Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Emi Liya

Comment faites-vous pour vous rebooster après un échec ou une baisse de motivation ?

par Emi Liya  il y a 11 mois

Bonjour à tous !

Je me suis dit que ça pourrait être sympa de savoir quelles sont vos astuces dans les moment de démotivation profonde pour vous rebooster ? Vous savez, ces moments où rien ne fonctionne comme vous le voudriez ? Ces moments où tout ce que vous faites vous semble nul et sans profondeur, ces moments où vous multipliez les échecs, ces moments où vous avez l'impression de faire de la merde quoi ! Rassurez-moi ça vous arrive à vous aussi ?

Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Perso je ne vois pas vraiment ça comme des échecs, plus comme des périodes où l'inspiration n'est pas présente, ce qui conduit du coup à une période de doutes voire de déprime. Après, pour sortir de ce genre de période, il y a pas mal de solutions. On peut décrocher un peu de l'écriture au lieu de s'acharner (car quand ça veut pas, ça veut pas XD), en lisant, regardant des films, écoutant de la musique, allant se promener, histoire de se changer les idées. Pour moi, ce qui marche le plus, c'est la lecture, le visionnage de films fantasy et écouter des musiques épiques, ça me donne toute de suite envie de me remettre à écrire ! :) On peut aussi, si on a plusieurs projets en cours et qu'on bloque sur un, décider d'aller écrire sur un autre, où on sera peut-être plus inspirer. Sinon, si la phase d'écriture nous bloque mais qu'on veut travailler sur un projet bien précis, on peut profiter de ces périodes pour approfondir l'univers, les personnages (en trouvant des noms de lieux, de persos, des éléments à rajouter, inventant les langues...). Ainsi, quand l'inspiration reviendra, on pourra ressortir ses infos lors de l'écriture, au lieu de bloquer sur un nom de ville ou de perso alors qu'on a enfin retrouver l'inspiration ! On peut aussi faire des fiches d'aide à l'écriture (par exemple, récemment, je me suis fait une fiche de combat, avec les différents verbes d'action, quelques exemples de climats et d'environnement qui influencent le combat, ainsi que des stratégies...). :)
Image de profil de izuchux
izuchux
Je ne vois pas comment on peut parler d'échec quand on parle d'écriture.
Image de profil de korinne
korinne
"L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli" proverbe africain, me dit mon calendrier de la sagesse...

La vie est un manège de "montagnes russes", des hauts, des bas, des joies, des peines... Mieux vaut voir ça comme des saisons :) Après la pluie le beau temps, tout est nécessaire :) Ce qui ne veut pas dire facile et agréable. Dans les creux de la vague ben faut écluser en attendant des jours meilleures, la roue tourne.

Lorsqu'on termine un texte qui nous a demandé beaucoup d'investissement, de travail, nous a apporté beaucoup de joie et de peine, c'est normal de douter et difficile de s'en détacher. Donc courage, c'est normal et l'oublier complétement en lisant les autres c'est, de mon expérience, une bonne solution :))
Image de profil de Cole Martins
Cole Martins
Lorsque plus rien ne fonctionne, j'ai une méthode assez radicale mais toute aussi efficace :
Je change tout, tout simplement. La conséquence de l'échec mène à un manque de confiance en soi certain et sans ce dernier, on ne peut rien accomplir. L'objectif est donc de se redonner confiance, et la première étape à mon sens est de se remettre en question.
Peu importe de ce qu'il peut s’agir, quelles sont les raisons ou autres, il faut impérativement se remettre en question de façon efficace : c'est à dire qu'il ne faut pas remuer le passé pour se soustraire à la mélancolie, mais il faut savoir extraire tous ces moments passés qui polluent tout le reste pour éradiquer le virus.
Cela demande d'absolument faire une croix à sa fierté et à sa mauvaise foi. Il faut se poser les questions essentielles pour savoir ce qu'il s'est passé, qu'est-ce qui l'a causé, quelles ont été les conséquences.
A partir de ça, il faut d'abord en tirer des leçons.
Ensuite, il faut utiliser ces leçons pour se reconstruire.
Normalement, vous avez fait la moitié du travail qui est plus ou moins longue en fonction de la profondeur du mal et de la capacité des gens à se relever. Chacun réagit différemment à tout cela.
Se rebooster ne vient cependant pas seulement d'une remise en question, ce serait beaucoup trop simple. Il faut savoir se motiver en agissant. C'est à dire qu'il faut se pousser à découvrir de nouvelles choses, de nouvelles personnes, de nouveaux environnement. La plupart des baisses de motivations sont créées par une routines dormantes.
Sortez de votre zone de confort, absolument. En faisant cela, vous allez dégager tous les maux qui vous poussent justement à vous enfermer encore plus. Pousser notre corps, notre esprit à affronter de nouvelles choses.
Aussi, faire une pause dans ce que l'on fait peut être utile. Le manque de motivation vient aussi souvent d'une sur-activité dans le domaine concerné ;)
Cela fait très recette de cuisine, mais l'humain est fait de mécanismes qui se répètent et qui sont dictés par des réflexes de pensées, d'actions. Si l'on veut toujours avoir la tête haute, même lorsque c'est dure, il faut apprendre à comprendre, assimiler et maîtriser ces comportements là.
Image de profil de Mickaël Glenn
Mickaël Glenn
Alors voici mes trucs dans le cas où je n'arrive plus à rien :
1. Je retourne à la vraie vie : pourquoi ? parce qu'en vivant des choses intenses, en rencontrant de nouvelles personnes, notre imagination repart de plus belle. Rien n'est plus nocif à l'imagination que de s'enfermer dans sa tour d'ivoire ou dans ses habitudes.
2. Je change de projet d'écriture. Quand je bloque sur un texte, je passe à un autre dans un genre complètement différent. Du coup, mon imagination est comme revivifiée, et je peux revenir sur le premier projet.
3. Je me mets à lire. Rien de mieux que de lire de bons livres, car l'imagination des autres est contagieuse, et puis on peut aussi apprendre d'eux, de leurs effets littéraires, de leur style.
Image de profil de Luciferr
Luciferr
C'est les 3 règles élémentaires pour se remotiver... Et les plus efficaces. Totalement d'accord.
Image de profil de JPierre
JPierre
Plutôt d'accord, à une nuance près : je me mets à lire mais pas forcément des bons livres (pas ultra daube non plus) Du tout venant (pas non plus ceux pondus à la chaine), non d'honnêtes faiseurs.
Image de profil de Silky Wombat
Silky Wombat
J'approuve tout ce qui a été dit dans les autres réponses, notamment sur le fait de pratiquer un autre art où p-e on se met moins la pression.
Personnellement, ça a été écrire dans un tout autre genre qui m'a aidé. Je me mettais beaucoup de pression pour mes romans de fantasy parce que j'adore ce genre et au final, il en est ressorti pas mal d’écœurement pour mes textes. J'ai décidé de les laisser reposer un peu.

Je dirais quand même que le plus important c'est ne pas arrêter d'écrire : l'écriture est un muscle qu'il faut entraîner et tout stopper pendant des mois peut rendre le retour à la pratique encore plus difficile. Plus facile à dire qu'à faire je sais, mais la solution qui a marché pour moi a été de me tourner vers un autre genre (la romance, l'érotique tout ça).
Idem si tu as l'habitude d'écrire des romans, peut-être tourne-toi vers la nouvelle ? Ou l'inverse ? Tout ça bien sûr dans l'idée de ne pas laisser tomber l'écriture, car sinon la solution de faire une autre activité est aussi super efficace.

Ouais, je te rassure donc. Ca nous arrive à tous et toutes. Et trop souvent hélas v_v bon courage !!
Image de profil de Nelliama
Nelliama
C'est très courant chez moi, souvent avant de terminer un chapitre ou une partie. Mon esprit commence à s'envoler sur des points pas du tout utiles de mon histoire, juste pour repousser le moment fatidique où je vais devoir, enfin, m'occuper de cette partie.

Déjà, même si je finis par ne rien écrire, j'ouvre le document et je relis les chapitres précédents pour me remettre dans le bain. Ensuite, si ce n'est pas déjà fait, je fais un plan du chapitre où de la partie. En tout cas, je note ce que j'aimerais voir dans ce chapitre. La plupart du temps, ça débloque quelque chose en moi, je me sens moins perdue et j'arrive à pondre un ou deux paragraphes, parfois même tout le chapitre quand je me sens vraiment à l'aise avec ce que j'écris.

À la fin de chaque partie, je fais une pause de quelques jours, je lis, je joue, je fais autre chose pour ne pas avoir l'impression d'enchaîner et de pousser mon inspiration à bout. Quand je me sens prête, j'ouvre le doc, relis, fais un plan de la partie et des chapitres puis je me lance si je suis inspirée, sinon je m'arrête pour la journée.

C'est un cycle que j'ai découvert il y a peu, je pensais que me mettre ce genre de "limites" m'empêchait d'écrire mais c'est tout le contraire. Si ça peut t'aider, je serais ravie.
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci beaucoup ! Oui je pense que ça va beaucoup m'aider :)
Image de profil de Ihriae
Ihriae
Bonjour Emi Liya,

Si c'est un blocage sur l'écriture en général, les conseils déjà donnés sont tous bons. J'ajouterais que tu peux aussi faire de la marche à pieds ou un footing car c'est assez propice à la réflexion. Du sport en général, car ton esprit comme ton corps ont peut-être besoin de s'oxygéner.
Si c'est particulièrement sur ton texte (mais c'est valable pour l'écriture en général), en plus des conseils déjà donnés, tu peux aller faire un tour du côté des défis. Peut-être que certains t'inspireront...

Il y a effectivement des moments où les mots ne viennent pas ou mal, ou tu as l'impression de ne rien pouvoir écrire, qu'il manque quelque chose, ou tout simplement parfois un manque d'envie d'écrire auquel il ne faut pourtant pas céder (Il faut toujours essayer d'écrire quelques minutes dans la journée, n'importe quoi... tes pensées, ton dernier rêve, ce qui se passerait si ton vœu le plus cher se réalisait, répondre à quelqu'un par mail ou sur un blog...).
En ce qui me concerne : je lis, je dessine, je fais de la photo, je vais au cinéma, je me balade. Bref, je profite des moments un peu à vide pour me ressourcer.
Il m'arrive aussi de revoir la structure de mon texte, ou le background de mes personnages, voire de leur créer des aventures que j'intègrerai plus tard dans la saga, ou bien en one shot.
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci beaucoup pour toutes ces pistes :)
Image de profil de artisanmots
artisanmots
Parfois on a l'impression que ce qu'on écrit est mauvais, parce qu'on est trop fatigué, saturé. Alors que ce qu'on produit est en réalité bon. Dans ces cas, soit on décompresse pour se sentir mieux, soit on s'acharne. Cette dernière option n'est pas forcément la moins bonne. Certes on passe des moments pas très agréables, mais travailler en état de fatigue, de saturation, peut décupler la créativité, je l'ai déjà noté.
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci, c'est vraiment intéressant comme conseil ! A tester !
Image de profil de JPierre
JPierre
Comme la majorité, je vais voir ailleurs si j'y suis en espérant que l'herbe y sera plus verte^^
Image de profil de Sonio
Sonio
Laisser courir ~~~~~~ !
LASCIA CORRE ~~~~~ !
Image de profil de phillechat
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
merci je vais aller voir ça :)
Image de profil de Xavier Escagasse
Xavier Escagasse
Je ferme l'ordi et je vais jouer avec mes gosses...
Image de profil de phillechat
phillechat
Je lis de la poésie : essaye !
Image de profil de Dawn Sparrow
Dawn Sparrow
Je passe à un autre art . Exemple, je merdouille en écriture, je passe à la musique, à l'apprentissage de la photo ou d'autre chose. Quand j'avance plus sur la photo, je rebascule sur la poésie .
Et j'avance toutes mes petites passions en parallèle ^^
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci :)
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Salut ! :)
Je pense que ce genre de moments arrive au moins une fois dans la vie d'un écrivain. Perso, pour y faire face, j'arrête d'écrire. Je danse, je regarde un film, je lis un livre. Généralement, le simple de fait de faire autre chose me donne à nouveau envie d'écrire. Et puis, dans les moments d'inspiration, je note toutes les idées d'histoires, de personnages et de contextes qui me viennent à l'esprit, comme ça, dans les moments où l'inspiration sonne aux abonnés absents, je peux toujours reprendre ces idées et essayer d'en faire quelque chose ! :) (vu comme elles sont nombreuses, il y en a toujours une dans le lot qui embrase ma motivation ^^). Je note aussi mes rêves, ça donne des idées, souvent incohérentes, mais ça aide parfois à approfondir une idée ou partir sur autre chose :) Je peux aussi écrire de petites légendes et ou de courts contes autour de mes histoires sur lesquelles je bloque, ou pratiquer l'écriture libre, sans plus me soucier de la logique, de l'orthographe, de la syntaxe etc. Bref, il y a plein de solutions pour écrire malgré la démotivation ! ;)
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci beaucoup pour toutes ces pistes :)
Image de profil de GEO
GEO
Bonjour,
J'attends :)
Et puis, comme je suis quelqu'un d'organisé et que je garde une trace de toutes les idées que j'ai eues, je regarde dans le stock, parfois une vieille idée a eu le temps de mûrir et passe sur le haut de la pile.
Je généralise, mais en fait, je viens juste de faire ce genre d'exercice, j'avais l'impression que ma réserve d'inspiration était vide alors j'ai regardé ce que j'avais en stock. j'en ai parlé avec des amis qui trouvent l'idée intéressante, me proposent des choses et la machine s'est remise en marche.
Je ne suis pour l'instant qu'en phase de conception, mais le projet avance alors que d'autres sont à l'arrêt.
Voilà
A+
GEO
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci beaucoup ! D'où l'intérêt d'être organisé. Je devrais prendre exemple ;)
Image de profil de Mouquet Louis
Mouquet Louis
Quand je trouves que j’écris de la merde, je lâches un peu ce texte et j’écris autre chose. À une époque, j’ai fait ça, je n’étais pas forcément satisfait de mon travail. J’ai lu quelque part à l’époque qu’ils conseillaient de commencer par des nouvelles. Je me suis alors prêté à cet exercice. Et quand j’en ai eu marre, je suis revenu avec un regard neuf sur le texte que j’écrivais.
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci pour le partage !
Image de profil de svartur dauði
svartur dauði
Moi j'ai toujours l'impression de faire de la merde, ça change pas grand chose.
Blague à part, la musique parvient toujours à me motiver, et bien que ça soit difficile de commencer, une fois parti j'ai du mal à m’arrêter. Si j'ai une grosse baisse de motivation je stoppe un moment, je sais que comme j'en ai besoin je reviendrais obligatoirement dessus, même après quelques mois. ça permet entre autre de prendre mon temps et de laisser mûrir mes écrits.
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Oui il parait que c'est judicieux de prendre son temps et d'y revenir ensuite ! J'ai beaucoup de mal à le mettre en application malheureusement. Merci
Image de profil de mytifle
mytifle
Je pense que l'on fait tous pareil ! On regarde désespérément la page blanche, puis quand on réalise que ce n'est plus la peine, on va voir ailleurs^^ On rebooste notre égo avec d'autres activités qui veulent bien de nous, et hop, l’inspiration, jalouse, veut bien revenir et nous abreuver de jolies phrases ;)
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
C'est tellement vrai !
Image de profil de ....
....
L'alcool bien sûr !!
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Je ne suis pas très sûre ;)
Image de profil de ....
....
Baudelaire ou Verlaine te diraient que j'ai raison !
Image de profil de Sonio
Sonio
Lâcher prise .
Zen attitude
Faire autre chose.
Lire de la poésie de Hugo
Marcher en forêt.
Se ressourcer.
Vous Visitez une cathédrale.
Vous pensez au Divin.
Vous Allez au musée du Louvre.
Vous visitez place des Vosges la maison de Hugo.
Vous faîtes un tour en bateau mouche sur la Seine.
Vous regardez passé la foule à la terrasse d'un café...
Vous positivez ....
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
C'est beau dit comme ça !
Image de profil de EMMALIA
EMMALIA
Il n'y a pas d'échec... juste des leçons à tirer !
En ce qui concerne la baisse de motivation, le manque d'inspiration, les moments d'écriture un peu laborieux... j'en sors justement ! Assez d'accord avec ce qui a été dit précédemment : faut faire autre chose, se changer les idées, s'aérer la tête. Ça ne fait pas forcément effet aussi vite qu'on le souhaiterait mais il faut savoir être patient et surtout accepter cet état de fait en se disant que de toute façon, ça passera. Pour ma part, ça a été un grand moment de solitude. J'étais tellement frustrée que j'ai voulu le partager avec quelqu'un sur la plateforme et rien que d'en parler, ça allait déjà mieux !
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci beaucoup pour ton témoignage ! C'est vrai que dans ces moments là, on se sent terriblement seule et en parler est souvent bénéfique !
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
Technique de la ventilation : mettre en pause l'écriture pour me mettre à fond sur d'autres projets comme des bijoux en céramique, rénovation salle de bain... changer la disposition des meubles m'aide aussi, étonnamment. Un nouveau lieu, de nouvelles inspirations.
La musique bien sur. Je pense que lorsque l'on a plus envie, manque d'inspi, c'est que nous sommes vidés émotionnellement. Il faut se nourrir, sortir, voir ses amis, profiter de la vie, se regonfler avec des films, de la musique, des choses inédites... et l'envie revient naturellement, sans se forcer.

rien de révolutionnaire non plus en soi ;)
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci rien de révolutionnaire mais c'est ça qui est bien c'est accessible à tous ;)
Image de profil de AudreyLD
AudreyLD
Technique de l'autruche : je mets tout de côté pendant un moment, et je bascule mon énergie sur des choses simples, que je suis sûre de réussir. Cuisine, gribouillage, lecture, câlins, jeux vidéos, binge watching... n'importe quelle activité qui me fera du bien.
Sans me prendre la tête, j'essaie un peu chaque jour de voir si le blocage persiste (quitte à écrire de la m***), mais si rien ne sort, je laisse tomber jusqu'à ce que l'envie reprenne.

Rien de bien révolutionnaire, quoi :-)
Image de profil de Emi Liya
Emi Liya
Merci pour ton partage ;)
0