Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Stéph Loup'tout

Besoin d'aide ! : peut-on commencer un roman par la rencontre entre deux personnages ?

par Stéph Loup'tout  il y a 4 mois

Bonjour, bonsoir tout le monde !

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai un petit blocage pour le début d'un roman. L'un des éléments le plus important de l'intrigue, et celui qui va d'ailleurs déclencher l'intégralité de l'histoire, c'est la rencontre entre mes deux personnages principaux (à noter que mon histoire n'est pas une romance, ce n'est donc pas une rencontre amoureuse !). Mon problème est que j'hésite à commencer directement le roman par cette rencontre ou bien à le commencer avant...

Mon récit étant à la première personne et prenant place dans un monde fantasy, le commencer un peu avant la rencontre me permettrait de donner quelques éléments de contexte au lecteur et de le faire s'attacher un peu au personnage qu'il va suivre tout du long.

Le hic, c'est que si je le commence avant la rencontre, je devrais faire une élispe de quelques siècles, le personnage étant emprisonné durant cette période et rencontrant ensuite son futur compagnon de route... (et comme je doute que raconter deux cent ans de captivité et de quasi immobilité passionne le lecteur, je me demande si faire un début, puis ensuite passer à une autre temporalité n'est pas un risque de perdre le lecteur ou une sorte de facilité scénaristique trop clichée).

D'un autre côté, en commençant direct par la rencontre, même si ça apporte du mystère et que c'est le "vrai" début de toute l'histoire, j'ai peur que le lecteur soit perdu, car il n'aura alors que très peu d'éléments de contexte dans les premières pages et ne saura rien des deux personnages qui se rencontrent...

Je ne me souviens pas avoir lu un roman fantasy qui commençait par la rencontre entre les deux protagonistes principaux et j'ai déjà écrit plusieurs débuts possibles, sans être totalement satisfaite...

Après avoir mûrement peser les pour et les contre, ça donne ceci :

Début par rencontre :

Pour : original, mystère, "vrai" début de l'histoire, passage fort

Contre : peu voir pas d'éléments de contexte, persos flous, symbolique du lieu de rencontre pas imédiate (car oui, leur lieu de rencontre n'est pas anodin et si je commence par la rencontre, je ne pourrais donner la symbolique de ce lieu que bien plus tard), moins de liberté scénaristique car le lieu et les circonstances ne doivent pas changer (un peu plus dur à écrire)

Début avant rencontre :

Pour : contexte/cadre plus facile à donner, portrait premier perso et donc attachement plus facile du lecteur, liberté d'écriture car je peux commencer où et quand je veux la seule contrainte étant de faire parvenir mon perso au lieu de la rencontre, symbolique du lieu décrite

Contre : risque de longueur avant d'entrer dans le vif du sujet, temporalité antérieure

Voici donc mes questions : vaut-il mieux commencer par la rencontre entre les deux personnages principaux ou par une scène antérieure (type la capture du premier personnage et son enfermement ?) ? En tant que lecteur, avez-vous déjà lu un roman (autre qu'une romance) qui commençait par une rencontre ? Si oui, comment cette dernière était amenée ?

Merci de vos réponses ! ^o^

Image de profil de J.Eyme
J.Eyme
Tu dis : "Mon problème est que j'hésite à commencer directement le roman par cette rencontre ou bien à le commencer avant... "

Je questionne : et si tu commençais "après" ?
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
C'est vrai que ça pourrait être une possibilité, mais alors le moment fort de mon histoire, celui qui déclenche tout, serait dans ce cas uniquement visible dans les souvenirs des personnages et/ou des flash-back, le lecteur, qui ne l'aura pas lu directement risque de se sentir lésé... et moi aussi en tant qu'auteur ! xD
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Apparemmemt tu as un personnage passerelle du lecteur.
Un gars de maintenant qui rencontre un gars autrement. Je pense que le plus simple est de présenter succintement le personnage passerelle, tel qu'il est avant la rencontre mais tel qu'il se présenterait après. Au temps du passé probablement avant d'éventuellement basculer vers un autre temps de narration. Tel qu'il se présenterait après, aussi pour intriguer le lecteur, lui faire sentir que quelque chose va arriver. Ensuite la "chose" se décrira de lui-même au fur et à mesure de la relation, répondant de même aux questions du lecteur comme et quand tu en décideras.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
J'avoue que tu m'as complètement perdue ! ^^
Alors, je ne sais pas trop si mon personnage est un personnage passerelle, je l'écris juste à la première personne, donc c'est à travers lui que le lecteur aura le plus d'informations, c'est tout. L'histoire de la temporalité, c'est juste que ce perso est emprisonné pendant assez longtemps et qu'il ne rencontre son compagnon de voyage qu'une fois libéré. :) En ce moment j'écris ce qui se passe avant la rencontre, quand mon personnage est encore libre, pour que le lecteur se fasse déjà une idée, ensuite je mettrai la rencontre, je pense que c'est le plus logique :)
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Excuse-moi, je ne sais pas me faire comprendre. Mais plus importe puisque tu es lancé.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Ne t'en fais pas, mon cerveau est tout simplement pas branché à tous les niveaux aujourd'hui (lundi oblige ! ^^). Je pense tout de même avoir saisi le coeur de ton message et je remercie d'avoir pris la peine de me répondre ! :)
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Yo !
J'ai un boulot en cours de rédaction (on va dire que c'est sur le carreau pour l'instant) mais ça débute avec la rencontre entre deux personnages importants.

Je l'ai présenté comme une nouvelle mais il pourrait être l'incipit de ce projet. Ce serait davantage du fantastique que de la fantasy. D'ailleurs, l'amie Gigi Fro l'a lue.

Tu penses que ça rentre dans ce cas de figure, Gigi ?
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Aïe! Dis moi laquelle pour me rafraîchir ma mémoire de poisson XD ce n'est pas une affaire de famille ça c'est sûr. Ahh celle du Brad dans le passé ?
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Oui, c'est celle-ci.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ah ben le mieux c'est de donner le lien à Stéph Loup'tout c'est court et ça peut lui donner une idée. Je reste sur les flash-backs XD
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
OK !
La nouvelle s'intitule "Il a fallu partir...". Je l'ai découpée en trois parties. Toutes se suivent et intègrent mon recueil pour le Bradbury Challenge de cette année. Voici la première :
https://www.scribay.com/text/762907724/cinquante-deux/chapter/196679
Image de profil de Cirya6
Cirya6
Je suis d’accord avec Gobbolino ! Si tu y mets le style et que pour toi cela te paraît plus agréable de débuter par ça, alors fais le ! Au pire, lance la rencontre en prologue avant de faire une el hors puis revient sur la rencontre au chapitre 2!
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Merci pour ta réponse ! :) Pour l'instant, je penche plutôt pour commencer avant la rencontre et amener cette dernière aux alentours du chapitre 5, comme ça j'ai le temps de développer mon premier personnage principal, d'esquisser le monde qui l'entoure et de l'amener au lieu de rencontre :)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je dirais déjà : ce n'est pas parce que ça n'a jamais été fait avant qu'il ne faut pas le faire. Ce serait dommage de se priver. Après, il faut réfléchir au style et à la technique nécessaire pour mettre les choses en place, et peut-être, tout remettre en cause : déjà, le narrateur à la première personne : nécessaire, pas nécessaire ? Ensuite, les yeux de qui ? Ok, ton protagoniste est la personne principale de l'intrigue, mais ne serait-il pas plus avantageux de décrire, au moins la rencontre, par les yeux de son compagnon de route, qui, lui, a l'avantage d'appartenir à la bonne temporalité ?
Enfin, pour le contexte, il est toujours temps de le donner, je dirais, donc pas forcément nécessaire de tout fournir au lecteur dès le début.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Coucou ! :) Déjà merci pour ta réponse ! ^o^
Ensuite, c'est vrai, mais il me semble étrange de commencer un roman direct par une rencontre ^^ C'est comme si on commençait Sherlock Holmes direct avec sa rencontre avec Watson, sans donner de précision sur l'un ou l'autre et entrer tout de suite dans le vif du sujet, style "Je suis Watson, et vous ?" ^^
Pour le narrateur à la première personne, c'est nécessaire, même si toute l'histoire ne se fera pas à la première personne (première quand perso principal, troisième quand autre personnage). Ce type de narration est la seule solution que j'ai trouvé pour avoir à la fois différents points de vue tout en ayant un point de vue interne poussé (et il correspond tout à fait au style et à l'ambiance de l'histoire :) ).
Après, j'avais déjà pensé à écrire la rencontre depuis le point de vue du compagnon de route, seul bémol c'est qu'il n'est pas le perso principal, j'ai donc un peu d'appréhension. Si le lecteur commence l'histoire avec un narrateur à la troisième personne, ne serait-il pas perplexe ou pire énervé/confus de se retrouver ensuite avec un chapitre à la première personne et du point de vue de l'autre personnage qui est le "vrai" principal ?

Enfin, pour le contexte, je suis d'accord avec toi, on peut toujours le donner plus tard, ça ne presse pas, mais en pesant les pour et les contre des deux options j'avais trouvé que commencer avant la rencontre me permettait de placer déjà quelques éléments de contexte ^^

En tout cas, merci pour ta réponse, je vais réfléchir à tout ça. De toute façon, que je commence ou non par la rencontre, je dois quand même l'écrire, donc autant avancer et puis ensuite voir si je place un ou deux chapitres avant ou pas ^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Bah pour le coup, A Study in Scarlet commence, peu ou prou, avec la rencontre entre Watson et Holmes. Watson se présente juste rapidement avant, mais le début de l'histoire, c'est leur rencontre, via un ami commun. https://sherlock-holm.es/stories/pdf/a4/1-sided/stud.pdf
Ensuite, tu penses beaucoup au lecteur, ce qui est bien, mais la grande question c'est toi, avant tout. Comment TOI, vois-tu l'histoire ? Quelle histoire veux-tu raconter ? Avec quels personnage ? Le lecteur il vient après. Il faut déjà que tu sois satisfaite de ton histoire et de la manière dont tu la raconte.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Je m'incruste vite fait car j'ai vu qu'on parlait de Sherlock Holmes. Savais tu que leur première aventure Une étude écarlate aborde leur première rencontre, sans dire pas grand chose de leur vie d'avant. Comme c'est Watson qui raconte, on découvre Sherlock avec lui.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Tout à fait. Et au final, on ne sait pas grand-chose de ce pauvre Watson lui-même, si ce n'est ce qu'il veut bien en dire. Bon, après, il a été conçu comme un personnage transparent pour que le lecteur puisse plus facilement voir par ses yeux.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Lol Gobbolino on a répondu en même temps XD
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Les grands esprits se rencontrent ;-)
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
C'est exact, mais il y a quand même un descriptif de Watson avant, ce qu'il n'y aurait pas dans mon histoire :) .

Haha, c'est vrai que j'y pense beaucoup, sans doute parce que ça fait un petit moment que je suis bloquée sur ce début et que comme j'aime bien les deux options, car elles ont chacune leurs qualités et leurs défauts, j'essaye de trancher en me demandant laquelle est la plus prenante vis-à-vis du lecteur. ^^" Je te remercie pour tes réponses, elles me donnent du grain à moudre, je vais essayer d'écrire les deux versions et puis je choisirai celle qui me plait la mieux. :)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Et si ça peut t'aider, ma citation préférée quand j'écris et que je dois faire des choix c'est "May all the world be damned !" ;-)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Fais à ta sauce et tu verras bien par la suite. On revient toujours sur le début :)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ça m'a l'air bien compliqué tout ça ;)
J'avais le même problème aussi. Je ne sais pas si j'ai trouvé solution XD mais je te conseillerais les flash-backs pour la back story. Surtout que ça s'adapte dans ton contexte. Et pourquoi pas commencer par la rencontre.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
C'est tout mon problème, mes histoires sont souvent compliquées alors que mon style est plutôt simple xD et écrire des choses compliquées en faisant simple, c'est pas facile ! ^^

Bref, je ne suis pas trop fan des flash-backs, surtout que mon personnage principal n'est pas trop du genre à se remémorer le passé, y a bien un souvenir qui le hante, mais cela fait partie de son mystère. De plus, si je commence par la rencontre, je me vois mal repartir pour un ou deux paragraphes sur la capture du personnage, que ce soit sous forme de flash-backs ou de rêves... Je pensais plus, si je partais sur la rencontre directe, faire deviner au lecteur à travers les dialogues entre les deux persos ^^
En tout cas, merci pour ta réponse, elle ne m'éclaire pas vraiment, mais m'aide à me sentir d'une un peu moins seule, de deux, cela me donne quand même quelques pistes à creuser ! :)
0