Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de TeddieSage

Quel est votre degré de tolérance face aux répétitions de mots ?

par TeddieSage  il y a 2 ans

Normalement quand je lis un paragraphe avec plein de mots répétés, j'ai tendance à grincer un peu des dents. Dans mes propres écris, j'évite le plus possible d'en mette. Toutefois, quand je dois forcément en mettre une pour une raison quelconque, je m'assure toujours que ce soit le seul doublon.

C'est là que je me pose la question : est-ce que le nombre de pronoms répété doit être forcément corrigé dans certains textes ou est-ce correcte d'en laisser plusieurs par paragraphes ? Personnellement, j'essaie de modifier ceux-là par "celui-ci", "celle-ci", "ce dernier", "cette dernière", "on" (oui, oui, ça marche selon certains passages), "l'homme", "la femme", etc.

Quelles sont vos petites bêtes noires en rapport aux répétitions ?

Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Les répétitions sont barbantes, frustrantes et déstabilisantes. Bien trop souvent lourd de sens et inutiles. Ça n'apporte rien au texte, si ce n'est celui de le dévaloriser. Il y a toutefois des exceptions qui contraignent à en faire usage. Je pense notamment aux actions ou situation qui demande un certain suspens.

La répétition de prénoms en revanche, c'est une toute autre histoire. Je conçois qu'on peut être fier des prénoms qu'on a choisi pour nos personnages. Mais les répéter trois à quatre fois par paragraphe de 5 lignes, c'est gavant. Excessivement gavant ! Une pilule aussi grosse qu'un poing qu'on se doit d'avaler sans eau, après la troisième répétition déjà.

Y mettre des "celui-ci", "celle-là", ceux-là et consort, c'est une bonne option. Il faut juste faire attention de ne pas en mettre trop non plus. Car à force, il agissent comme les prénoms. Un simple "il", "elle", "eux" suffit à rendre un texte compréhensible et fluide, démit de cette lourdeur obsolète.

Après, c'est qu'un avis personnel. Chacun écrit de la manière dont il ressent son texte. D'où la nécessité des relectures pour se rendre compte de l'ensemble et de la sonorité à l'oreille. (Et à voix haute, c'est encore mieux. Fenêtre ouverte, bien d'avantage encore, si ça horripile un voisin déplaisant ou attire une voisine attirante. Ou inversement, ça va de soit. C'est toujours un public de gagné). ;-)
Image de profil de DLD
DLD
Souvent, éviter les répétitions peut-être l'occasion d'apprendre à tourner les phrases autrement.
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Très juste oui !
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Personnellement les répétitions à la chaîne me donnent une sensation de tristesse quand je les lis dans un texte. Je me dis "il (ou elle) massacre son idée tout(e) seul(e) !", et qu'avec un vocabulaire plus étendu ça ferait un résultat vraiment crédible.
Image de profil de AlexandraKean
AlexandraKean
Ça dépends vraiment du contexte. Je ne peux pas juger comme ça. Certaines fois j’arrêterais carrément ma lecture quant à d’autres je ne m’en aperceverais même pas.
Image de profil de GoM
GoM
Je suis très tolérant parce que je suis moi-même très répétitif. Je suis le genre de personne qui dans la vie, va parler trop longtemps pour démontrer qu'aujourd'hui il fait beau.
Du coup j'ai tendance à tourner en boucle ou à sur-appuyer certaines idées. Manque de vocabulaire aussi surement.
Image de profil de Stéphane Gallay
Stéphane Gallay
Franchement bas pour ma part. Ça fait partie des fautes de style que je n'aime pas chez les autres et encore moins chez moi. Et, comme j'ai tendance à en faire beaucoup, ça m'agace d'autant plus.
Image de profil de Laurent Delépine
Laurent Delépine
Alors tout dépend du contexte. Il ne faut pas bannir absolument toute répétition de mots. Certaines figures de style sont basées sur ce processus. La répétition d'expressions voire de phrase entière peut aussi jouer un rôle dans le style ou le rythme d'un texte, comme par exemple pour faire ressortir un idée qui tourne en boucle dans la tête du héros.

Comme tout, les répétitions ne sont pas néfastes quand elles sont utilisées à bon escient.

Maintenant, pour répondre à la question, quand les répétitions traduisent un manque de relecture, ça dépend. Sur Scribay, les textes ne sont pas sous leur forme définitive, ils sont ici pour être relus et vérifiés. Je les signale mais comme toute autre faute. Ça ne me choque pas particulièrement. Par contre, dans un livre édité dans une grande maison (par exemple, Les héritiers de Ji) ou traduit depuis l'anglais, comme, je ne sais pas... disons "Le château de Lord Valentin" de Silverberg, voir le même mot utilisé cinq fois en six lignes me hérisse au plus haut point. Dans le second cas, quand le talent de l'auteur original est massacré par le traducteur, c'est pire.
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
Mon degré de résistance personnelle est assez haut. Celui de mes lecteurs beaucoup plus bas. Ca oblige à équilibrer.
Je me rappelle avoir lu quelque part qu'une bonne règle pour autoriser une répétition était d'utiliser une loi inversement proportionnelle à la rareté du mot.
Maison, une fois par page.
Pénates, une fois par livre.
Image de profil de Dwenriss
Dwenriss
Personne n'a encore répondu pour l'instant, alors je me lance :-)
Un texte est plus agréable à lire et fluide avec l'utilisation de synonymes. Pour moi, la richesse de la langue française nous "oblige" à varier nos expressions.
Il peut y avoir certaines exceptions, bien sûr, pour insister sur un élément par exemple.
0