Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de JPierre

Premier marqueur de lecture

par JPierre  il y a 3 semaines

Bonjour,

Ce matin en me levant je me suis posé une question existentialiste à forte connotation métaphysique.

Qu’est-ce qui a fait qu’à un moment T, la lecture est devenue une seconde peau ?

Je vous dirais bien que j’y ai réfléchi toute la journée mais la réponse était avec la question…

Non, j’ai fait appel à ma mémoire défaillante de vieux croûton pour tenter de me souvenir si avant je lisais ?

Après des litres de sueur, la réponse est oui. Des BD, encore et encore et celles de l’époque étaient gratinées, sans les renier aucunement (Zembla et autres Blek le roc pour mettre sur la piste).

Le premier changement est intervenu pendant mai 68 (à chacun ses révolutions…) Bloqué dans les classes, le temps était long et le tour des jeux vite faits. Par contre, il y avait plein de livres du style « le clan des sept » et autre cinq, j’en oublie. J’en ai consommé au rythme d’un ou deux par jour.

Mais, même si c’est par là que la gestation s’est faite, ce n’est pas le détonateur. Il est venu alors que pour la première fois de mon existence, je me rendais dans une bibliothèque. Je me rappelle avoir pris la trilogie de Dumas, les trois mousquetaires, vingt ans après et le Vicomte de Braguelonne. Clairement c’est d’Artagnan qui m’a « révélé ».

Ensuite ce fut une absorption continue, jusqu’à cinq livres par semaine pendant une dizaine d’années.

Bref, tout ça pour dire que les « Trois mousquetaires » fut mon révélateur.

Et vous ?

Image de profil de Nath & Rochel
Nath & Rochel
Quand j'étais gosse j'habitais à la campagne et... pour le dire crument, je m'y faisais grave chier xD. Ma mère nous lisait et nous achetait beaucoup de livres, du coup la lecture à toujours été présente dans ma vie. ^^
J'ai eu un epériode jeux vidéos qui m'a complètement coupée de la lecture, entre mes 15 et 25 ans et puis... ben ma foi ça fait 3 ans que j'ai arrêté les jeux et repris la lecture et BON DIEU que ça fait du bien ! xD

- N
Image de profil de Sonio
Sonio
Un jour j'ai rencontré un paysan ,il poussait une brouette remplie de vieux livres.
Bonjour papy bignol , ou allez vous comme ça ?
"Je vas brûler tous ces vieux papiers qui encombrent mon grenier."
Mais vous avez un trésor, des livres beaux et rares qui pourraient vous aider à passer le temps.
Ah ! Mon pti, je n'ai plus le temps ,à mon âge.
J'ai toujours aimé l'agriculture et point la culture...
Les livres c'est pas pour moi.
Mais si tu veux,je te les donne..
(Ainsi commence l'histoire de mon histoire prochaine...)
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours détesté lire. Et les BD bien plus encore que les livres. (sauf pour les Manara, il en va de soi. Mais là, ça ne compte pas vraiment, vu que je ne lisais que les images).

Le premier livre sur lequel je me suis vraiment penché, était un présent offert par ma prof et les élèves de ma classe au cours de mes 9 ans, alors que j'ai été forcé, obligé... pour ne pas dire martyrisé (ouais bon ok, réprimander alors !) pour rester alité durant 6 jours, par la faute de l'ablation de mon appendice qui se portait à merveille. (Oui, ça arrive tout les jours des opérations inutile. Et ce ne sera pas la première, ni la dernière fois qu'on maltraitera un pauvre mioche accusé à tort d'avoir l'appendicite, parce qu'il s'est foulé un lacet sur ses tongs).
Enfin bref, vu qu j'avais l'interdiction formel de faire le cinq-cents mètres haie à répétition dans les couloirs de l'hôpital, j'ai commencé à lire ce livre, "Moi l'ours". Et sincèrement, les infirmières ont été ravies. Jusque-là, d'ailleurs, je me sentais presque obligé de me pavaner, si je réussissais à lire... allez, une bonne ligne et demie. Mais là, j'ai tout de suite croché et j'ai lu tout le livre en... 1h. Non je vous charrie ! Il m'a quand même fallut 2 jours ! Mais la faute en revient à l'autre là ! Celui qui squattait ma chambrée sans que je ne l'ai invité. Un pauvre gars de 10 ans opérer de l'appendicite parce qu'il s'était fit une entorse à la semelle. Un gars qui parlait encore plus qu'une femme (si si, ça existe !)
Mmmoui, je l'avoue ! Comme les parois de la section pédiatrique étaient vitrées, aussi un peu à cause des deux filles de la pièce d'à côté, qui étaient bien plus sympa et surtout plus mignonnes que les lettres de mon moulin à mes côtés, qui radotait plus vite que ce que la chèvre à Seguin ruminait.
0