois. Comme ça, ça fait fait long, mais en réalité, pas tant que ça. En effet, il est plus simple de mettre sa vie entre parenthèse pendant quatre semaines que pendant cinquante-deux. On peut demander de l’aide, décider d'arrêter certaines activités pour avoir plus de temps, etc. En revanche, sur un Projet Bradbury, on ne peut pas. Un an c'est trop long pour mettre sa vie entre parenthèse. On apprend à vivre avec l’écriture. Il faut lui laisser sa place tout en ayant cours, en préparant ses exam, le tout entre les fêtes de famille et les vacances. Bon, donc marathon Bradbury, 100m, la course à fond les ballons mais c'est sur une relativement courte durée, Nanowrimo.

Mais on s’y habitue. On trouve un rythme. Pour ma part, j'ai donc commencé le Projet Bradbury la première semaine de juillet. Les deux premières semaines se sont très bien passées, j'étais même si motivée que j'aurais pu écrire facilement trois à quatre textes par semaine (sur une courte durée après tout ce n'est pas si dur d’écrire autant). Puis bam ! troisième semaine, je n'ai pas du tout écrit. Normal, j'étais à l’étranger, vacances en famille avec jusqu'à 20km de marche chaque jour… Pas idéal pour écrire. Plutôt que d’abandonner, j'ai rattrapé mon retard en écrivant deux nouvelles la semaine suivante. Et puis voilà, premier mois passé avec succès. Et là, en août, ça s'est encore compliqué. Manque de motivation, d’idées. Flemme de me mettre face à mon clavier pour sortir une nouvelle avant le dimanche soir. Et c'est là que le projet devient complexe. Il faut s’accrocher, s’obliger à tapoter les touches, garder un carnet pour noter les idées quand on ne peut pas écrire, afin qu’elles ne s’évaporent pas et qu'on puisse les utiliser par la suite. Et au final, ça devient automatique. Septembre avec ma rentrée à la fac, ça a été encore une fois dur, vraiment, mais dès octobre, c'était bon. On s'habitue à l'idée de cette nouvelle qui attend. Alors on s’assoit, on craque les doigts, le dos, le cou, ce qu'on veut et on se lance.

Là, j'ai passé un peu plus de quatre mois, dix-huit semaines, et je suis actuellement dans la dix-neuvième. Puisque ce sont des nouvelles, j'essaie différents genres, je m'amuse à tenter des expériences, à utiliser pleins de trucs qui ne sont pas forcément dans mes habitudes (je n’écris pas d’histoire d’épouvante, je me trouve nulle, mais du coup bam, nouvelle d’épouvante pour essayer un peu). Une nouvelle, c'est cool, c'est plus ou moins court, ça permet donc de s'essayer sur des formats peu longs.

Bien du coup je passe à la question de la motivation. Je poste mes nouvelles ici sur Scribay dans un recueil, Au fil des mots. Personne ne le lit (à part une amie, de temps en temps, quand je lui demande un avis) mais je le fais quand même pour bien finir le dimanche. Après, ça ne veut pas dire que je suis toujours exacte. Là par exemple, j'ai fini ma nouvelle 18 le mardi au lieu du dimanche, du coup je suis en retard sur la publication, mais tant pis après tout xD Ma plus grosse motivation reste celle-ci : je fais partie d’un groupe d'écriture sur Discord, et c'est vraiment encourageant de pouvoir partager ses petites victoires (j’ai fini ma nouvelle numéro 5 !!) ou d’être poussé quand on a du mal (j’ai tellement la flemme d’écrire).

Et ENFIN j'arrive à la raison principale de ce post. Oui, enfin. Après je ne sais pas combien de lignes (ça va être effarant à voir je pense), j’y arrive enfin.

J’ai eu l'idée de créer un groupe Discord pour ce projet. Un serveur sur lequel on peut s’entre motiver, on peut échanger sur des idées, peut-être former des couples auteur-bêta lecteur ou auteur-auteur pour des relectures, qui sait ? Dans tous les cas, c'est toujours plus vivable de réaliser un tel projet accompagné. Je ne sais pas si beaucoup seront intéressés. Peut être que personne ne viendra. Mais je propose toujours, et voici le lien ( https://discord.gg/vNwRdXA ).

Voilà, ce post est enfin fini (désolée de la longueur). Y’en a t il parmi vous qui ont déjà eu envie de se lancer dedans ? Des qui l'ont commencé ? Fini ?

Bisous à tout le monde,

Jo

Image de profil de korinne
korinne
J''ai participé au Brad sur Scribay il y a deux ans ( https://www.scribay.com/talks/17270/bradbury-challenge-2017--2018-vous-etes-toujours-la-- ) une expérience très enrichissante et une sacrée aventure personnelle :))

Rien ne t'empêche de le relancer ici sous forme de défi mensuel comme on l'avait fait à l'époque...
Image de profil de Alsensei
Alsensei
Moi je trouve qu'il vaut mieux prendre son temps et écrire quand on a l'envie et l'inspiration que de se forcer, par ce qu’après tu apprécies moins ce que tu fait.
Bon ce n'est que mon modeste petit avis, mais je pense qu'on réussit mieux ce qu'on fait quand on kiffe, tu dis que tu as la flemme d'écrire, laisse couler, l'envie et l’inspiration reviendront toquer à ta porte.
Sinon bonne chance à toi et à ceux qui vont s'y mettre.
Image de profil de Jo Loschnel
Jo Loschnel
C'est une manière de voir les choses en effet. Et évidemment il ne faut pas forcer à s'en rendre malade, il faut savoir laisser couler, mais c'est en poussant nos limites qu'on s'améliore. Et en regardant tous les grands écrivains, on peut toujours remarquer un point commun : ils écrivent régulièrement, même quand ils n'en ressentent pas l'envie, car l'écriture est comme un sport, c'est par la pratique qu'on peut progresser et faire quelque chose.
De plus, je me suis vraiment améliorée je trouve depuis le début, ce que je trouve hautement satisfaisant. Et chaque fin de semaine est un pur plaisir, quand je peux voir que j'ai fini ce petit projet supplémentaire, quand je vois le compteur monter, quand je barre la case.
Mais je sais que tout le monde ne fonctionne pas de la même manière ^^
Image de profil de Alsensei
Alsensei
Bien-sure tout le monde a sa manière, je me suis beaucoup amélioré en suivant la mienne aussi, mais pour ça j'ai repris plus de 40 fois mon premier chapitre par exemple, rien ne vient sans efforts, mais se relâcher pour mieux reprendre, même les plus grands auteurs connaissent ça. En tout cas tant qu'on s'améliore tant mieux.
Image de profil de Sunelia
Sunelia
Bonjour !
Le Brad se fait régulièrement sur Scribay. :) Le dernier challenge Brad Scribayen s'est terminé fin septembre 2019, où nous sommes 6 ou 7 à avoir tenu l'année. C'était effectivement très motivant comme expérience car nous nous lisions entre nous !
Pour le moment, je crois qu'aucun nouveau Brad Scribayen 2020 n'a été lancé, mais tout ne dépend que de vous !
Image de profil de Sunelia
Sunelia
Tu as ici le lien du Brad 2019, qui envoie vers le compte du Brad 2019 ouvert pour l'occasion où toutes les nouvelles ont été compilées pour les lecteurs.
https://www.scribay.com/talks/18117/un-nouveau-brad----

J'ai trouvé ça très bien ce compte commun pour l'expérience, ça marque un peu dans le marbre l'aventure sur le site :)
Image de profil de Jo Loschnel
Jo Loschnel
Hello Sunelia !
Merci, j'ignorais que l'expérience avait été retentée. En revanche, l'idée que j'ai est assez différente (bien que toujours centrée sur l'entraide). En effet, là, on ne commence pas quand on veut, il y a un début. Alors, certes, on peut rejoindre un peu quand on veut (je suppose ?) mais ce n'est pas pareil. Je ne sais pas si c'est compréhensible ce que je dis xD
Curieuse, je suis allée jeter un coup d'oeil au sujet et en effet je vois ce qui m'a le plus marqué. une nouvelle de 1300 mots, c'est court. Pas simple du tout pour développer un sujet, surtout si on sait que la longueur "standard" d'une moyenne se trouve entre 5 et 10 000 mots. 1300 c'est très restreignant. Après, c'est super, cette entraide, et je ne savais pas du tout que ça avait été relancé.

Et bravo de ton brad du coup !
Image de profil de Sunelia
Sunelia
Puisque l'idée était de faire un Brad à plusieurs, effectivement, il fallait fixer une date et que tout le monde commence en même temps ! Si la date de début est libre, ça peut être plus difficile de trouver des interlocuteurs pour se lire et s'entre-aider, car souvent quand x a fini son Brad, il a besoin de souffler un peu et n'ira plus lire et motiver y qui lui n'a pas encore fini son année, etc Mais si tu y parviens, ça peut quand même être sympa je pense :)
Les 1300 mots n'étaient pas obligatoires, c'était un ordre d'idées pour ne pas effrayer les participants au début. En réalité, personne n'a suivu cette indication, les nouvelles étaient parfois beaucoup plus courtes que ça ou beaucoup plus longues selon les participants. :)
Image de profil de Jo Loschnel
Jo Loschnel
ça devait être sympa ^^
0