Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Castor

Expliciter des termes sans notes de bas de page

par Castor  il y a 3 semaines

J’utilise pas mal de régionalisme ou de termes scouts. Il y a bien la solution des notes de bas de page, mais j’ai peur de sortir le lecteur du récit. Je cherche donc des solutions pour expliciter certains termes dans le texte.

J’ai bien essayé de feinter, dans les dialogues via une incise :

« — Ne commence pas à rouméger ! sermonna-t-il, habitué aux râles incessants de Bertrand. »

ou par exemple:

« — Va falloir marcher... Oh con ! J’ai déjà la cagne, lança Bertrand, les bras ballants, simulant un grand coup de fatigue. »

Mais le problème, c’est que la précision vient après.


Avez-vous des petites astuces ou des recettes personnelles pour palier à ce problème ?

Image de profil de Max Jangada
Max Jangada
Si tu utilises beaucoup de régionalisme et souvent, tu peux aussi établir un lexique à la fin du récit auquel le lecteur peut se référer pour trouver la traduction, ses différentes orthographes, le contexte de son utilisation et d'autres anecdotes.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
note de bas de page, c'est plus simple, ca n'oblige pas le lecteur qui comprend de se fader une incise reloue, ca n'alourdi pas ton texte... et ca fait super pro!!!!
Image de profil de Castor
Castor
Et moi qui pensais le contraire. J’ai bien fait de poser la question !
Image de profil de philippemoi
philippemoi
moi aussi je trouvais ca nul avant, style dictionnaire etc... mais en fait je viens de finir un roman historique avec 85 notes de bas de pages...obligé!!
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Rouméguer et pas rouméger je pense ;-)
(enfin c'est comme ça que je l'ai entendu prononcer, mais ça dépend peut-être des régions)

Je ne suis pas fan de tes feintes, si chaque fois que tu utilises un mot pas forcément connu du lecteur il faut de suite après utiliser un synonyme ou une périphrase l'expliquant ça risque d'alourdir quelque peu tes phrases ;-)

Moi je vote pour les notes de bas de page (va les voir qui veut), si c'est relativement rare, mais si tu utilises beaucoup de terme de patois par exemple alors il vaut peut-être mieux utiliser la méthode de Renard . avec l’italien dans ce texte https://www.scribay.com/text/1070013854/ou-est-stefano--/chapter/201332 : elle traduit entre parenthèses, par exemple :
-----------------
— Tu lo sai dove trovarlo !!? (Toi, tu le sais où il est ?)
Tout annonçait son envie d’en découdre. Io savait que Martina ne pourrait ignorer la provocation du ton et le sens de sa question.
— E perché dovrei saperlo ? (Et pourquoi je devrais le savoir ?)
— Tu non sembri molto preoccupata... (Tu n’as pas l’air fort préoccupée.)
-----------------------
Image de profil de Marylou
Marylou
Tu as raison Vicomte, c'est bien rouméguer et non pas rouméger. Ce matin, tout ce que je lis, je trouve une faute d'orthographe. Je ne suis pas la championne de l'orthographe, mais à la longue c'est lassant... De plus ça ne donne pas un bon exemple aux jeunes qui ne savent plus écrire.
Image de profil de Castor
Castor
Marylou Rouméguer est la version "francisée". Il est vrai que plus on se rapproche des grandes villes et plus c'est la version "francisée" avec le U qui est actuellement usité. La version sans le U est la version des champs plus proche de l'occitan originel "roumegar". Dans le contexte, c'est bien cette version et non l'autre qui je souhaite appliquer.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
mais tu prononces comment ? roumegar c'est avec un "gu" tandis que rouméger comme tu l'écris on le prononce (en français) avec un "je"... Je pense qu'il faut favoriser la prononciation, et donc si tu dis rouméguer il faut l'écrire ainsi, il me semble, sinon le lecteur qui ne le connaitrait pas, prononcerait mal ce mot.
Image de profil de Marylou
Marylou
Encore une fois tu as entièrement raison Vicomte. J'ai eu des grands-mères qui parlaient l'Occitan et je le comprends à défaut de le parler... Mais je n'ai jamais entendu personne dire "rouméjer" que ce soit avec un j ou un g. Quand on ne sait pas, on n'écrit pas ce que l'on ne sait pas...
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
(rouméguer ainsi qu'espanter et d'autres sont visiblement rentrés dans les dicos : https://francaisdenosregions.com/2017/06/29/ils-viennent-dentrer-dans-le-dictionnaire/)
Image de profil de Castor
Castor
Marylou, la confusion vient du fait que certains prennent la langue d’Oc comme un dérivé du français (langue d’oïl). Or, ces deux langues ont évolué parallèlement en ayant le latin comme origine. Le français (langue d’oïl) a par exemple ajouté le U à la règle des voyelles suivant le G contrairement à la langue d’oc qui a conservé la règle de la langue latine du g : pas de U, car la prononciation du son g est toujours [g] et jamais[j].
Image de profil de Marylou
Marylou
Tu as peut-être raison dans le fond, je ne discute pas sur des termes techniques que je ne connais pas. Cependant, à la lecture, voir rouméger écrit ainsi ça choque. D'ailleurs, cela vient de m'être souligné en rouge comme pour une faute à l'instant. Je constate que l'orthographe en général devient un véritable problème chez les jeunes qui ne savent pas faire deux lignes sans faute. Ce n'est peut-être pas tout à fait de leur faute justement, il y a plein de choses qui ne les aident pas, mais moi, j'ai la réaction de défendre ma langue maternelle du mieux que je peux.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Du coup, Castor, tu as de quoi faire une belle note de bas page sur roumeger, en expliquant que ça vient de l'occitan roumegar, et que tu choisis de garder une graphie la plus proche de l'origine mais que ça se prononce rouméguer ;-)
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
(ah oui tant que j'y suis, si je peux me permettre de critiquer tes extraits:
Comme je l'ai sous entendu je les trouve un peu lourd (par le fait que tu essayes d'expliquer les mots)., par exemple "simulant un grand coup de fatigue. " est en trop, pour moi., les bras ballants ça suffisait largement.
De plus je ne crois pas qu'on puisse utiliser râle comme tu l'utilises, un râle c'est le son rauque d'un mourant pas une manifestation de mécontentement, il me semble.

(et dans le sujet : on dit pas "palier à quelque chose" mais "pallier quelque chose" ;-)))
Image de profil de Castor
Castor
Vicomte Bidon, tout à fait je trouve la méthode que j'utilise un peu lourd, c'est pourquoi je posais la question, pour voir si d'autres avait trouvé la recette miracle.
Pour râle cela m'interpelle, j'utilise le terme râler pour manifester ma mauvaise humeur -roumeg(u)er - un régionalisme peut-être ? bien vu pour pallier ! faudrait que tu viennes me relire, je suis sur que mon histoire est remplie de coquille ;)
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
j'utilise aussi râler comme toi, et je pense que c''est correct, par contre bizarrement râle ne semble pas avoir les même possibilités que le verbe râler (https://www.cnrtl.fr/definition/r%C3%A2le). tu peux dire râlage mais c'est familier https://www.cnrtl.fr/definition/r%C3%A2lage (remarque.2)

edit: je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à mettre un lien correct sur râler
Image de profil de Xavier Escagasse
Xavier Escagasse
Juste quelques précisions sur ce mot dont le premier sens est "arracher des ronces" : les deux existent, comme le supposait le vicomte dans sa première intervention : romegar au sud (gascon, languedocien, provençal) et romejar, voire même romeiar au nord (limousin, auvergnat, vivaro-alpin).
Par contre, écrire roumegar avec "ou" est déjà une francisation, en occitan le "o" se prononce "ou". Sauf en graphie mistralienne, encore utilisée en Provence, et dans quelques graphies francisantes agonisantes ici et là, mais dans ce cas, ils écrivent roumega, car ils n'écrivent pas les "r" muet des infinitifs.
voilà, c'était juste pour étaler ma science et comme vous le savez, c'est comme la confiture et la culture, et en parlant de confiture, c'est l'heure du petit-déjeuner ;-)
Image de profil de Marylou
Marylou
Merci Coucougnettes pour ces précisions...:)
0