Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Hubert Pozac

Forme littéraire injustifiée

par Hubert Pozac  il y a 3 mois

Ceci est mon premier fil.

Lors de mes errances sur des œuvres, certaines annotations et certains commentaires invités l'auteur à justifier son texte.

Pour des raisons qui me sont inconnues, personnellement, ça me dérangerait, voire même me crisperait de lire un livre papier ou numérique avec des phrases injustifiées. Mais sur Scribay ou des forums littéraires sur lesquels je gambade, eh bien, cela ne me contrarie pas plus que ça.

Je voulais savoir s'il y avait, parmi vous, des personnes qui en étaient irritées ?

Tous les partisan(e)s de chaque clan sont les bienvenu(e)s. Je ne vous demande pas de me sortir une thèse, mais le sentiment que vous ressentez face à cette nouvelle forme et pourquoi pas les arguments qui vont avec.

Je parle des textes publiés sur Scribay, effectivement.

Ps : ne voyez pas là une indifférence à vos propos si je ne me mêle pas à la conversation. J'ai fait ce fil dans l'unique but de recueillir vos impressions.

Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Normalement sur les sites web on ne justifie pas, je vous conseille cet article qui en explique bien les raisons : https://www.fabricecourt.com/formation/doit-on-justifier-un-texte-sur-le-web/
ceci dit certains justifient (mais en le faisant bien : lignes pas trop courtes, ni trop longues, césures etc) et le justifient : http://typographisme.net/post/La-justification-sur-le-web-%3A-usages-et-pr%C3%A9cautions ;-)

J'ai l'impression que comme on est habitué à lire des livres papiers, de ne pas avoir de texte justifié sur un site littéraire, nous gêne, on a l'impression que ce n'est pas un texte de qualité ;-)
Image de profil de Ihriae
Ihriae
J'ai lu le texte de Fabrice Court (créateur de site-graphiste-formateur). Intéressant. Merci de l'avoir signalé.

Il y a des évidences ("papier vs écran"), mais d'autres le sont moins et semblent être son opinion personnelle ("La disposition du texte au fer à gauche crée une irrégularité qui donne des repères au lecteur lorsque la page change de place..." - Question : Est- ce exact pour tous les systèmes d'écriture existants actuellement ?)

Idem pour les paragraphes "Se repérer sur la toile" et "En terme d’accessibilité". Sur ce dernier point, de plus en plus d'enfants ayant des difficultés de lecture et d'écriture ont désormais accès aux écrans (ordinateur portable personnel à l'école - Les psys qui les préconisent les calibrent en fonction des difficultés de l'enfant, avec un ferrage à gauche) pour pallier à leurs problèmes d'apprentissage.

Les formes de type "Certaines études affirment également ..." m'embêtent un peu (mais bon, le monsieur est "maître en son domaine", et il a peut-être raison).

Bref, malgré la caution W3C, l'article aussi intéressant soit-il manque de références pour aller plus loin.

La conclusion de l'article reste néanmoins, malgré les préférences de son auteur : chacun fait ce qui lui plait.

Cela me convient.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
L'autre article est intéressant aussi. En lisant les deux, je suis assez convaincu qu'il ne faut pas justifier si on n'a pas les moyens de le faire bien (et sur scribay on ne les a pas), même si ça va contre mon a priori.
Image de profil de Ihriae
Ihriae
Effectivement. Intéressant aussi. Encore merci.
Ce qui me fait dire qu'il y a aussi la typo et "l'aération" du texte qui participent au choix de la mise en page... C'est peut-être pour cela que j'ai eu un peu de mal à choisir la typo sur Scribay. Sans les détester (et sans rechercher des fonts fantaisistes inadaptées aux textes littéraires), je ne peux pas dire que j'en suis fan.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Je lis beaucoup sur liseuse numérique, et je justifie le texte, ce doit être une question d’habitude mais je préfère quand c'est justifié, mais c'est vrai que des fois, c'est assez moche avec des grands blancs entre les mots sur certaines lignes (ça se voit surtout quand on choisit une taille de police assez grande)...
Image de profil de Ihriae
Ihriae
Je m'invite à votre conversation...

À part les Calligrammes (notamment ceux d'Apollinaire, d’où ma majuscule), et d'autres formes poétiques, je n'ai pas le souvenir d'avoir vu de textes non justifiés dans les publications commerciales (revues ou livres). Cela dit, il en existe sûrement, comme en poésie.
Pour les concours de nouvelles, la justification est demandée.
Quant aux publications scientifiques, elle est de mise, mais il peut y avoir des exceptions.

Normalement, l'utilisation de la justification est une forme d'harmonisation et un confort pour le regard s'il n'y a pas d'impératifs de la part de l'auteur. C'est ce que l'on m'a toujours expliqué (Escaliers vs lézardes - mais, cela dit, je n'ai trouvé aucune étude sur les sites médicaux, concernant le sujet).

Personnellement, si le texte est bon, la non justification ne m'embête pas pour lire, mais elle a un goût d'inachevé. Je me dis que l'auteur n'en a pas encore fini avec son texte et qu'il va sans doute y revenir plus tard pour le modifier, un peu... ou beaucoup.
Image de profil de Un pseudo
Un pseudo
Peut-être que je confonds, mais pour moi tous les livres vendus dans le commerce sont justifiés, je n'ai pas le souvenir d'un ouvrage qui ne l'était pas.
Image de profil de Hubert Pozac
Hubert Pozac
Effectivement tu confonds. Je parlais de l'univers des plateformes littéraires sur internet. Personne à ma connaissance n'a jamais lu, ni moi, d'ailleurs, un livre papier ou numérique sans que les phrases soient écrites anarchiquement à droite et à gauche, parce que les imprimeurs ont le souci de rendre la page ergonomique dans tous les ouvrages : le choix des couleurs ; des espaces ; de polices de caractères etc. Mais cela n'a pas été toujours le cas avant l'arrivée de l'imprimerie qui donna une norme.
Image de profil de Un pseudo
Un pseudo
Un texte justifié n'est pas un texte qui est proprement aligné à gauche et à droite justement ? Avec la même longueur de lignes ? J'ai l'impression d'être à côté de la plaque, pour moi justement presque aucun livre n'est vendu avec un contenu écrit "anarchiquement à droite et à gauche", dans mon esprit un texte justifié c'est par exemple ça : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96104087/f19.image.texteImage tout est aligné à part en ce qui concerne l'alinéa au début de chaque paragraphe.
Image de profil de Hubert Pozac
Hubert Pozac
Je suis tout à fait d'accord avec toi pour l'alinéa, mais tu as très bien compris ce que je voulais dire. Et par ailleurs, l'alinéa représente le point de départ d'une série de phrases alignées. De toute façon, le sujet n'est pas là, nous nous en écartons. Je parlais des textes, ici, qui n'étaient pas justifiés et voulais savoir si cela dérangeait pour la lecture ou non. J'ai l'impression que tu es en train de chercher une bête qui n'existe pas. Je sais pas, je te fais du mal ?
Image de profil de Un pseudo
Un pseudo
Je ne suis pas sûr de la définition d'un texte justifié, d'où mes questions, on m'a expliqué ce qu'était une justification de texte il y a quelques jours à peine, sur Scribay, je ne cherchais pas de petite bête. Le sujet me paraissait simplement important dans le cadre de la discussion que tu as ouverte, Je ne te dérange pas plus longtemps.
Image de profil de Hubert Pozac
Hubert Pozac
Justement, tu as eu affaire à ce genre d'avis, et c'est ça que je voulais mette en avant, ici, et non sur des livres édités (personnellement, je n'en ai jamais reçu) ; quand je publie - pas des poèmes, car c'est impossible à justifier - mais des textes, je les justifie automatiquement comme je le fais sur mon traitement de texte personnel.
Effectivement si tu es nouveau sur le site (?), je comprends ton désarroi face à cette forme justifiée. Il se trouve que la personne qui t'a confié ça, ne t'a pas montré la marche à suivre : mais j'ai vu que tes textes étaient justifiés, donc tu as trouvé la parade pour le faire. Je voulais signifier le fait justement par rapport au commentaire ou l'annotation que tu avais eu(e) de ce nouveau contretemps dans une lecture sur Scribay.
Après, la définition de la norme imposée par l'imprimerie est discutable, je te l'accorde. Et si je lis entre tes lignes, chacun serait en mesure de normaliser ses écrits, c'est tout à fait louable, et c'est un point de vue que je respecte.
Je suis conscient aussi, mais je l'ai mal interprété, que tu te posais des questions sur la définition de justifier son texte. crois-moi, j'en suis moi-même désolé de ne pas l'avoir compris. Ce qui est important, du moins pour moi,... poste des écrits dans la forme que tu veux, justifiés ou non. C'est toi l'artiste, c'est toi le boss, si tu n'as pas envie de justifier ne le fais pas, cela ne me dérange pas, comme je l'ai dit dans le sujet.
Non, tu ne mas pas dérangé, ni gêné voire perturbé, mais je ne comprenais pas ou tu voulais en venir. Alors je me suis posé la question : peut-être que mon exposé n'était pas assez compréhensible et j'ai changé un ou deux termes. Voilà, et du coup, je suis obligé de poursuivre ma lecture de : "https://www.scribay.com/text/469385811/ma-reincarnation-en-mort-vivant--en-pause-". Il y a beaucoup à dire :D. Je ne t'en dis pas plus.
Image de profil de Un pseudo
Un pseudo
Je n'ai pas vraiment d'avis tranché sur la question pour tout te dire. C'est plus "beau" et professionnel je trouve mais peut-être que sur les sites communautaires cela peut créer une sorte de dissonance, dans le sens où l'on ne s'attend pas forcément à tomber sur des textes ayant tous les codes de l'édition. Pour Scribay, qui se veut tout de même une plateforme d'auteurs et notament d'auteurs cherchant parfois à se faire publier et à améliorer leurs textes tant sur le fond que la forme, je trouve ça normal de justifier son texte, là où sur Wattpad par exemple cela pourrait presque paraître pour de la prétention de vouloir faire trop "pro".

Sinon au sujet de mon texte, oui j'ai trouvé comment justifier, depuis je le fais tout le temps d'ailleurs. J'ai mis ce texte en pause cependant, donc ne t'attend pas à y trouver quoi que ce soit de travaillé ou terminé, je me concentre sur une autre histoire, la première personne me limitait trop d'un point de vu de la narration.
Image de profil de Hubert Pozac
Hubert Pozac
Effectivement, tous les sites n'ont pas forcément les codes de l'imprimerie avec les alinéas, les blancs etc. Je ne m'attends jamais à tomber sur des textes justifiés sur internet, c'est le paradoxe de la publication de l'écrit. Même Bruno Dewaele dans son blog, ses réflexions sur l'écriture et les mots, il ne justifie rien ; mais justement c'est à cause de ce dénombrement informatique, : 1. 2 1.3, c'est comme si on écrivait sur un cahier. Je ne connais pas Watpad, mais c'est peut-être aussi l'algorithme du site qui ne permet pas de justifier le texte. Enfin, je ne sais pas.
Bon, ok pour ton texte, je lirai l'autre alors. Le "je" n'est pas aussi simple et aussi naturel qu'on le pense, il faut beaucoup d'expérience d'écriture pour en prendre le contrôle.
0