Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de WL276

Ecrire un sujet déjà traité

par WL276  il y a 1 an

Bonjour/bonsoir à toutes et à tous !

Il y a quelques mois, je réfléchissais à un sujet d'écriture qui me tenait à coeur. Je m'apprêtais à devenir père et pensais beaucoup à la grossesse de ma compagne. Un jour, je me suis dit "et si une minorité de femmes étaient capables d'enfanter, comment serait organisé le monde ?". Je venais de finir depuis peu "les monades urbaines" de Robert Silverberg et avait l'esprit en mode "dystopie"/"apocalypse. Je commençais à imaginer une société réorganisée autour du sujet de l'infertilité, avec les travers que cela peut engendrer.

J'ai cherché des oeuvres qui traitaient du sujet et je suis naturellement tombé sur "La Servante Ecarlate" de Margaret Atwood, très en vogue en ce moment.

Je ne veux pas réécrire son oeuvre, bien sûr (que je lis en ce moment, d'ailleurs), ni avoir l'air de surfer sur cette vague apocalyptico-écolo-féministe qui fait un peu le buzz en ce moment, mais le sujet me tient à coeur.

Avez-vous déjà été confronté à cette situation, de devoir vous frotter à un sujet très bien traité et avec la peur de ne faire qu'une réécriture du roman existant ?

Image de profil de Bastien Gral
Bastien Gral
Je vais surement donner une réponse qui exaspéra tout le monde, mais étant dans le milieu de l'art contemporain, je suis souvent confronté à ce genre de réflexion puisqu'il y a tellement d'artistes qu'on ne peut s'empêcher de ressentir que tout a déjà été fait.
Il me semble que la politique la plus simple et juste dans ce genre de situation, c'est d'accepter de ne pas pouvoir faire quelque chose de tout à fait nouveau. De toute façon, il y a tellement d’œuvres littéraire qui existent, jusqu'au moins célèbres, qu'il est plus que probable que chaque nouveau récit ressemble de près ou de loin à un récit existant, même si l'auteur l'ignore. Ce qui importe, et c'est ce qui évite de produire du plagiat, c'est de faire la même chose mais différemment. Je suis prêt à parier que des romans sur un monde alternatif basé sur l'infertilité existent déjà en nombre, mais chacun a ses spécificités, ses engagements, son angle d'attaque. On ne peut en réalité pas révolutionner l'art ou la littérature en faisant quelque chose de complétement nouveau, comme dans un éclair de génie. Il faut seulement que chaque œuvre évolue quelque peu par rapport aux précédentes.
Image de profil de Romane de Joriis
Romane de Joriis
Je comprends ta question qui est tout à fait légitime. Je suis aussi touchée par cette problématique pour la simple et bonne raison que j’écris sur un thème devenu très récurent : les sorcières. Niveau œuvres ayant précédés mon histoires, je peux me dire que j’ai des ressources, mais cela m’embête un peu car j’ai aussi peur de ne devenir qu’une pâle copie d’Harry Potter / Charmed / Sabrina… pour te donner une idée.

Et si tu prenais le sujet à contre-pieds, en cherchant d’abord dans la servante écarlate ce qui a déjà été fait ? pour ensuite prendre le chemin inverse ?
Image de profil de William Ashner
William Ashner
C'est ce que je fais en ce moment. Je le lis pour en comprendre la substance et prendre le contre-pied.
Premier point en ma faveur, je ne traite pas le sujet de la même façon, je dirai même que je suis a l'opposé. Et je pense pouvoir glaner nombre de questionnements pendant ma lecture, ce qui ne fera qu'enrichir l'univers que je dois créer.
Image de profil de Xavier Escagasse
Xavier Escagasse
Jean Giraudoux a écrit Amphitryon38 parce qu'il avait trouvé déjà 37 versions de l'histoire...
0