Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Stéph Loup'tout

Originalité des noms et des langues dans un monde fantasy

par Stéph Loup'tout  il y a 5 mois

Bonsoir, bonjour, bonne nuit, bref, salut tout le monde ! :)

En étoffant le monde d'un de mes romans, je me suis posée la question des langues et des noms de lieux, de personnages... J'ai alors eu envie de donner à ces langues et à ces lieux une consonnance unique, propre à ce monde et à ce monde seulement. Je veux dire, on reconnait le japonais à ses voyelles et la répétition des "k", des "s", des "n", des "t" et des "ts", de même on peut assez facilement différencier l'anglais de l'allemand ou encore l'italien du français... Le truc c'est que c'est assez compliqué d'inventer comme ça des codes linguistiques qui se répètent et qui permettent d'identifier une langue ^^. Du coup, je me tourne vers vous. Avez-vous déjà inventé des langues pour vos histoires ? Si oui, leur avez-vous donner une identité linguistique forte, que cela soit dans la façon de prononcer les mots, les silences, les répétitions de certaines lettres ou de certains sons ?

Merci d'avance pour vos réponses et au plaisir de pouvoir échanger avec vous sur ce sujet linguistique ! :p

Image de profil de Reidrev
Reidrev
A vrai dire je n'ai jamais inventés de langue...Mais! J'ai souvent trouver des nom et j'ai remarqué une chose dans mon écriture : Les noms de villes peuple ou créatures dans qui habite une région froide dans mes histoires ont souvent beaucoup de ''h'' de ''k'' de''r'' et ''o''. Le plus représentatif de sa et Horlclock la principale ville de mon monde.
Mais il y a aussi les Krohis des créatures archnoide présente dans les caverne de glace, Roho des sorte de vautour présent sur la banquise ect ect.

Les spectres ont une abondance de mot en ''is'' ''ish'' ''cr'' la encore l'exemple parfait est crownish le roi des spectres. Ishis le spectre de l'alcool ect ect.

Et derniers petit truc si vous voulez savoir ce qui est important ou pas dans mon monde chercher le ''y'' Xyon, Ygdraz, Ryln ect ect... La c'est respectivement : la plus grande machine jamais conçu, l'un des continents principal, et le dieu mauvais des océans.

Voilà ^^ merci a toi @Stèph Loup'tout@ pour m'avoir fait réaliser tout ces petits tic de langage^^''
Image de profil de Daegann
Daegann
Je ne suis pas linguiste et je n'ai pas la prétention de pouvoir inventer de langue. Mais j'essaye de donner certaines consonances correspondant à des noms (de ville ou de personnage) voir des expressions. Souvent c'est inventé mais calqué de chose existant (des consonances celtes, coréenne, slave, etc) ça reste le plus simple. Et pour les mot on peut dériver d'expression de ces zones également.

Après présentement, j'essaye d'aller un poil plus loin avec la création d'un proto-language pour mon elfique, mais ce ne sera jamais une langue complète, c'est juste pour donner un peu de fluff.

En tout cas, oui, donner des consonances fortes permet de faire passer inconsciemment des images lié à des clichés. Appeler un personnage Yukihata dans un pays appel Shizukama donne de base dans l'imaginaire un personnage typé asiatique sans avoir besoin de le préciser... De même que la brute qui s'appel Viktor, on entend déjà son accent...

Sinon, je te conseil de regarder cette vidéo qui pourrait t’intéresser : https://www.youtube.com/watch?v=Oi1W3LH6Stw
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
« Le truc c'est que c'est assez compliqué d'inventer comme ça des codes linguistiques qui se répètent et qui permettent d'identifier une langue ^^ »

En effet, c’est difficile. Personne ne t’en voudra si tu ne le fais pas, ce n’est pas nécessaire à une bonne histoire. Tolkien l’a fait parce qu’il était un linguiste, quelqu’un qui a étudié longuement les langues et leur fonctionnement, et qui n’avait rien de mieux à faire de son temps libre que de créer des langues et des événements pour son monde fictif. Puis tous les imitateurs qui sont venus après ont bidulé quelques mots, les ont collé ensemble et l'ont appelé un langage nouveau, unique, comme ceux de Grand-papa Tolkien.

Ne te casse pas la tête là-dessus, casse-toi plutôt la tête sur l’histoire que tu veux raconter. Et ne le fais pas à moitié non plus, car si tu manques de connaissances linguistiques (comme la plupart des gens en ce monde), ta tentative risque d’être vaine et de paraître un peu ridicule. Tu peux utiliser ce que tu connais pour avoir quelques mots exotiques, qui sont mis à des moments d’importance dans le récit, et qui servent à illustrer sans devoir l’expliquer une culture entièrement différente.

Et ça n’a pas à sonner complètement nouveau non plus; il n’y a aucune honte à se baser sur des langages déjà existants, même que c’est recommandé, car ça permet de facilement faire une association et une comparaison à une vraie culture.

Pour ma part, quand je veux démontrer un artéfact datant d’il y a longtemps, des inscriptions sur un mur, un vieux dicton, le nom d’un endroit ou une incantation, je m’inspire des langues scandinaves. Je vais sur un site dédié aux noms norvégiens et suédois et je mélange, et je cherche ceux qui signifient ce que je recherche, après quoi je les fusionne. J’utilise aussi cette méthode pour nommer les personnages, me forçant pour utiliser des noms qui sonnent un peu plus vieux et qui ont une signification précise qui se rapporte à la nature du personnage.

Donc ne te complique pas la tâche. Ça ne sert vraiment à rien de créer un langage aussi complexe et à part entière, qui peut être appris et parlé. C’est du décor, ça, c’est à l’arrière. Sa seule valeur c’est la vraisemblance, l’immersion. Sinon, tout ce qui en viendra, c’est une poignée de fans (si tu en as beaucoup) qui vont apprendre la langue, et quelques personnes qui vont la décortiquer sur un forum, ou un wiki. Ça ne sert plus vraiment l’histoire, c’est surtout une distraction.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Merci pour ta réponse ! :)

Je sais que le langage reste à l'arrière plan et ne t'en fais pas, je suis à fond sur l'histoire aussi ! ;) Je pensai juste que pour nommer les lieux et personnages, ce serait sympa d'avoir de petites variétés en fonction des langues parlées par les différents peuples, mais qui se retrouvent dans une unité, une consonance. J'ai déjà inventé quelques langues, dont l'une, je l'avoue, est assez rudimentaire, puisque l'espèce qui la pratique préfère agir que parler ^^". Pour d'autres romans, je m'inspire pas mal du japonais, du norvégien, du suédois et autre langue nordique, mais pour ce roman... je sais pas, c'est le tout premier que j'ai commencé, ça fait bientôt douze ans que je l'écris (avec plusieurs remaniements importants de scénarios, un monde qui change au fil des années etc.), et j'avais presque immédiatement inventé une langue à part entière rien que pour lui. Je pense donc continuer à chercher un moyen de donner une consonance "originale" aux noms de lieux et de personnages de ce monde. Peut-être en me basant sur l'ancien français. Ou bien en terminant chaque mot par un suffixe précis. Ou en commençant chaque nom par un préfixe précis. Ou en ajoutant des tirets. Ou des apostrophes. Ou des caractères en gras ou en italique. Bref, je trouverai un moyen ! ;)

Encore merci pour ta réponse détaillée ! :) C'est vrai que depuis Tolkien, on a eu beaucoup de "langues fantasy" qui n'étaient pas vraiment des langues, plus des mots traduits dans un dialecte auquel, logiquement, le lecteur n'a accès que par touche :)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
J’admire ton enthousiasme, mais ne fais pas la même erreur que ces auteurs. Ne crois jamais vraiment inventer une langue quand il s’agit seulement d’un décor. Je comprends tout à fait le besoin d’un son différent pour chaque région, donc chaque culture et langue – même que je le fais aussi – mais par pitié, ne vas pas mettre des apostrophes et des tirets n’importe où, ça fait amateur. Gras et italique, je dirais de les réserver pour quelques moments rares, quand des créatures d’un univers différent parlent sans ouvrir leur bouche; il faut vraiment que ce soit justifié, sinon, dans le contexte de l’univers et des personnages qui entendent au lieu de lire, ça ne change rien.

Tu n’as qu’à trouver un langage de base pour chaque région, tu n’as vraiment pas à inventer ou modifier grand-chose. Et puis, si tu veux vraiment donner l’impression d’une culture différente, écris donc en cyrillique, en kanji, n’importe quel alphabet qui soit différent du nôtre (à utiliser avec modération, bien sûr, et avec les traductions si nécessaires). À moins que ça serve à illustrer un point précis dans le récit, une différence nécessaire aux personnages et leur évolution, tu n’as pas à « inventer » de langues, mais tu peux garder une illusion de diversité si ce n’est que pour la vraisemblance du monde.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
XD, non, je n'avais pas idée de mettre du gras, des tiers, apostrophes et italiques de partout non plus (quelle horreur), juste de trouver un moyen de rendre la langue identifiable :)

Si cette question me tient à coeur, c'est surtout parce que les langues ont une certaine place dans mon intrigue. Le fait qu'une de ces langues ait été perdue explique pas mal de quiproquos et d'incompréhension envers une race clef du roman. De même, mon personnage principal a un pouvoir assez spécial lié à ces langues justement. Par ailleurs, la place des noms de personnages est aussi un des piliers de mon monde puisque certains noms très précis sont liés à la destinée et à des dieux, ce qui donne prestige et honneur à leur porteur, contrairement à ceux qui n'ont pas de noms de dieux... Bref, le langage a une place plutôt importante dans mon histoire, c'est pourquoi je me dois d'approfondir ce point. Je ne peux pas me permettre de mettre qu'une petite citation ici ou là pour faire un peu folklore, chaque langue est propre à son peuple et la langue commune du monde a une longue histoire plus ou moins liée à celle des différents personnages ou, du moins, aux plus grandes légendes du monde, légendes qui orientent et façonnent mes personnages. Cela m'aide aussi à donner une voix à mes persos qui viennent de différentes contrées (comme l'un vient justement du peuple dont la langue n'est pas très variée puisqu'il préfère agir plutôt que de parler, je sais qu'il parlera de manière très concise, sans entrer dans les détails etc.). À l'inverse, l'un de mes personnages parle une langue oubliée depuis très longtemps et refuse catégoriquement de parler en langue commune, du coup, lui comprend tout le monde, mais personne ne le comprend, ce qui en fait un personnage assez mystérieux et difficile à cerner pour ses compagnons... :)
Après, vu la difficulté de la chose, il est évident que je ne vais pas perdre mon temps à inventer quinze langues différentes. Pour l'instant, j'en ai trois sûr, deux en cours de préparation, une qui n'en est pas vraiment une, et quelques petits dialectes régionaux qui s'inspirent des langues principales. :)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Ah, mais il fallait le dire au départ! Si la langue est aussi importante à l’histoire, alors je te recommanderais de faire beaucoup de recherche. Le plus informé tu seras, le meilleur le résultat. Mes connaissances à ce sujet sont moindres et mes expériences moins approfondies que les tiennes, donc je te souhaite la meilleure des chances avec cette tâche d’envergure.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
xD merci, je vais tâcher d'être à la hauteur de mon histoire ! ;)
0