Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Stéph Loup'tout

Créer des personnages attachants

par Stéph Loup'tout  il y a 10 mois

Kikou ! ^o^

Aujourd'hui je m'adresse aux écrivains et aux lecteurs !

Écrivains : comment créez-vous des personnages attachants ? quelle est votre méthode (fiche personnage, dialogue mental avec eux, liste...) ?

Lecteurs : quel type de personnages vous touche ? qu'est-ce qui fait qu'un personnage vous marque (physiquement, moralement, émotionnellement) ?

Pour ma part, après avoir écumer et rouler ma bosse sur pas mal de sites dédiés à l'écriture, il ressort que les personnages (héros, anti-héros, personnages secondaires) doivent avoir des marques, des défauts, une qualité notable et s'inscrire dans une évolution logique et progressive.

Les marques sont des traits physiques forts qui, ensemble, évoque immédiatement le personnage (lunettes rondes, cicatrice en forme d'éclair, cheveux noirs et rebelles = Harry Potter).

Les défauts car ça montre que le personnage est humain et non un monstre de perfection, ce qui permet l'identification du lecteur

Une qualité importante qui rend aussi le personnage plus humain et contre-balance ses défauts (à noter que le personnage peut avoir plusieurs qualités, mais apparemment c'est bien d'en définir une centrale)

Quant à l'évolution, il est clair qu'un personnage très peureux à la page 1 ne va pas aller en première ligne d'une grande bataille la fleur au fusil à la page 2 (sauf si on saute plusieurs années en moins d'une page...)

Voilà, j'ai hâte de lire vos réponses et vos méthodes ! :)

Juste une dernière question, que pensez-vous des quatre éléments qui font, en compilant les différentes informations des sites que j'ai visité, un bon personnage ?

Image de profil de Le Grand Méchant critique
Le Grand Méchant critique
Salut, avant de répondre j'aimerais savoir pourquoi tu nous pose cette question : tu comptes faire un mix de nos réponses pour crééer tes personnages ?
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Non, pas du tout. ^^ Sinon j'aurai mis "entraide et écriture" dans les mots clefs. Je reviens juste sur Scribay après une assez longue période d’absence et j'ai envie de partager et de confronter nos idées autour de thématiques. :) Les personnages étant un élément central du récit mais ayant lu dans la littérature plus d'une oeuvre avec des personnages qui ne m'ont pas fait vibrer, je voulais savoir ce qu'en pensait les auteurs de Scribay, comment ils créaient et définissaient un personnage attachant :)
Image de profil de Charlotte Bouillon
Charlotte Bouillon
En vrai, il faut qu'il ait des grosses fesses, des gros yeux, un gros bidon, et une petite queue. Mais ça, ça ne marche que si ton personnage est un chat. Quoique...
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
「(゚ペ)
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Quoique en effet xD
Image de profil de Youg
Youg
Pour créer des personnages attachants, j'ai un secret : entoure les de chatertone.
Bonne soirée.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Sinon, un petit bain dans de la poix bien chaude... :D
Image de profil de Youg
Youg
Mais... horrible femme que vous êtes !! :o
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ben quoi ? C'est l'hiver, ça réchauffe ^^
(note 1 : Bah, tu le savais déjà, non ? Je t'ai relu XD)
(note 2: j'arrête de troller, promis, je sors discrètement par la fenêtre).
Image de profil de Youg
Youg
Non, reste ! Plus on est de trolls, plus on rigole !
Image de profil de Charlotte Bouillon
Charlotte Bouillon
Allez, je paye ma tournée de scotch !
Image de profil de Méliné D.
Méliné D.
Mon pépé y disait: " s'il y a du scotch c'est pas cassé", du coup j'en met dans mes pansements pour tenir les bandages!

( je travail dans la verrerie industrielle au chalumeau autant dire qu'entre les brûlures et les coupures je me momifie certaines semaines plus que d'autres)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
J'ajouterais que pour qu'un personnage soit attachant, il faut qu'on comprenne ses motivations. On est pas nécessairement d'accord avec, mais on peut les comprendre. Par exemple, les meilleurs "méchants" qui soient (NON, pas Rogue) sont des "méchants" avec lesquels on peut entrer en empathie car on comprend leurs motivations. Somme toute, quelqu'un qui a de bonnes raisons de faire ce qu'il fait, mais pas forcément la bonne méthode. Je pense que c'est un élément crucial dans l'élaboration d'un personnage.
Après, c'est du faites ce que je dis, pas ce que je fais, vu que dans Malou, mes personnages ne sont pas attachants, mais c'est voulu comme ça. Une parce que ce n'est pas une personne, et l'autre parce que je voulais que ce soit un monstre.

Ca me fait penser au film Conan le Barbare, aussi, où l’ennemi de Conan, si je me souviens bien, veut sauver le monde. Manque de bol, il bute ses parents et son clan dans la foulée. Oups. My bad...
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Je conteste ! :P des fois le mystère suscite de l'empathie (ça m'échappe). Et le méchant de Conan franchement il ne m'a pas marquée XD)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Parfois le mystère suscite de l'empathie... Tu veux que je te repasses la partie sur l'antihéros dans Terrible Writing Advice ? XD
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ahhhhhhhh faudrait que je regarde ça à nouveau XD
Image de profil de Nelliama
Nelliama
Je pense que tes quatre éléments sont en effet très utilisés et regardés. Mais c'est assez basé sur le ressenti finalement. L'écrivain ne peut que chérir ses personnages, les laisser vivre tout en supervisant leurs actions.
Le lecteur doit pouvoir se retrouver ou pouvoir faire une parallèle avec sa vie (une soeur qu'il n'a jamais eu, sa meilleure amie, lui-même). Personnellement, le physique m'importe peu, même s'ils sont décrits j'ai tendance à avoir une idée bien précise du personnage par rapport à sa façon de parler, d'agir et de réagir. Mais plus la personne est complexe, plus on comprend et s'attache. (Rogue qui déteste Harry parce qu'il lui rappelle James, son pire ennemi, mais aussi Lily, la femme qu'il a aimé à travers la mort). Cette exemple est souvent partagé car il est très représentatif. C'est un personnage complet qui suscite des émotions. Et c'est le plus important, le ressenti, les sentiments face à la lecture.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ben, il n'y a pas de méthode ! XD des fois tu ne comprends pas pourquoi le lecteur s'attache plutôt à un personnage qu'à un autre. Et on es tous différents, on s'attache à des personnages différents pour mille raisons. Par exemple sur Harry Potter, j'adorais Rogue et Ron, car je voyais leur souffrance, tandis que d'autres regardaient un méchant et un boulet. Tout dépend des perceptions :)

Pour mes personnages, évidemment que m'y attache :) Mais ce n'est pas parce que je m'y attache que le lecteur le fera :P (quoique des fois tu te demandes si cet attachement est "visible"). Sinon c'est clair que les défauts rendent "humain" et "crédible" un personnage. Un personnage "parfait" m'ennuie à mourir.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Merci pour ta réponse ! :)

Après c'est évident qu'on a tous notre propre sensibilité, mais dans le cas de Rogue par exemple, quand on connait son passé, cela change complètement l'éclairage qu'on pouvait avoir sur lui et beaucoup de personnes adorent ce personnage. Ce qui le rend alors si attachant, c'est sa souffrance, son hésitation entre lumière et ténèbres, ses erreurs, ses regrets, son amour et sa loyauté sans faille envers Lily.
Rogue a vraiment une profondeur et quelque chose qui nous touche alors que dans d'autres livres, les personnages sont oubliables, plats, communs, clichés, prévisibles et j'en passe.
Le tout ce n'est pas forcément de faire aimer les personnages aux lecteurs, mais de faire s'attacher les lecteurs aux personnages. Même un anti-héros détestable peut être attachant si on développe ses raisons, son passé, ses blessures...

Perso, je m'attache aussi beaucoup à mes personnages, mais j'essaye de suivre la méthode des quatre éléments, en leur donnant donc des marques, des défauts, une qualité primordiale et enfin une évolution. Je les trouve ainsi plus vivants, plus prenants, plus marquants aussi. Après, en effet, tout dépend du lecteur, de son ressenti, de son vécu, de son type de personnage préféré...
Haha, on est sur la même longueur d'onde : les personnages "parfaits" m'ennuie aussi énormément. Ce sont plus des fantasmes à ce niveau que des êtres à part entière.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ben en fait tes "4 éléments" c'est ça la profondeur d'un personnage. Si un personnage est profond, cela se ressent et donc on peut s'attacher.
Ah !! et Rogue je l'avais perçu dès de le premier bouquin ! :P je voulais convaincre mon entourage qu'il n'était pas si méchant que ça et BIM ! je jubilais au 7ème bouquin ! XD
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
XXD bien joué pour Rogue alors parce que moi je me suis doutée de rien, même si j'adorai ce perso à cause de ses répliques tellement mordantes ! Et puis c'est l'un des rares persos dans l'univers d'Harry Potter à ne pas aimer Harry Potter, donc c'est cool aussi XD (ou du moins, il a une sorte d'affection pour lui via sa mère, mais il ne la montre pas du tout et le physique de Harry, proche de celui de son père, l'aide beaucoup XD)
0