Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de philippemoi

Mais oú est donc "car"?

par philippemoi  il y a 2 semaines

Parmis nos celebres conjonctions de coordination, il y en a une qui passe mal. J'ai tendance á trop en utiliser, c'est sur, surement un defaut venant de ma malformation scientifique...Mais tout de même ! Comme je m'interrogeais sur son utilisation, j'ai fait une recherche sur un livre de 400 pages, Millenium... Eh bien pas un seul "car" !!! C'est dingue, quelqu'un a t il une explication á ce rejet, que dis je, cette exclusion raciste du "car" dans notre litterature... merci

ps pas un non plus dans le cafe de la jeunesse perdu de modiano...

Image de profil de GEO
GEO
Bonjour,
je pense que plus qu'un refus du mot Car, il s'agit surtout de son usage dans une fiction...
L'usage du "car" : Car: exprime la cause de ce qui est dit dans la première proposition d'une phrase.
Comme nous racontons des histoire, les car, donc, or ont relativement peu de place, car ce sont plutôt des mots utilisés pour expliquer, or dans une fiction on ne rédige pas une démonstration.
Dans mes stat perso : sur un récit de 64 857 mots :
- 6 car dont 2 dans des dialogues
- 16 donc, dont 14 dans des dialogues
- 1 seul or dans le cadre d'une introspection d'un enquêteur
En relisant, mes textes, j'arrive à la conclusion que les "car" explicatif peuvent être supprimés dans certains cas, car ils n'apportent qu'une articulation logique mais aucune de narration et dès lors que l'on peut supprimer un mot, il ne faut pas s'en priver.
Pour les donc hors dialogue, je pense que la suppression est possible aussi.

En conclusion, si un mot n'est pas très utile car n'appartient pas au registre de la narration, mais à celui de la logique, il est probable qu'il n'apparaisse que très rarement sans qu'il soit pour autant honni.
Bonne journée
GEO
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Trés bonne analyse merci.
Juste un doute sur "dès lors que l'on peut supprimer un mot, il ne faut pas s'en priver.". Pourquoi cette regle? Pour reduire le cout de l'impression au final, ce sont les éditeurs qui la demande? je ne vois pas l'origine? Surtout qu'au contraire dans ma façon d’écrire je fais tout pour en rajouter á la relecture! (sauf dans le cas ou c'est un concours de nouvelle ou l'exercice est particulier)
Image de profil de GEO
GEO
Bonjour
Merci de ton retour
Concernant la règle "dès lors que l'on peut supprimer un mot, il ne faut pas s'en priver." elle provient de Stephen King dans "Ecriture, Mémoire d'un métier".
Il s'avère que la plupart du temps, une phrase courte qui contient juste le bon nombre de mots est plus fluide
Sait-Exupéry écrivait aussi : "La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.”
C'est pourquoi il est considéré comme bon pour le style de supprimer tous les mots ou ensembles de phrases superflus.
Voilà
Bonne journée
GEO
Image de profil de DAVID
DAVID
Il est honni car !!!
Image de profil de Renard .
Renard .
Ben ouais. C’est vrai, le « car » est mal-aimé, c’est comme le participe présent.
Et je me demande aussi tiens, pourquoi ?
Qui est le premier à avoir décrété que c’était moche? Je suis pour une histoire sociologique du bannissement du car.
Bon boulot ! ;)
Image de profil de .
.
Je pense que c'est une question de sonorité. Le son -ant est réputé pour endormir, tout comme on y va mollo sur les longs adverbes
Le car est un mot qui accroche à l'oral. Surtout en début de phrase où il est à proscrire.
Image de profil de Renard .
Renard .
Sans doute sans doute mais est-ce bien vrai ? Est ce parce « on » le dit? Ou tu le ressens vraiment en écrivant ? Car en y réfléchissant! ! j’aime assez bien les « car ». Les « or » aussi tiens... ( on peut les « or »?)
Image de profil de .
.
Est-ce que les sons [k] et [r] sont des sons "forts" ? Je ne suis pas orthophoniste mais du moins ils font travailler plus la bouche et la langue que d'autres sons, il suffit de dire un gros [k] pour s'en rendre compte.
Or je ne sais pas... Je trouve ça un peu vieillot en dehors des maths perso mais il faut voir plus, dans le contexte.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
le cote veillot est renforcé par la mode... et la mode c'est de dire á tous les auteurs dans les boites á conseil de youtubes, les blogibloga et du haut des sites d'hauteur de ne plus en mettre, que c'est pas beau, vilain etc... mais ne serait ce pas en lien justement avec l'aspect mathématique, logique, rébarbatif pour certains? hein? ...mince in c'est un son trop fort, faudra l'enlever aussi!...
Image de profil de .
.
https://read.dukeupress.edu/modern-language-quarterly/article-abstract/1/4/527/16663/The-Car-Quarrel?redirectedFrom=fulltext

Rien à voir avec la mode, ça remonte déjà à loin cette idée que j'évoque là... Je ne dis pas qui à raison qui n'a pas raison, mais le fait que c'est un mot qui a toujours fait "débat" dans son utilité orale littéraire.
L'article n'est malheureusement pas disponible en entier.
Et pas la peine de prendre toute idée avec l'ironie, surtout quand on pose la question.
Image de profil de Renard .
Renard .
C’est quoi l’aspect mathématique de « car »? (Je ne comprends pas)
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Oups désolé j’étais en mode humour. Mais si je pose la question c'est qu'effectivement je n'ai pas la réponse. L'article est surprenant, d'autant par la polémique qu'il décrit que le fait qu'il soit en Anglais alors qu'il traite de langue française. Merci en tous les cas
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Car exprime une causalité logique entre deux proposition...la logique fait partie des mathématiques...
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
parmi les plus célèbres des lettres de notre alphabet, il y en a une qui passe mal, j'ai tendance à trop l'utiliser : "e". Comme je m'interrogeais sur son utilisation, j'ai fait une recherche sur un livre de 400 pages, "la disparition"... Eh bien pas un seul "e" !!! C'est dingue, quelqu'un a t il une explication á ce rejet, que dis je, cette exclusion raciste du "e" dans notre littérature ? ... merci
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Pendant longtemps on a aussi eu l'exclusion du Q de notre littérature classique nationale de souche, mais depuis la mode du genre érotique c'est le grand retour...
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Millénium [...] notre littérature ...
tu avais pas un autre exemple de "notre littérature" ? ;-)
(note j'aime bien millénium)
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Je suis un humain de la planète terre...Ah bon? il y en a ailleurs aussi? Non mais elle est si belle qu'il faut la protéger...
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
au cas où tu n'aies pas compris mon propos ce que je voulais dire c'est que prendre un seul exemple, et en plus prendre comme exemple la traduction d'un polar et en déduire l'exclusion du "car" dans "notre littérature", ça me semble un peu osé ;-)

(mais bon c'était surtout pour blaguer, hein)
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Oui, donc sans blaguer, même si l'exemple et mal choisi ce qui a peu d'interet, cela reste quand même vrai donc la question attend une reponse si possible??
...
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
je ne sais pas si le "car" est exclu de notre littérature (vraiment je n'en ai aucune idée)
tiens un exemple d'un texte littéraire avec des car (oui c'est une traduction aussi)
http://chabrieres.pagesperso-orange.fr/texts/rilke_livre_pauvrete_mort
trois "car" sur 700 mots, c'est pas mal ;-)
Image de profil de philippemoi
philippemoi
je vies de regarder le davinci code, 4 car sur 400 pages encore... c'est un génocide, on le a tous mis dans des camps de concentration ou quoi? Je dis ca aussi parce que souvent on m'a fait des proposition de correction sur mes car...
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
après millenium, le davinci code, tous les fleurons de la littérature française sont appelés ;-)

regarde là : http://eduscol.education.fr/cid47916/liste-des-mots-classee-par-frequence-decroissante.html

le car est pas si mal placé (fréquence : 11695) devant :
11640 ni (conj.)
11483 bon (adj.)
11372 trois (numér.)
11312 cœur (subst.)
11296 ainsi (adv.)
11274 an (subst.)
10970 quatre (numér.)
10941 un (pron.)
10786 terre (subst.)
10692 contre (prép.)
10661 dieu (subst.)

tu te rends compte ? plus de "car" que de "coeur", plus de "car" que de "ni" ou de "un", plus de "car" que de "dieu" ! quel succès !
Image de profil de philippemoi
philippemoi
on dirait que vous n'y croyez pas... cette liste ne correspond pas á ma question, due je vais donc repreciser pour vous faire plaisir au cas ou il y en aurait d'autre aussi... coeur est un sujet, un theme, il est normal qu'il soit moins fréquent qu un mot outil comme on dit á l'acole primaire pour lequel cette publication est destiné..
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Le car sert surtout au raisonnement, c'est une conjonction de causalité. Tu en trouveras plus en réthorique qu'au roman qui généralement montre plutôt que démontre.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
argument interessant. A creuser car il y a quand meme les personnage qui parlent(rhetorique)) c'est d'aileur le seul endroit ou j en ai trouvé jusque lá. Par contre le narrateur n'explique jamais rien?? en tous les cas il explique sans car!
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Oui. Le narrateur dans un roman à le plus souvent une fonction de caméra. Si trop il explique le roman devient un essai. Hugo aurait pu développer ses idées socialistes, cela aurait demandé moins de pages que Les misérabies. Mais par le roman il permet au peuple des figures où se reconnaître et au bourgeois de découvrir une humanité, alors que la thèse moins se comprend et mieux se rejette.
0